Test : Serious Sam Double D XXL

Serious Sam Double D XXL - Xbox 360

Genre : Shoot en scrolling horizontal

Date de sortie : 20 février 2013

Genre
Shoot en scrolling horizontal
Date de sortie
20 février 2013 - France
Développé par
Mommy's Best Games
Edité par
Devolver Digital
Disponible sur
Xbox 360
Modes de distribution
Xbox Live Arcade
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans
 Interdit aux moins de 18 ans
 Grossièreté de langage
 Sexe
 Violence

La licence Serious Sam fait certainement partie des plus connues des amateurs de FPS bourrins et sévèrement burnés. A l’occasion de la sortie du troisième épisode sur le XLA, la Croteam a lancé les Serious Sam Indie Series, aboutissant à la parution de trois softs dans la catégorie Indie Games. Un an et demi plus tard, Serious Sam Double D se garnit d’un XXL et débarque sur le Xbox Live Arcade au prix de 800 Microsoft Points. Que vaut-il réellement ?

Test effectué à partir d'une version Xbox 360

 
 
Première chose importante à noter, là, tout de suite : Serious Sam Double D XXL n’est pas un FPS comme l’ont été tous les autres jeux de la saga jusqu’à maintenant. S’il conserve l’univers couillu, l’humour gras et les vagues monstrueuses d’ennemis complètement barrés, le jeu développé par Mommy’s Best Games prend la forme d’un shoot à scrolling horizontal, dans la veine d’un Metal Slug, par exemple.
 

Sévèrement burné

Un soft que même les plus benets sauront dompter en quelques minutes, la jouabilité étant ultra basique - tout en restant extrêmement efficace. Sam se dirige via le stick analogique gauche, tandis que la visée s’effectue avec le stick droit. On bourrine la gâchette droite pour tirer, tandis que la gauche sert à sauter. Et grosso modo, c’est à peu près tout, à quelques exceptions près que j’ai la flemme de détailler ici - et puis bordel, vous n’avez qu’à le découvrir par vous-même, sérieux !
 
 
Comme dans les titres originaux, Serious Sam Double D XXL va vous faire voir du pays puisqu’il vous emmènera dans l’Egypte antique, dans le Jurassique et à Pompéi. Trois chapitres pour un total de vingt-deux niveaux, le tout se bouclant en seulement trois petites heures, grosso modo, en difficulté normale. Ça peut paraître un peu light, mais l’intérêt de ce genre de titre réside dans le scoring, ces véritables concours de bites pour gamers. Des classements en ligne sont en effet disponibles, comme c’est bien souvent le cas, afin de mettre à l’amende amis et inconnus de tous horizons. Au passage, petit moment branlette en public : sachez que je me situe actuellement à la quatrième place du classement mondial. Ouaip, je sais, ça en jette.
 

AAAAAAAAH ! *BOOM* (ouh le joli titre !)

A la campagne classique, jouable seul ou à deux dans le même canapé, viennent toutefois s’ajouter quelques petits modes bonus obligeant à buter un certain nombre d’ennemis avec telle ou telle arme, ou d’autres joyeusetés du genre qui ne servent pas à grand chose malheureusement. Non, le véritable intérêt de Serious Sam Double D XXL repose sur son système d’inventaire, typique de l’humour génialement merdique qui embaume tout le jeu. Au lieu d’avoir un arsenal composé de plusieurs armes démentes, les développeurs se sont tout simplement dit ”et si on ne choisissait pas, et qu’on les empilait toutes ?”. Le jeu propose ainsi des connecteurs d’armes qui permettent d’en empiler six les unes sur les autres. On se retrouve ainsi avec des fusils à pompe/mitrailleuses/lance-grenades/ tronçonneuse/lance-flammes du plus bel effet et diablement pratique pour dézinguer les hordes d’ennemis qui se ramènent. En plus de cela, on a droit à une petite customisation de chaque type d’arme, avec la possibilité par exemple de troquer les grenades de son lance-patates contre des cafards carnivores qui iront bouffer tout le monde ! Bref, y a de quoi se marrer, même si l’action devient sacrément bordélique par moments - et encore plus en coop.
 
 
Enfin, sachez que Serious Sam Double D XXL est loin d’être une bombe technique, comme c’est souvent le cas pour la série. Le tout reste très, très basique mais fonctionne tout de même correctement. Côté bande-son, on retrouve des voix anglaises ‘achement bien foutues qui nous font marrer et qui collent parfaitement à l’humour du jeu. Bref, un bon point !
 

Article rédigé par Mac Fly , le

Après mûre réflexion, c’est tranché : on a aimé Serious Sam Double D XXL. Même s’il est court, brouillon, pas intelligent pour un sou, répétitif et pas exempt de défauts qu’on oublie de citer, on se marre quand même énormément et on se vide le crâne en même temps que les chargeurs de nos flingues virtuels. A ce prix, on peut se laisser tenter sans trop s’en vouloir après la petite journée qu’on va passer dessus.

Points positifs

  • Du fun en pagaille
  • La possibilité d'empiler jusqu'à six armes !
  • La coop en local, toujours fun
  • L'humour à la con

Points négatifs

  • Une durée de vie assez maigre
  • Vraiment pas très beau

Commentaires