Preview : Titanfall

Titanfall - Xbox 360

Genre : Combats contre des méchas

Date de sortie : 28 mars 2014

Genre
Combats contre des méchas
Date de sortie
28 mars 2014 - France
11 mars 2014 - USA
Développé par
Respawn
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique

Des gens qui courent sur les murs, des gros robots costauds et du frag en pagaille. Bienvenue sur TitanFall, un FPS multijoueur futuriste exclusif au PC et à la Xbox One et qui s'avère être l'un de nos coups de cœur de cette Gamescom.

 
 
C'est le studio Respawn qui s'occupe du développement de TitanFall. Respawn, ce sont les anciens d'Infinity Ward, développeurs de Call of Duty Modern Warfare, qui sont partis développer pour le compte d' Electronic Arts. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les bougres n'ont pas perdu de leur savoir faire puisque Titanfall est vraiment un des gros gros titres à surveiller d'ici l'année prochaine.


Titanfall - Trailer de gameplay - Gamescom 2013 par GameHope
 

Le choc des Titans

Nous avons participé à 2 parties consécutives, qui étaient en quelque sorte du Team Deathmatch scénarisé. Les deux équipes étaient larguées dans une ville et devaient en prendre le contrôle. Franchement très impressionnant graphiquement, le jeu tournait sur un PC et nous pouvions au choix utiliser le combo clavier/souris ou la manette de la Xbox One. La finesse des détails, la fluidité de l'animation, tout laissait présager que TitanFall sera en 2014 un titre vitrine démo pour toutes les cartes graphiques du PC. On espère bien sûr que les résultats sur Xbox One suivront, et que la 360 (puisque le titre est aussi prévu dessus à priori) ne sera pas trop à la traîne. Le personnage incarne un pilote auquel sera attribué un énorme exosquelette. Il y a 3 classes de pilotes et 3 classes de robots. Les pilotes peuvent être des soldats, des unités tactiques (équipés d'un sympathique flingue qui lock et atteint ses cibles à des endroits improbables) ou encore des CQB, unité proche et sale équipée de shotguns ou encore de rocket launchers.
 

Les Titans modernes

Indépendamment de ces 3 classes, les mechas ont aussi des attributs différents en fonction de la classe que vous choisirez. Le Main Titan par exemple est équipé d'une mitraillette et a comme pouvoir spécial de dresser devant lui un bouclier qui arrête les projectiles et les renvoie où bon vous semble. Le Heavy Weapon Titan affichera plus de résistance, et pourra dresser un nuage de fumée devant lui pour disparaître devant ses ennemis. Enfin, une dernière classe de Titan est le High Explosive et privilégiera bien évidemment le bon gros rocket launcher à toute autre arme à feu. Une fois vos petits réglages effectués, vous entrez dans l'arène sous les ordres de votre commandant. Le vaisseau qui vous a déposé s'en va et vous voici dropé sur la map avec le reste de votre équipe. On commence le jeu à pieds, et là, première surprise, vous n'êtes pas un simple soldat.
 

Titan qu'il y aura des hommes

Vous êtes même un super soldat, et c'est terriblement jouissif. Equipé de réacteurs sous les godasses, vous courez contre les murs avec une facilité déconcertante et effectuez des doubles sauts le plus simplement du monde. C'est d'une intuitivité folle, à se demander pourquoi on a pas encore eu le droit de le faire avant en multijoueur. Une fois le temps nécessaire à la préparation de votre Titan expiré, vous aurez le loisir de le faire apparaître quelque part sur la map. Après une jolie petite animation où votre robot vous met lui-même en son sein, vous êtes un géant parmi les fourmis. Le pire c'est que la maniabilité du Titan n'est pas aussi lourde que ce qu'elle aurait pu laisser supposer. Si les simples soldats sont de vrais yamakasis, les robots sont eux quasiment aussi mobiles que des humains. Ils disposent même d'un dash pour plus de vélocité. Les combats sont nerveux, épiques, et donnent vraiment envie d'aller plus loin dans l'expérience qui ne sera hélas pas entre les mains des joueurs avant le printemps 2014.
 

Titan en emporte le vent

Des tas d'idées sympathiques rendent l'expérience TitanFall vraiment agréable. On peut donc grimper sur les murs, mais cette particularité permet par exemple de monter sur un autre robot lorsque l'on est à pieds. L'intérêt est, lorsque c'est un Titan ennemi, d'en zigouiller le pilote. Si c'est un allié, vous pourrez disposer de sa couverture tout en allumant le reste des ennemis. Une fois le résultat du match joué, ce n'est pas fini. Les perdants devront essayer d'évacuer la zone de guerre au plus vite pour s'échapper dans leur vaisseau la queue entre les jambes à bord de leur vaisseau. Les gagnants auront donc logiquement pour rôle de descendre les couards.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Une demi-heure en compagnie de TitanFall et nous somme ressortis parfaitement enchantés. Techniquement vraiment bluffant, le titre se paie le luxe d'avoir un gameplay original et extrêmement intuitif, ce qui lui permet de se placer aisément dans le top 3 de nos attentes de 2014. Respawn semble en forme et la concurrence aura du souci à se faire d'ici le printemps prochain.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires