Test : Far Cry Instincts Predator

Far Cry Instincts Predator - Xbox 360

Genre : FPS tropical

Date de sortie : Juillet 2006

Genre
FPS tropical
Date de sortie
Juillet 2006 - France
Développé par
Ubisoft
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
Xbox 360
Site officiel
Site officiel

Cette nouvelle version Xbox 360 n’a de moderne que son aspect technique et l’arrivée de la série sur console next gen se fait par le biais d’une compilation des deux épisodes Xbox. Alors qu’en est-il finalement de ce lifting télévisuel !

 
 
Il y a bien longtemps que Jack Carver traîne ses guêtres sur différents formats. Le héros de Crytek n’en finit plus d’arpenter dans tous les sens cette île qui sous son aspect paradisiaque s’avère être une des régions les moins sympathiques du monde. Quoique pour les amateurs de FPS, ce soit depuis bien longtemps une idylle confirmée.
 

La bombe humaine

Nous commençons à être rodés à la jolie petite histoire de Jack Carver. Vous savez ce soit disant gentleman qui se ballade avec son petit bateau autour de quelques îles paradisiaques mais qui n’hésite pas à se transformer en féroce flingueur dès la première occasion. Malgré une communication très orientée vers l’infiltration, le garçon n’est pas du genre à se laisser marcher dessus. Pourtant à son réveil, après une terrible explosion, c’est juste une illusion, à peine une sensation, rien qu’une simulation. Dès que son téléphone résonne, il ne lui faut pas trop longtemps pour réaliser qu’on lui tire dessus et que c’est bien réel. Il se jette, alors, corps et âme dans une aventure où vous découvrirez qu’un mal s’est emparé de vous. Vous allez devenir une bête humaine avec des pouvoirs qui feront de vous un prédateur. Vos ennemis vous apparaîtront comme des proies, voir à les changer en junkies tout cela n’a plus d’importance car vous voudrez sauver cette île aux trésors.
 

Un autre monde

On a beau vouloir le croire, il ne s’agit malheureusement pas du tout d’un autre monde. Cette version est une copie à peine retouchée des dernières versions. Certes, la végétation est mieux modélisée, quelques effets d’ombre en plus sont à noter. Mais, réellement rien de bien neuf sous le soleil qui éclaire le sol de ce petit bout de terre. Néanmoins, il ne faut pas oublier les qualités graphiques qui étaient en son temps déjà très bonnes pour un jeu console. Mais qu’elles sont les innovations apportées à ce fantastique titre PC qui date tout de même mars 2004 ! La réalisation sans pour atteindre les sommets des prochaines productions de cet hiver est tout de même très propre et si vous ne connaissez pas les jeux sur Xbox, cette version a le mérite de vous proposer les deux jeux avec un petit lifting de bon aloi.

Côté gameplay, ce sont les deux campagnes, Instincts et Evolution, qui vous sont proposées. Si, pour débloquer la seconde vous devez absolument terminer la première, pour une raison inconnue cette version semble plus simple que les précédentes versions consoles. Ah moins que l’exactitude des missions n’en soit la cause ! Aucune nouveauté à signaler ! Mais, encore une fois retrouver les aventures de Jack Carver reste un bon moment. La maniabilité est optimisée pour le pad de la console qui répond à la moindre injonction. La visée est immédiate, voir même un peu trop assistée. Les huit missions de la seconde campagne Evolution sont très orientées vers les facultés mutantes de Jack mais là encore un petit espoir déçu, il n’y a pas d’équilibre dès que vous devenez plus puissant, le jeu en devient beaucoup trop facile. Mais alors, qu’est ce qui te fait nager contre le sens du temps pour au fond patauger contre le courant, tout simplement parce que finalement on prend du plaisir à rejouer à ce jeu. Le concept de cette île paradisiaque accroche encore l’œil pour que l’on s’y attarde et le gameplay parfois simpliste procure tout de même suffisamment de plaisir.
 

Argent trop cher, trop fort …

La durée de vie est assurée avec les deux missions et un mode Xbox Live qui regroupent depuis la sortie du jeu de nombreux amateurs. Rien que pour le mode solo, les deux missions prennent une bonne quinzaine d’heures et dès que vous mettez le niveau vers les niveaux de difficultés les plus élevés, le challenge s’avère particulièrement coriace.

Tout le dilemme de ce titre, c’est qu’à la fois il n’apporte que peu de nouveautés. Techniquement sans pour autant être moche, nous attendions beaucoup plus de cette version compilation des deux épisodes sortis sur Xbox. Pour autant, si je rêvais d’un autre monde, Duke Nukem Forever serait disponible !
 

Article rédigé par kago , le

Tout en étant qu’une réédition des deux épisodes sortis sur Xbox, Far Cry Instincts Predator reste un très bon titre avec une bonne durée de vie. Maintenant, le simple lifting graphique mérite-il l’achat de ce jeu si vous connaissez les versions Xbox, c’est un choix car le gameplay reste toujours aussi plaisant. Difficile choix celui de délivrer Cendrillon !

Points positifs

  • Le petit monde de Jack
  • La durée de vie
  • Le Xbox Live

Points négatifs

  • Manque d'innovations
  • A peine lifté

Commentaires