Preview : Tony Hawk's Project 8

Tony Hawk's Project 8 - Xbox 360

Genre : Sport extreme

Date de sortie : 17 novembre 2006

Tony Hawk est un grand skateur, il a une énorme notoriété mais il se fait vieux. Avant que le faucon prenne son envol vers d’autres cieux (il n’est pas mourrant je vous rassure), Activision a décidé d’user de la planche jusqu’à la dernière écharde. Nous voilà donc avec Tony Hawk’s Project 8 censé être la référence de jeu de skate next gen. En même temps, il est un peu le seul…

 
 
Après nous avoir rappelé que Tony Hawk faisait parti du top 5 des meilleures franchises de jeu vidéo (en gros, qui rapporte des millions de brouzoufs), notre ami Blake (un américain vrai de vrai) nous lance le dernier Tony Hawk sur Xbox 360. Les développeurs ont préféré donner une orientation un peu plus réaliste à ce volet. C’est un peu dur à croire quand on est habitué à faire des grinds sur un câble reliant deux grattes-ciels…
 

L’appel du faucon à roulette

On commence par le story mode : Tony fait une descente en ville. Il est à la recherche des meilleurs skateurs pour créer une team. Naaaaaan ! Tony est vraiment ici, à la Ferrière aux Etangs pour nous ! Pour se faire remarquer et intégrer sa team, il va falloir passer les sélections, en envoyant une casette vidéo de vos meilleurs tricks à sa secrétaire. Il n’y a pas de cheat codes pour se farcir la secrétaire pour passer les sélections, tu t’appelles pas Joey à ce que je sache, non mais ! Un de vos potes vous suit partout avec une cam. A vous de sortir vos meilleures figures et de les enregistrer au bon moment. Un petit encart dans un coin de l’écran retransmet en temps réel les images prises avec la cam. Le réalisme apparaît plus dans la manière d’appréhender le jeu : le but est de se rapprocher de ce que fait un vrai skateur, de côtoyer les lieux qu’il fréquente. Ainsi, vous commencerez votre vidéo dans votre quartier résidentiel, avec les maisons américaines, les pelouses bien tondus et les trottoirs sans merdes de chien. La ville où les genoux vont morflés est assez grande, avec le lycée, les skate parks où vous allez pouvoir évoluer. Pour personnaliser au mieux le mode story, la customisation du perso est possible. Au menu : un gamin, une nana, un surfeur, quasiment toutes les morphologies sont disponibles. Votre choix ne doit pas être pris au hasard car la morphologie de chacun agit différemment sur les planches. Le gamin sera plus léger donc sautera plus haut et se faufilera partout.
 

Y’a moins de risque en y jouant…

Les développeurs ont également ajouté une petite nouveauté pour les plus sadiques d’entre vous. On pourrait appeler cela le « American History X control ». Le joueur pourra contrôler la chute de son perso, avec plus ou moins de fracas, de dents et de sang par terre… Et vous allez sans doute vous rappeler de la scène du film qui m’a remué les tripes. Ca ne sert pas à grand-chose mais c’est bien foutu pour qu’on s’en amuse. Les animations sembles fluides (encore heureux) : les vrais skateurs (dispo dans le jeu) ont participé à des séances de motion capture, ce qui rend le tout crédible. La planche roulera plus ou moins vite selon le terrain qu’elle foulera : à fond les ballons sur l’asphalte, ralentissement obligatoire sur le gazon. L’habillage bénéficie de la puissance next gen mais pas de quoi se pisser dessus, le minimum syndical quoi. En même temps, le jeu se veut plus réaliste et on ne vit pas dans un monde merveilleux mais tout gris (NdNKB : Ah bon ?). On ne va pas leur reprocher cela. Le soft devrait bénéficier également de fonctions online mais nous n’avons pas plus de détails pour le moment (au moins un classement mondial).
 

Article rédigé par Pr. Moriarty , le

Tony Hawk’s Project 8, même s’il ne révolutionne pas le genre en passant sur la nouvelle génération, va sûrement combler les amateurs de cette discipline. Il semble remplir son contrat et les nouveautés sont intéressantes, même si on aurait aimé plus. Il faut également espérer que son orientation réaliste ne prendra pas le dessus sur le fun et délire que les autres épisodes proposaient. Ca devrait rouler !

Commentaires