Preview : FIFA 07

FIFA 07 - Xbox

Genre : Football

Date de sortie : 28 septembre 2006

Genre
Football
Date de sortie
28 septembre 2006 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
DS, GBA, Gamecube, PC, PS2, PSP, Xbox 360, Xbox
Parfois appelé
FIFA Football 2007

Mesdames, Mesdemoiselles et vous Messieurs, bienvenue au FIFA Fan Day 2006 destiné à présenter FIFA 07. Alors, après un opus 06 très critiqué et qui en a déçu plus d’un, voici l’édition 07 qui pointe le bout de son nez, remontera-t-elle le niveau ? Corrigera-t-elle les erreurs récurrentes et les points faibles caractérisant la série ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

 
 
Commençons par le début ; la présentation du jeu ayant lieu à Lyon, c’est EA qui offre le voyage en grands seigneurs à tous les journalistes au départ de toute la France (même l’avion venant de Corse). Après s’être tous retrouvés nous voici partis pour l’aventure FIFA 07 . Un voyage plein de boutades et de parties de Mario Kart DS et Bomberman nous met en bouche pour la journée, bonne ambiance en prévision. Une fois sur les lieux, Stéphane d’EA nous accueille chaleureusement et nous emmène dans la salle de présentation. On nous avait dit, petit déjeuner offert, et bien quéquette, même pas le temps de le voir… A peine posés c’est Bonka qui prend la relève et commence les hostilités en nous présentant la version Current Gen (à un jour près on aurait pu le voir tourner sur Xbox 360, c’est dommage…).
 

Bienvenu à la fête du slip !

Alors, que nous réserve le bébé. Il faut savoir qu’il relève déjà bien la barre par rapport aux versions précédentes. Avec un gameplay accru, c'est-à-dire un côté technique bien plus précis, un jeu plus fluide et une prise en main toujours plus instinctive, il marque bien des points. Pour vous donner des exemples qui vous parleront, le jeu est devenu bien plus réaliste (ce que recherche en partie la firme) avec des passes plus aléatoires. Concernant ces dernières, les développeurs ont mis en place un système qui fera dévier un peu la balle lorsque qu’un adversaire ce trouvera entre le destinataire et vous-même. Un système de gérance de puissance a également été mis au point afin de pouvoir faire la passe à la première ligne (si vous appuyez doucement), à la seconde, la troisième ou encore la quatrième selon le temps de pression sur le bouton. Niveau technique, les tirs ont été également rehaussés niveau réalisme, le temps des bourrins en haut à gauche de la surface de réparation est quasiment révolu ; oui je dis quasiment car certaines fois ça passe encore (sinon ce ne serait plus du FIFA). Pour les tirs, les développeurs ont fait un autre effort et ont rajouté la possibilité d’enrouler la balle ; pour cela il suffit de tirer en gardant la touche L2 enfoncée. En continuant sur les évolutions techniques, Bonka nous a parlé d’un système de « Météo Dynamique », mais, certainement parce que nous avions une version bêta entre les mains, nous n’avons pas pu en profiter. C’est bien beau tout ça… je viens de vous décrire le jeu de foot parfait, malheureusement ce n’est pas le cas et bien qu’ils aient amélioré les tirs, certaines techniques à l’ancienne fonctionnent toujours aussi bien, tel que le shoot puissance maximal repoussé par le gardien et un autre joueur juste derrière pour rattraper la balle et la mettre au fond des cages. Et oui, ce sont des choses qui arrivent toujours.
 

Un peu plus près des étoiles....

Histoire de ne pas le tuer tout de suite, un autre bon point pour le jeu, à savoir son côté authenticité, réelle force depuis les prémices de la série et qui a encore été augmentée avec l’arrivée du championnat Turc (il en faut pour tout le monde) et des équipes Suisse (qui peut m’en citer 2 ? hein ?!).En plus de ça des stades ont été ajoutés à la liste, à savoir Emirates, Wemblay et les stades de la coupe du monde. Toujours plus de données et tout en restant dans l’authenticité, bienvenu dans le mode Manager du jeu qui envoie du pâté bien comme il faut. Pourquoi tant que ça me demanderez vous, et bien tout simplement parce que c’est le jeu LFP Manager 07 qui a été repris et intégré au jeu mais n’est pas identique à la version PC. Comme c’est un nouvel opus, il fallait bien rajouter quelques nouveautés, la première et la plus importante (pour un soucis de réalisme) est que vous effectuerez vos changements à l’aide d’argent (du faux, sinon ça risque d’être dur de suivre une saison) et non plus en points. En ce qui concerne les joueurs, on notera que leur évolution suivra leurs performances ce qui vous pousse à gérer la pression que vous mettrez sur eux et à faire plus attention à eux. Dernier point concernant ce mode, vous aurez la possibilité de jouer vos matches, toutefois si vous préférez les regardez vous pouvez toujours. La retranscription des matches est effectuée avec le moteur FIFA. Les managers en herbe ainsi que les professionnels devraient pouvoir trouver leur compte ici, très poussé et complet il peut combler tout le monde.
 

Enfin du nouveau, du vrai !

Enfin, et c’est une réelle nouveauté, Electronic Arts a décidé de lancer une ligue virtuelle. Le principe sera simple : lors de votre inscription (connection net via console et pc) vous choisirez l’équipe que vous supportez ainsi que celle contre qui vous jouerez, ce qui leur permettra de vous trier par équipe afin que vous puissez faire les matches qui vous intéressent. Un peu confus ? Non je ne vois pas ce que vous voulez dire … ! Un peu plus simplement, avant chaque match officiel (dans la réalité), des rencontres seront organisées sur le réseau entre supporters de chaque équipe. Ces rencontres s’effectueront du jeudi au samedi et le samedi soir le résultat final sera annoncé. Ceci sera effectif pour toutes les rencontres, ce qui met en place une autre ligue à suivre, d’où le nom Ligue Interactive (la classe !).
 

Les chutes... ça fait mal, même au foot !

Malheureusement tout ne se passe pas exactement comme EA l’aurait voulu et bien qu’ils aient fait beaucoup d’efforts, le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle. Mieux que FIFA 06, il n’y a pas à dire, mais hélas pas encore à la hauteur de son concurrent direct (PES, mais chut faut pas le dire), du moins concernant les versions Current-Gen. L’IA n’est toujours pas au point et rencontre encore les mêmes problèmes. Bien que les gardiens aient été améliorés niveau visuel et réactionnel, il est relativement très facile de marquer des buts… moins qu’avant certes, mais une fois la faille trouvée vous pouvez exploiter le filon tant que vous voulez. Ensuite, les améliorations annoncées n’ont pas été remarquées, peut-être est-ce du au fait que j’ai eu une version bêta entre les mains, sinon je suis sans doute « trop mauvais » pour les avoir repérées... dommage. Un autre point faisant défaut au jeu est son interface. Le menu d’accueil est plutôt réussi, mais le choix des équipes est lent, long et pas pratique du tout si l’on ne connaît pas les noms de chaque ligue, même pour les pays étrangers. D’ailleurs, petit point marrant mais cependant très peu pratique, décidé selon je ne sais quel critère, vous vous retrouverez à contrôler l’équipe de droite (sur l’écran) avec la manette une et inversement.
 

Article rédigé par Neji , le

Maintenant que Robin est arrivé, voici enfin la conclusion de la mort qui tue ! Donc, pour finir cet article, on peut dire que EA remonte une partie de la pente qu'elle avait dévalée avec FIFA 06 mais s'est hélas arrêtée en chemin en laissant encore quelques erreurs présentes depuis quelques épisodes dans la série. Un petit peu dommage que ce soit le moteur graphique des anciennes versions qui ait été repris, mais par contre des modélisations de visages de joueurs sur lesquelles il n'y a absolument rien à redire. Toujours plus beau et plus complet, il ne lui manque plus que le fond du gameplay pour détrôner l'idole des (non, pas Johnny) joueurs !

Commentaires