Test : Buffy contre les vampires

Buffy contre les vampires - Xbox

Genre : Beat-them-all

Date de sortie : Septembre 2002

Genre
Beat-them-all
Date de sortie
Septembre 2002 - France
Développé par
The Collective, Inc.
Edité par
Fox Interactive
Disponible sur
Xbox
Site officiel
Site officiel

Ha… les vacances… même si elles touchent à leur fin pour certains, pour d’autres, comme votre serviteur (oui maître Tomate…), elles sont un prétexte pour tester tout un tas de petits jeux qui sont plus ou moins passés inaperçus à leur sortie… C’est pourquoi je m’équipe d’un chapelet en ail et m’asperge d’eau bénite pour vous parler de Buffy Contre les Vampires !

 
 
Hé oui le jeu bénéficie de la licence de la série éponyme ! Pour la plus grande joie de ses fans, vous allez donc pouvoir vous glisser dans la peau de la très belle Sarah Michel Gellar, alias La Tueuse, ou plus simplement Buffy (ha bon ça vient de là le titre du jeu…) ! Le scénario va rester fidèle à l’esprit de la série et s’intercaler entre la fin de la saison 1 et le milieu de la saison 2 (avant que le maire ne se transforme en serpent géant si ma mémoire est bonne…). Pour résumer brièvement la trame de l’aventure, l’esprit du grand maître a été réveillé et ce dernier cherche un vampire à posséder afin de reprendre vie et d’accomplir ses deux « passe temps favoris » à savoir, dans l’ordre, occire la tueuse, condition sine qua non pour atteindre son ultime but : Rendre la terre aussi accueillante que l’enfer ou, pour vous faire une idée, que les couloirs du siège d’un parti extrémiste un sale jour de Mai…bref vous imaginez bien que notre tueuse ne l’entende pas de cette oreille et va tout faire pour arrêter son ennemi juré avant que ce dernier ne mette à exécution son projet…
 

Friends…

Pour l’aider dans sa dure tâche, notre belle héroïne devra compter sur ses amis, bien connu des passionnés de la série télé : Alex (passionnés en VO), passionnés, Cordelia et Gilles lui prodigueront de nombreux conseils (plus avisés pour certains) et lui fourniront de nouvelles armes et améliorations. Ainsi, chaque début de niveau donne lieu à une « mini réunion » dans la pas encore détruite bibliothèque du lycée. Vous pourrez ainsi taper la discute avec les différents protagonistes précités : gilles vous remettra alors un parchemin sur lequel apparaîtra un nouveau « coup spécial » pour défoncer la tronche des ennemis
 

Un jeu très pieu…

Ha bon ? Ce n’est pas un jeu d’aventure ? Zut alors mais je croyais qu’il fallait chercher des clés et tourner des leviers ? Oui c’est en partie vrai car Buffy est avant tout un beat passionnés all ! Pour les profanes qui nous lisent, mais je sais qu’ils sont peu nombreux, il faut traduire : frappez-les tous ! En clair on avance et on doit éliminer les vagues successives d’ennemis ! Seulement voilà…si à l’origine les ennemis sont humains, ici ils trichent puisque les vampires sont immortels et irréductibles ! Leur secret ? Non pas de la potion magique mais une soif de sang qui leur permet de maintenir leur bronzage et leur teint halé. C’est pourquoi les frapper ne servira à rien sans la petite touche made in tueuse pour les finir en beauté et les transformer en nourriture pour aspirateurs. Buffy a plusieurs possibilités de se débarrasser de ses ennemis d’outre tombe : Elle dispose du classique pieu en bois mais pourra aussi se servir d’un balai, d’une canne de billard, ou encore d’une arbalète, d’une batte de base transformer et d’une espèce de boomerang super tranchant. A côté de cet armement conventionnel, Buffy pourra recourir au fameux système D, comme débrouille toi j’ai plus d’idée : Ainsi, elle aura la joie de balancer ses ennemis contre des objets pointus ou encore de les précipiter à la lumière lors des rares missions de jours.
 

Les coups, Ho ça fait mal !

Notre Johnny national nous avait prévenus, se faire taper dessus est rarement agréable. Pourtant c’est le seul moyen d’affaiblir vos ennemis avant de les achever ! Cette habile transition va nous permettre d’examiner ensemble le gameplay. Les développeurs ne se sont pas cassé la tête et c’est tant mieux : une touche pour les pieds, une autre pour les poings, une pour sauter et enfin une pour achever les ennemis. Les gâchettes servant respectivement à « locker » vos adversaires. On ne peut faire plus simple ! L’avantage c’est que l’on rentre immédiatement dans le jeu. Les combinaisons de coups sont très variées et l’intérêt se trouve rehaussé par les nombreux combos offerts par Gilles. Pour les exécuter, rien de bien sorcier, il suffit de presser une ou plusieurs touches. Les combos font alors descendre une barre bleue, située en haut à gauche au-dessus de votre jauge de vie. Notons que la barre en question remonte dès que l’on tue un ennemi ou que l’on savate sauvagement plusieurs ennemis à la suite sans interruption…autant dire qu’elle ne se vide jamais ! Seul reproche à faire, les sauts ne sont pas très précis et la belle à tendance à se rétamer la tronche par-terre... heureusement, le jeu pardonne les erreurs et notre Buffy se raccroche souvent in extremis à la force de ses petites mimines. De plus les chutes sont rarement mortelles à moins de tomber dans de la lave en fusion…

Et les graphismes alors ???

Vaste sujet que les graphismes d’un jeu vidéo…ici il n’y a pas trente six manières de les décrire : Les graphismes sont beaux, je ne dirais pas magnifiques car on est pas à la hauteur d’un Halo ou d’un Splinter Cell mais le tout reste très convenable. Les effets de lumière sont assez bien rendus et voir ses ennemis se désintégrer dans un nuage de poussière est toujours jouissif. D’ailleurs on ne s’en lasse pas car le jeu, s’il pouvait paraître répétitif, renouvelle sans arrêt en nous faisant explorer des univers vastes, certes linéaires, mais très détaillés : Vous irez donc du collège de Sunnydale aux catacombes de la ville, en passant par les égouts puis un château en enfer…Au total, c’est plus d’une vingtaine de niveaux qui vous attendent ! Tout est prétexte pour nous immerger dans l’univers de la série. Si les graphismes sont très bons, la bande son n’est pas en reste puisque, outre les musiques de la série, les voix sont celles des acteurs anglais (le jeu n’existe pas en VF, les développeurs n’ayant pas voulu s’encombrer d’un surcoût de traduction pour leurs amis français…) et les bruitages acceptables. Ajoutons à cela tout un état d’autres petits sons externes (portes qui grincent, gémissements, cris d’agonie etc.) et l’illusion est totale !

En conclusion…

…car il faut conclure : Qu’est ce que Buffy contre les vampires ? Un très très bon jeu d’action où l’on ne s’ennuie pas une seule seconde malgré la platitude du scénario. On arrive même à rire en entendant les répliques et les dialogues des différents personnages, calqués sur le style de la série. Ainsi, Alex sortira une connerie toutes les 10 secondes et Buffy, fidèle à elle-même se contentera de railler ses ennemis et de les « casser » gentiment grâce à son humour quelque peu cynique…Bref dans Buffy, on s’amuse et on ne se prend pas la tête ! Et c’est tout ce que l’on doit demander à un jeu : Nous divertir ! Ami(e)s chasseurs de vampires, Ami(e)s fanatiques de la série, ce jeu VOUS est destiné ! Rejoignez la Tueuse et à ses côtés éradiquer les hordes de vampires qui infestent notre si paisible ville !

Article rédigé par Lestat , le

Buffy va séduire les fans de baston, les amateurs de la série ainsi que les ligues féministes qui apprécieront qu'une femme soit plus forte que 15 vampires réunis ! On s’amuse un max dans les niveaux tant le gameplay est simpliste. Seule chose dérangeante : on a tendance à exécuter les coups spéciaux un peu au hasard... Mais bon tant que c’est le vampire d’en face qui morfle… On attend la suite ave impatience !!!

Points positifs

  • C’est long, très long
  • C’est beau, très beau
  • C’est Fun, très Fun
  • C’est la série mais en jeu

Points négatifs

  • C’est facile, trop facile
  • Les phases plateformes sont dures, trop dures
  • Buffy est quasiment immortelle
  • C’est la série mais en jeu

Commentaires