Test : Enclave

Enclave - Xbox

Genre : Action

Date de sortie : Août 2002

Genre
Action
Date de sortie
Août 2002 - France
Développé par
Starbreeze
Edité par
Swing! Entertainment Media AG
Disponible sur
Gamecube, PC, Xbox
Site officiel
Site officiel

Enclave est un jeu d'action ressemblant à Severance Blade of Darkness sur PC. Un bon titre pour les fanas d'action.

 
 
Enclave vous plonge dans une guerre directe entre le bien et le mal dans une époque plutôt moyenâgeuse surfant sur la mode apportée par Le Seigneur des Anneaux. Vous incarnez au choix soit le bien soit le mal et vous devez accomplir diverses missions allant de l'escorte d'un personnage à la recherche d'un objet sacré. Le jeu est dur et ne pardonne pas beaucoup de fautes ce qu'il lui a valu d'être souvent descendu par la presse, mais un bon jeu n'est-ce pas un jeu où la technique du joueur est perfectible ? Entre chaque mission vous aurez le droit de passer par un magasin pour acheter une nouvelle épée, un nouvel arc ou une nouvelle armure (même si leur nombre est plutôt limité).
 

La jouabilité

La maniabilité est assez classique sur Xbox, le joystick de droite pour la vue et celui de gauche pour les déplacements avec les gâchettes pour tirer. Le graphisme est fin et les textures font partie des plus belles jamais vu encore aujourd'hui (bémol pour l'eau qui même si elle est bien rendue n'éclabousse jamais). Le seul petit problème viens de la jouabilité parfois imprécise même si celle ci apporte du plaisir à jouer tout au long du jeu.
Mais la grande force d'Enclave est la richesse de la progression dans le jeu avec un intérêt constant de par la diversité des objectifs à remplir.
 

Pas un bête jeu bourrin

De plus, le jeu est loin d'être bourrin comme il y parait, sa grande difficulté oblige à réfléchir à chacun de ses pas et à établir des tactiques d'attaques (genre je cours tout droit pour donner deux coups d'épées aux orcs je les contourne ensuite et je me protège avec mon bouclier pendant que l'assassin essaye de m'avoir avec son arc, je profite du temps qu'elle met à recharger pour lui trancher la gorge ensuite je me retourne et j'en finis avec les orcs...). La diversité des personnages est aussi un plus car on ne joue pas de la même façon avec un magicien qu'avec un guerrier ou un archer.
 

Au final

Le scénario est assez prenant pour se laisser suivre, dans les grandes lignes, la Terre a été séparée en deux avec d'un coté les gentils et de l'autre les méchants mais la faille se resserre et bientôt les pas beaux pourront attaquer les yentils si rien ne se passe (comme c'est original!!)
Bref un titre inventif et riche dont on ne se lasse pas avant de l'avoir fini et dont la difficulté apporte un véritable plus à ce jeu où pour une fois on ne finit pas le jeu sans s'être beaucoup perfectionné. Les niveaux sont travaillés et bien pensés et les combats sont spectaculaires, on en redemande.
 

Article rédigé par MrScruff , le

Un jeu d'action à la difficulté relevée qui ravira les amateurs de jeux de gros bras comme on en fait plus.

Points positifs

  • Beau
  • Difficile
  • Plus profond qu'un jeu d'action de base

Points négatifs

  • Pas à la portée de tous
  • Jouabilité parfois imprécise

Commentaires