Test : Tour de France

Tour de France - Xbox

Genre : Sport

Date de sortie : Mi-2002

Genre
Sport
Date de sortie
Mi-2002 - France
Développé par
Konami
Edité par
Konami
Disponible sur
PS2, Xbox

Le départ du tour de France saison 2002 étant imminent (exactement le 6 juillet), Konami, célèbre et maintenant incontestable éditeur japonais, en a profité pour s’acheter une licence, histoire de se faire un peu de sous sous.

 
 
Les Japonais de chez Konami ont l'air d'aimer les licences, puisqu'ils ont déjà 13 titres de ESPN à leur actif, et désormais, un titre du Tour de France. Allez, passons au jeu. Votre but est de pédaler, pédaler et encore pédaler. On a de quoi y passer des journées, mais Konami a su gérer pour que ça ne devienne pas trop trop lassant. En effet, les courses ne durent pas plus de 5 minutes (voire 4). C'est déjà beaucoup mieux que 4 heures tous les jours devant son poste en train de regarder des coureurs dopés (pardon, je veux dire doué). Dès le premier coup de pédale (ou plutôt de boutons) on ressent 2 choses : tout d'abord une prise en main très simple, et d'autre par un laisser allez de Konami. En effet, les graphismes n’utilisent pas toute la technologie (pour ne pas dire "pas") de la Xbox. L’écran scintille devant vous et on a parfois du mal à regarder devant soit, et le public est en 2D. Un point fort, la route qui est très bien rendue. Heureusement, nous n’avons pas hérité de la version PS2, car là, c’est le ravage. En effet, nous avons échappé à l’aliasing qui est vraiment très présent sur la version PS2. Coup de chance aussi nous n’avons pas les ralentissements sévères sous la pluie.
 

Ca doit être lourd comme jeu

Détrompez-vous, puisqu'il y a de quoi s'occuper pendant quelques longues heures, puisque le jeu comporte plusieurs modes :
;§;Un mode arcade, histoire de se faire une petite course
;§;Un mode contre la montre, pour améliorer son temps et arriver 1er
;§;Un mode 2 joueurs, pour s'affronter (malheureusement pas de 4 joueurs)
;§;Un mode entraînement, très important et pas très évident pour y apprendre comment conduire un vélo, comment pédaler, comment se protéger du vent, comment monter une montagne, la descendre, comment sprinter...
;§;Un mode Tour de France, c'est dans ce mode que vous devrez faire la vraie course du tour de France
 

Votre mission si vous l'acceptez est d'être champion

Et pour être champion, vous avez 5 ans pour réussir. C'est le but du mode carrière. Mais avoir le maillot jaune dès le début, c'est un peu trop rêver. En effet, avant d'affronter Jalabert et tous ces potes, vous devrez faire une saison entière avec votre coureur qui est paramétrable dès le début du monde (nom, habillement). Vous commencerez dans une équipe toute petite qui sera confrontée aux grands tels Once, Cofidis et j'en passe. Vous devrez, comme je l'ai indiqué au-dessus, faire une saison entière. Vous devrez remporter des courses locales, historie de remonter dans le classement ainsi que de gagner de l'argent pour pouvoir s'acheter des entraînements et améliorer son équipement de vélo. Mais faites attention à votre calendrier, les blessures arrivent vites avec la fatigue. Il est bon de se reposer, quitte à faire une mauvaise course en locale, pour soigner sa blessure. Une fois le tout fini, arrive la célèbre grande boucle. Ne comptez pas avoir le maillot jaune durant les 3 - 4 premières années (moi j'ai réussi à la 2ème coup de chance, mais d'habitude c'est pratiquement toujours à la 4ème). Déception dans ce mode, puisqu'il n'y a que 6 courses (une sur une vallée, l'autre sur un littoral, puis sur une montagne basse, une montagne haute, une campagne et pour finir à Paris sur les Champs-Élysées). La météo est gérée par la console, ainsi, on peut très bien rouler par un beau temps, ou rouler par un mauvais temps (comme la pluie). Mais le plus dur reste à venir. Je vais commencer par le vent. En effet, plus souvent sur le littoral, des grosses bouffées de vent viendront vous gêner dans votre course vous pourrez le remarquer puisque des traits verts apparaîtront à l'écran. Il y a plusieurs solutions. Je vous en donne deux. Soit de placer vers le milieu du peloton (attention aux chutes) soit se placer à côté d'un concurrent, comme ça, c'est lui qui prend tout. Sympa, mais très efficace. Maintenant le plus dur du jeu. La barre de fatigue, qui est très très importante. En pédalant normalement, le coureur ne se fatiguera pas, mais en faisant de petites accélérations, sa barre baissera. Si elle est vide ou pratiquement, il y a plusieurs solutions. Ne pas pédaler du tout (solution radicale) mais autant abandonner, se protéger du vent grâce aux autres concurrents (oui, toujours eux) et enfin prendre une bonne boisson d'EPO (pardon d'eau) énergétique.
 

Gagnez grâce aux autres

La tactique est très importante dans le jeu, et vos coéquipiers ne vous aideront guère dans le jeu. La solution est de se frayer un passage dans le peloton tout en essayant de se fatiguer le minimum, ou encore utiliser un coéquipier qui roule pour vous et qui vous amène en tête, comme ça vous ne vous fatiguez pas, et il ne vous reste plus qu'à attendre le bon moment pour partir. Mais ne croyez pas gagner comme ça. Défois ça marche, mais défois non, puisque Konami a aussi bien configuré l'Intelligence Artificielle. Vos concurrents ne se laisseront pas faire, ils partiront à votre chasse, comme dans le vrai tour. Même si défois, cette fameuse I.A. a des défauts, puisque la trajectoire est prédéfinie et donc quand vous êtes lancés, vos concurrents n'hésiteront pas à vous foncer dedans pour vous passer devant.
 

Allez, encore un effort

Le gameplay est bien réalisé, on a vraiment l'impression de vitesse. Les commandes du jeu réagissent bien, mais un gros défaut, le freinage qui a du mal, alors quand vous êtes dans une descente à 60 km/h, aïe aïe aïe. Ca fait mal. La bande-son est inexistante. On n'a même pas de commentaires, et ne parlons pas de la musique, rien n'on plus. On a juste le droit aux encouragements du public et au bruit de votre coureur quand il fatigue.

Article rédigé par MaX , le

Tour de France est un bon jeu, mais pas tant que ça. Il faut être indulgent puisque c’est la première simulation de bicyclette qui existe sur console, donc pas de concurrence. Les fans du genre seront attirés par le jeu, mais pour le reste, il faudra attendre l’année prochaine et de grosses améliorations.

Points positifs

  • Idée originale
  • Licence

Points négatifs

  • Graphismes
  • Pas de course en équipe
  • Durée de vie

Commentaires