Test : James Bond 007 : Espion pour Cible

James Bond 007 : Espion pour Cible - Xbox

Genre : Doom-like

Date de sortie : Juin 2002

Genre
Doom-like
Date de sortie
Juin 2002 - France
Développé par
Mgm Interactive
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
Gamecube, PC, PS2, Xbox
Parfois appelé
James Bond 007 Espion pour Cible
Site officiel
Site officiel

Notre cher James est de retour avec une toute nouvelle aventure inédite et qui n’a aucun lien avec les films précédemment paru. En 1997, Rare avec son Goldeneye sur la N64 eut un vif succès et c'est maintenant au tour d'Electronic Arts de nous présenter ce nouvel opus. Ce test ressemble à celui du jeu sur PS2 car c'est le même jeu.

Comme dans tous les jeux avec la licence de 007, vous devrez sauver le monde. Ce n’est pas original, mais c’est d’un plaisir fou. De plus, il est entièrememt en 3D en vue subjective. Ce FPS comme tant d’autres bénéficie d’une version énormément modifiée du fameux moteur 3D de Quake 3 d’ID Software. Avec de multiples gadgets, sa BMW et même un tank, l’agent 007 va tout faire pour éviter la catastrophe qui pourrait bouleverser la planète entière. Serez-vous assez courageux pour affronter la racaille qui détruit notre si beau pays ? Avez-vous assez de cran pour résister aux jolies demoiselles qui vous rendent la vie dure ? Vous allez le découvrir dans les lignes qui vont suivre.

La beauté avant tout

Les graphiques sont à couper le souffle. C’est très beau et la fluidité est sans reproche, car le moteur est capable d'afficher du 60 images/seconde. L'animation des explosions et du feu a tellement l'air réelle qu’on s’y croirait. Quant à la modélisation des personnages c'est presque parfait et des milliers de polygones les composent. L'autre point à considérer est le réalisme des mouvements. Par exemple, lorsque vous tuez un ennemi, il tombera d’une manière tout à fait humaine. Ensuite, les armes sont très belles et l’effet de recul est présent, ce qui met du piquant aux combats. On peut même apercevoir les trous de balles dans les murs lorsque l’on tire. Ces derniers, que l'on prend autant de plaisir à faire souffrir, sont composés de textures assez simples, mais quand même jolies. Avec toute ces qualités il doit y avoir une arnaque, quelque chose qui cloche ? Ne pensez pas que le jeu est exempt de défauts, car on regrettera surtout l’effet envahissant de l’aliasing qui rend les objets moins beaux à l’œil nu. En somme, ce n'est pas la révolution tant attendue, mais la réalisation reste impeccable.

Que c'est facile d'être un héros

Sans un gameplay à la hauteur, un jeu ne peut se démarquer même s'il possède des graphismes hallucinants. Ce n'est pas le cas de 007 Espion pour cible, mais il demande un petit temps d’adaptation, car les commandes sont difficiles à prendre en main en début de partie. À la longue, on s’habitue et il devient facile de faire du strafe tout en tirant. Quant à votre arsenal, il est facile à manipuler et l’utilisation des gadgets tels que le laser et le grappin est intuitive. Par exemple, lorsqu'on est devant un ennemi, la mire se positionne automatiquement sur celui-ci et facilite la sale tâche que vous avez à accomplir. Est-ce une simulation ou du genre fonce-dans-le-tas ? Ne vous trompz pas, le style de jeu comme la plupart des James Bond est plutôt orienté arcade. Vous attrapez des Body Armor (gilet par balles) et vous disposez d'une barre d'énergie bien assez importante pour finir vos missions. Cependant, la vie d'agent ne se résume pas au simple shoot, et on pourra emprunter sa caisse pour rouler à travers les ruelles, radio à fond. Sa BMW va lui être d'une très grande utilité pour se déplacer. Elle est équipée de missiles et d'une panoplie d'accessoires qui lui seront utiles tout au long du jeu. Par exemple, on peut être dans un véhicule en marche et tirer sur les méchants qui ont eux aussi des bolides très puissants. Que dire de la quantité des missions qui est insuffisante en nombre, seulement une douzaine et le niveau de difficulté qui n'est pas très élevé ce qui raccourcit la longévité de ce titre. C'est l'un des gros défauts des FPS qui sont souvent dépourvu sd'une durée de vie honnête. Les heures passent et tout à coup on l’a fini, et cela en très peu de temps. Heureusement, il y a un mode multiplayer qui permet de jouer à 2 joueurs. Ce mode est intéressant, mais devient gavant à la longue.

Ambiance Sonore

La musique n’a pas changé depuis toutes ces nombreuses années et elle est toujours extraordinaire. Pendant les niveaux, lorsque les ennemis vous attaquent, la trame sonore changent et devient encore plus entraînante. C’est un mélange de tout : de la musique classique à la techno en passant par plusieurs autres styles musicaux. De quoi plaire à bien des joueurs. De plus, les bruitages sont toujours très présents et nous mettent vraiment dans la peau d’un agent secret. La qualité sonore de l’ensemble des bruitages est d’excellente facture, et le son est l'un des points forts du titre.

Mais au final, en vaut-il la peine ?

Ce jeu aurait pu être un joli chef-d’œuvre si la durée de vie avait été plus élevée. Ce gros défaut fait descendre la note générale d’un titre qui était proche du must. De même, son mode multiplayer est un peu décevant et on ne peut dépasser le nombre maximum de joueurs qui est de 2. Il n’en demeure pas moins un bon jeu qui possède beaucoup de qualités. Ce n'est pas la bombe de cette année, mais il ne faut surtout pas passer à côté, car vous manqueriez certainement une très belle expérience. Si vous habitez au Canada, je vous conseille premièrement de le louer dans l’un de vos club vidéo et ensuite peut-être faire l’achat de celui-ci pour ne pas être déçu. En revanche, si vous habitez en France, essayez de vous le faire prêter par un pote...
La Xbox nous montre une parcelle de son potentiel en terme graphique et elle est capable de plus. Sans doute qu’une suite sortira un jour (pourquoi pas 2003 ?) et corrigera plusieurs défauts tels que l'effet d’aliasing et la durée de vie insuffisante. Mais en attendant ce moment -là, profitez pleinement de ce jeu qui vaut le coup d'oeil.

Article rédigé par Perl , le

Un James Bond sympathique, au-dessus de la moyenne, mais Goldeneye ne sera pas détrôné cette fois-ci !!!

Points positifs

  • Les animations
  • L'ambiance
  • Les musiques entraînantes

Points négatifs

  • Le mode multi
  • La durée de vie
  • Trop ressemblant à la version PS2

Commentaires