Test : Aliens vs Predator : Extinction

Aliens vs Predator : Extinction - Xbox

Genre : STR/Action

Date de sortie : Août 2003

Genre
STR/Action
Date de sortie
Août 2003 - France
Développé par
Zono Etats-Unis
Edité par
Fox Interactive
Disponible sur
PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Aliens versus Predator c'est avant tout une licence, que les développeurs s'amusent à coller sur pas mal de bons jeux mais aussi quelques fois sur des softs moyens. Avec Extinction, voici un exemple de jeu à licence qui baisse la notoriété de la gamme, c'est bien dommage, il y avait de l'idée...

 
 
Oui, de l'idée, il y en avait, un STR sur PC c'est commun, mais un STR sur consoles, ça court pas les rues. Et encore plus marrant : ce STR est une adaptation d'un jeu qui est basé sur du FPS pur et dur. Alors, EA à eu une bonne idée en changeant un truc qui fait peur en truc qui fait réfléchir ? Réponse.
 

Tour de chauffe

On est en quelque chose après Jésus Christ, de toutes façons on s'en fout. Tout l’univers est occupé par les humains, tout ? Non, quelque part dans la voie lactée, une planète résiste encore et toujours à l’envahisseur. Les humains décident de poser leurs fesses grassouillettes sur cette planète quant ils s’aperçoivent que toute la zone est le terrain d’un affrontement sanglant entre Aliens et Predator (d’où le titre, c’est fou non ?). Comme chacun sait, les humains ont peur de rien, alors après avoir fait deux guerres mondiales, ils pensent que des bébêtes ne peuvent pas leur faire de mal, et hop, ça recommence comme avant, ils décident de coloniser la planète en s’interposant. Fun. Vous voilà donc avec une troupe de marines face à des monstres pour 3 campagnes solo.
 

Un STR pas super

On va faire simple, ne cherchez pas l’innovation dans le jeu. Le gameplay est assez pauvre et on se rend compte très vite que la partie ne risque pas d’être intéressante. Les trois races présentées dans des tutoriaux assez faciles sont presque pareilles avec des spécialités pour chaque race, comme l’invisibilité des Predators. Sorti de la, pas de bâtiments à construire et pas de grande stratégie à préparer. En fait, le soft est plus tactique qu’autre chose. Pour les unités, le déplacement est simple, on reste dans le clic droit / clic gauche et les commandes se font par vaisseaux interposés, par un autel predator, ou bien par des œufs d’incubation alien (pas le rédacteur, la bestiole … quoique c’est presque pareil.) Les mouvements tactiques sont les principales commandes pour avancer : il y a les modes agressifs, défensif, passif ou garde (tiens ça me rappelle LBA), en tout point identique pour les 3 races. Le bon point est la facilité de la prise en main avec un pad, et une bonne distribution des touches, même s’il reste assez difficile d’être précis dans la sélection des unités. En ce qui concerne les unités, on les commande facilement grâce à des menus presque identiques pour chaque race. Les points pour acheter tout ceci se gagnent bien évidemment en dégommant tous les ennemis présents sur votre chemin, on retrouve un peu de FPS enfin. Chaque race ayant une petite particularité, le jeu sera légèrement plus fun pour certains, comme les aliens, qui peuvent infester les autres races, c’est bien cool mais ça pique un peu.
 

Les points noirs

Passons au plus gros du sujet : les défauts. La durée de vie et la difficulté sont surtout mis en cause. L’IA des ennemis est nulle, n’ayons pas peur des mots, et les possibilités tactiques sont faibles, ce qui empêche de jouer tranquille et de jeter son pad par-terre en gueulant dans toute la maison « mais ils sont ou ces *$ù^ / d’alliés !! ». En effet, si l’IA adverse est nulle, l’IA alliée est identique. Et comme si cela ne suffisait pas, des ennemis apparaissent de nul part, alors que la zone était dépourvue de toute forme de vie trente secondes avant. A part ça, la difficulté est assez basse, et c’est juste l’énervement qui l’emportera sur l’impatience de finir le niveau.
 

Scandaleux !

Un petit paragraphe pour parler du reste. Côté graphisme, tout est petit et donc chiant à sélectionner, les univers sont peu remplis et assez moches, et la réalisation n’est pas top. Le moteur de la console n’est pas du tout exploité, on se croit 3 ans en arrière. Le scénario reste le même donc on zappe cette partie. Et pour finir la bande-son qui, il faut le dire est … heu, comment vous le dire sans blesser personne, elle est vraiment très… Vous m’avez compris n’est-ce pas ? Ben voilà, elle est comme ça. Les voix des unités se répètent constamment et la sonorisation est au niveau 16 bits mal rendus. Lamentable.

Article rédigé par Jivé , le

En bref, ce jeu n’est pas assez bon pour être un STR, un vrai. Il est orienté tactique mais rien n’est fait pour… L’action est revue à la baisse et les missions sont ennuyeuses, faciles et pas assez longue. La réalisation n’arrange pas la chose même si au départ, y’avait de l’idée… dommage.

Points positifs

  • De l'idée
  • La race alien est fun

Points négatifs

  • Moche
  • Bande sonore à chier
  • Réalisation pas top
  • Un jeu dans l'ensemble pas super

Commentaires