Test : SSX 3

SSX 3 - Xbox

Genre : Jeu de glisse

Date de sortie : Octobre 2003

Genre
Jeu de glisse
Date de sortie
Octobre 2003 - France
Développé par
Electronic Arts
Edité par
EA Big
Disponible sur
GBA, Gamecube, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Série folle que celle des SSX. Le numéro 1 était un des premiers jeux de snowboard, et aussi un des plus réussis toutes consoles confondues. Sa suite, beaucoup plus axée "funkie" a été encore supérieure et c’est avec une naturelle légitimité que les fans attendaient ce troisième opus. Tous à vos pads, le fun est au tournant !

 
 
EA Big, voilà un éditeur de qualité qui sait transformer des jeux de sport fort médiatisés en jeux très fun. Il n’y a qu’à voir NBA Street, Shox ou Sled Storm pour s’en rendre compte. Libellé de cette étiquette "Big", SSX troisième du nom ne s’oriente pourtant pas vers quelque chose de fun, mais vers un peu plus de réalisme. Seulement un peu plus, car le jeu a gardé son esprit kamikaze et casse-cou. Folie est le maître mot du soft et tout ce qui peut être fait dans ce titre semble bien grand par rapport aux meilleurs surfers du globe.
 

Un nouveau virage

La (très) grande nouveauté de ce SSX vient des lieux où l’on peut surfer : il s’agit toujours de montagnes, naturellement, mais, où les précédents opus proposaient des circuits, celui-ci offre un seul et même lieu. Si ça peut vous rassurer, cette gigantesque montagne est subdivisée en trois parties : le haut de la montagne, le milieu et le bas. Le bas est la première portion disponible, puis vous débloquerez les autres, au fur et à mesure. Pour aller aux différentes portions disponibles, vous pouvez soit emprunter vos propres moyens soit y aller en hélicoptère (non pilotable, ce n’est pas un jeu multi-fonction !!). Les différentes portions varient entre des pistes normales, des half-pipes, et cetera. Il est plaisant de voir que les décors et paysages ne sont pas statiques. En effet, des avalanches, des chutes de pierres, d’arbres… viendront étayer vos descentes. Donc, cette unique, mais énorme, montagne constitue la principale innovation de ce soft, et ce n’est pas un mal au vu des possibilités offertes et la liberté qui s’en ressent.
 

La technique

Autant le dire tout de suite, les graphismes de SSX 3 en jettent pas mal. Les surfers sont bien modélisés, et leur look paraît beaucoup moins axé "80's", tant mieux . Les décors eux, sont d’une beauté enivrante. La neige est belle, bien détaillée (la poudreuse par exemple), et le décor des pistes reste représentatif d’une montagne dangereuse (beaucoup d’obstacles jonchent les descentes) avec notamment une très grande profondeur de champ. Les effets de lumières lors des rides et les feux d’artifices accompagnant quelques sauts apportent une pointe de fantaisie bien propre à la série SSX. On dénote quelques bugs, certes mineurs, mais il faut les signaler. Les musiques du jeu sont composées par des groupes très connus, comme Placebo, Basement Jaxx ou NERD (NDR : vive Placebo :) et rendent l’ambiance assez "rock".
 

Un surfeur maniable est un bon surfeur

La maniabilité du jeu est sensiblement la même que les précédents numéros. Les habitués retrouvent donc facilement leurs repères. Cependant, les novices auront un peu de mal, au départ, à maîtriser leur personnage. Déjà, l’association entre la croix directionnelle et le stick analogique semble peu ergonomique lorsqu’on découvre le soft. En outre, certains grinds sont difficiles à réaliser. Mais avec de l’entraînement (on regrette justement l’absence d’un mode entraînement) acquis à la sueur de votre bonnet, vous pourrez maîtriser sans trop de mal votre perso, et puis après, à vous les joies des figures (avec un nombre encore augmenté) même si certaines s'avèrent difficiles à effectuer.
 

Une durée de vie dantesque !

Les gars d’EA sports ne sont pas avares en modes de jeux. Ils demeurent même on ne peut plus généreux. Ainsi les options Big Air, Free Ride ou encore Super Pipe vous sont proposés. Ces modes vous permettent de débloquer de très nombreux bonus (photos ou encore personnages, qui sont vingt à débloquer au total) ou encore de récolter des points pour améliorer les capacités et les aptitudes de votre surfeur (en saut, vitesse…).En plus de ces modes, on trouve un très bon mode online qui permet à certains joueurs de s’affronter en même temps. À noter que le online n’est disponible que sur PS2.

Article rédigé par n0nam , le

Inutile de perdurer en circonlocutions, SSX 3 peut être considéré comme meilleur jeu de snowboard actuel toutes consoles confondues. Il jouit d’un très grande réalisation, d’une grosse durée de vie et enfin d'une bande-son étoffée. Si la prise en main n'est pas évidente au départ, le temps d'adaptation s'avère en fait très court. Je n'ai qu'une chose à dire : bravo EA Big. Mais attention, 1080° Avalanche et Amped 2 sont proches…

Points positifs

  • Réalisation bluffante
  • Durée de vie énorme
  • Musiques sympathiques

Points négatifs

  • Prise en main un brin ardue pour les novices

Commentaires