Test : Tom Clancy's Ghost Recon : Island Thunder

Tom Clancy's Ghost Recon : Island Thunder - Xbox

Genre : Action/tactique

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Action/tactique
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Red Storm Entertainment
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, Xbox
Parfois appelé
Ghost Recon : Island Thunder

Fatigué de vous épuiser sur les niveaux de Ghost Recon ? Trop impatient pour attendre la sortie de Rainbow Six 3, pourtant bientôt disponible (enfin, s’il n’y a pas de nouveau retard annoncé…) ? Pas d’inquiétude, papa Ubi nous sort la dernière extension de Ghost Recon PC sous l’aspect d’un stand-alone assez court, qui a le mérite de s’ajouter à la myriade de titres de la franchise « Tom Clancy »…

 
 
Ahh, Ghost Recon… Je me souviens de mes premiers pas dans la jungle, avec seulement quelques gugusses pour me couvrir ! Un vrai délice, d’autant que l’interface d’ordres, si on lui a maintes fois reprochée sa « simplicité », avait le mérite d’innover et d’être intuitive et accessible. Mais bon, j’avoue ne pas être convaincu par l’adaptation d’une extension un peu tardive qui n’apportait déjà que peu d’innovations sur PC. Donc, une petite campagne de huit missions chez Castro et quelques maps et modes multijoueurs pour s’éclater en Live ? Tout ça pour 30 euros, me direz-vous ? En effet, si l’offre paraît alléchante, il ne reste pas moins que le soft se contente d’être un portage dépourvu d’originalité et de grosses innovations.
 

C’est la rentrée pour les ghosts !

Les rentrées mouvementées ne sont pas que pour les glandeurs lycéens et les profs grévistes ! Non, à l’agence de recrutement pour l’armée de terre Ubi, ils en profitent eux pour faire rempiler vos soldats d’élite avec un faux motif : « engagez-vous, vous verrez du pays ! » C’est donc en vacance sous le soleil de Cuba que s’invitent les ghosts après l’hypothétique mort de l’increvable Camarade qu’est Fidel. A vous de démêler les manœuvres politiques des « ennemis des USA ». Pour marquer le coup, la première mission vous expose au feu ennemi direct après votre sortie d’hélico. Nouveau gameplay ? Que nenni ! Il vous sera toujours demandé de procéder avec discrétion et réflexion pour éliminer ces rebelles, décidément toujours aussi fins tireurs à des distances incroyables. Cependant, vous serez aidé par vos coéquipiers, qui, à moins de leurs donner des actions fantaisistes à accomplir digne d’un Halo, sont eux aussi doués.
 

Nouveau produit ou nouvelle arnaque ?

Amateurs de nouveautés et de suite à succès, je me dois de vous décevoir. Car cet épisode de Tom Clancy's Ghost Recon « 2 » est loin d’apporter son quota de changement. Si le gameplay et les graphismes ne sont pas d’une mauvaise facture, ils n’ont pas évolués et ne raviront que les fans du premier opus qui en redemandent. On pourra donc uniquement savourer des textures originales dans des environnements tactiques crédibles mais somme toute très classique. Oui, car le principal reproche à faire au titre est de ne pas faire comme son précurseur, qui a su importer une touche neuve de réalisme dans l’imbroglio d’action bourrine sur consoles. Côté Live, le titre se voit enrichi de cartes multi de Desert Siege et de celles de Tom Clancy's Ghost Recon mais pas des fonctionnalités déjà manquantes comme la gestion vocale où plus d’interaction. Autre regret, celui de l’IA qui, loin d’être déplorable, aurait pu bénéficier de quelques comportements plus étudiés. Là où je commence à me dire que l’on se moque de mon portefeuille, c’est quand je constate régulièrement quelques baisses de framerate.
 

Un peu court ?

Ohh, déjà la fin… Ben ouais ! La campagne s’expédie tout de même un peu rapidement et l’affrontement avec les bots se trouve limité par l’absence de nouveaux modes de jeu et une IA déjà connue. Une durée de vie faible même en regard des différentes combinaisons tactiques possibles : car vous pouvez choisir de modifier l’allure (et donc la discrétion…) ainsi que l’agressivité de vos bonshommes. Bref, on sort du jeu un peu frustré d’autant que rien sur le Live ne change du précédent. Vous pourrez espérer du contenu téléchargeable mais pourquoi ne pas avoir relancé l’intérêt du titre original en proposant tout où partie de ce titre en téléchargement ? Consolez-vous en vous disant que la trame scénaristique vaut bien un bon thriller de Tom Clancy et refaites un p’tit coup la campagne pour tout bien saisir de l’histoire…Dites, elle vous intéresse au moins ?
 

Article rédigé par Mirage , le

Si Ghost Recon fut un des premiers FPS tactique à s’installer sur console, aujourd’hui le genre s’est considérablement enrichi et des produits de qualité sont bientôt attendus. Soyons honnête, l’arrivée d’Opération Flashpoint, Conflict Desert Storm 2 et Rainbow Six 3 semblent bien plus attrayants. Si le maître mot « patience » ne fait pas partie de votre vocabulaire et que vous êtes trop riche, il vous reste encore tout de même le jeu original dispo lui aussi à prix réduit…

Points positifs

  • Pleins de maps multis
  • Des combats en plein soleil
  • Une super intrigue !

Points négatifs

  • Graphismes âgés...
  • Aucune nouveautés
  • Trop court !

Commentaires