Preview : Dinosaur Hunting

Dinosaur Hunting - Xbox

Genre : Infiltration/discrétion

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Infiltration/discrétion
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Scarab
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
Xbox

Dinosaur Hunting joue la carte du Deer Hunter au Crétacé, nous mettant dans la peau d'un des meilleurs chasseurs de la planète prêt à tout pour capturer un max de reptiles.

 
 
Suite au succès très limité de la Xbox au Japon, Microsoft a décidé de se donner des airs d'yeux bridés, et se met désormais à financer des développeurs japonnais sursa console. Dinosaur Hunting est développé par Scarab, un studio japonais, connu jusqu'ici par quelques rares phacochères pour avoir notamment converti Fighting Viper 2 (un jeu de combat moyen sans plus) sur Dreamcast. Microsoft leur donne ici une vraie chance de montrer leur potentiel, et Dinosaur Hunting s'annonce -quelques mois avant sa sortie (septembre au Japon) déjà très prometteur.
 

Zepellins et gaz moutarde, vous êtes en 1910

L'histoire se déroule 10 ans après la naissance du 20e siècle. Un groupe de scientifiques vient de découvrir, suite à une petite excursion en Amazonie, que de nombreux dinosaures, à la place de disparaître comme tous leurs confrères- ont survécu quelques millions d'années de plus et se terrent dans la plus grande forêt du monde. Ark, une mystérieuse société qui possède d'énormes moyens financiers, recrute alors les meilleurs chasseurs de la galaxie, dont vous, pour partir capturer un maximum de ces bestioles survivantes. Le scénar' se laisse suivre, malgré sa difficile crédibilité et sa ressemblance avec quelques points de Resident Evil notamment (Umbrella & Cie). Bref,vous voila sur pied, avec vos quelques armes d'époque, pour alle déssouder à tout va du dino. Mais à l'inverse de Turok Evolution, ici pas question d'utiliser engins atomiques et trous noirs pour vider les lieux de tous ses occupants. Il ne s'agit pas de démolition, mais de sauvegarde des reptiles. Vous aurez sur vous des armes de base pour l'époque (pistolet, fusil à lunette...) et de nombreuses fioles à somnifère. Rien de plus.
 

Objectif : O Kill

Dinosaur Hunting est un véritable jeu d'infiltration dans un monde animal. Capturer des lézards verts doit se faire en toute discrétion, et vous demandera un brin de professionalisme. Courrir derrière un Stégosaure pour lui tirer 3 flèches à bout portant et l'endormir ne marchera pas. L'animal se retournera, vous regardera avec compassion, puis vous balancera sa queue pleine d'épines dans votre gueule pour finir par vous piétiner. C'est ça la loi du plus fort. Non, si Ark a séléctionné les meilleurs chasseurs de la planète, c'est qu'ils savent pertinemment que seule une discrétion maximale aménera à la victoire de l'homme sur la bête. Vous pourrez repérer les empreintes de votre proie, ses excréments, les restes d'animaux mangés, pour ainsi remonter la piste qui vous menera à la bête. Là, il vous faudra rester caché, et estimer le plus justement la dose de somnifère à lui injecter pour l'endormir en un tir. Selon la carrure, la taille, la force de l'animal (chacun possédera ses propres caractéristiques). Vous serez limité en somnifère, donc ne balancez pas toute la sauce d'un coup. Si vous vous loupez dans votre estimation, le dino s'enfuira, ou cherchera son ennemi ; si vous vous faîtes débusquer, il ne vous restera plus qu'à fuire ou tenter en vain de tuer l'animal à bout portant s'il se jette sur vous (je veux pas vous le cacher, mais là vous n'aurez presque aucune chance). Bref, dans cette jungle, vous êtes aussi bien le traqueur que le traqué. Et le jour où vous remarquerez, en remontant la piste d'un Tricératops, qu'un T-Rex vous a pris en chasse, vous vous sentirez bien con.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Dinosaur Hunting donne envie. Les dinos sont déjà un sujet que beaucoup d'entre nous affectionnent. Ensuite, il s'agit bien plus que d'un titre d'action pur et dur. Ici, recherche et discrétion sont de mise. Enfin, l'aspect technique semble vraiment au point. La xbox permet une reproduction "fidèle" des reptiles, aussi bien que de quelques animaux préhistoriques (mamouth, etc) qui ont aussi survécu au temps. Les 3 environnements proposés, tout comme l'histoire pleine de rebondissements et de trahisons que l'on nous promet, pourra convaincre les plus difficiles de la durée de vie du titre. Reste à voir si le tout s'enchaine bien, si le jeu balise assez bien la forêt pour que le joueur ne se sente pas perdu, et si les gadgets en tout genre et la variété du gameplay permettront une certaine profondeur au titre. Dinosaur Hunting s'avère néanmoins prometteur à plus d'un titre.

Commentaires