Preview : Psi-ops

Psi-ops - Xbox

Genre : Infiltration/Action

Date de sortie : Septembre 2004

Genre
Infiltration/Action
Date de sortie
Septembre 2004 - France
Développé par
Midway Games
Edité par
Midway Games
Disponible sur
PS2, Xbox
Parfois appelé
ESPionnage

Tout d'abord nommé ESPionage, ce nouveau jeu de Midway dépasse les frontières connues des formes d'action dans un jeu vidéo. Il est le seul, avec Second Sight, à utiliser les pouvoirs psioniques comme une nouvelle forme de jeu, pour notre plus grand plaisir...

 
 
Renommé désormais en Psi-ops : The Mindgate Conspiracy, le jeu sortira finalement le 17 septembre prochain sur PS2 et XBox, et promet de donner un souffle nouveau dans l'univers des jeux d'action.
 

Un nouveau regard sur l'action

Pourquoi je souligne cela depuis le début de cette preview ? Car, c'est fondamentalement la première idée que porte ce jeu. Midway tente de nous offrir quelque chose de nouveau dans l'action et l'infiltration. A partir d'un simple jeu de shoot à la troisieme personne, comme on peut en voir des dizaines sur nos consoles et PC, les développeurs ont su améliorer le gameplay ET l'interet, chose qui n'est pas tout le temps facile, pour en faire un jeu exceptionnel. L'idée de doter le héros de pouvoirs psy, en plus du gameplay habituel, offre une jouissance supplémentaire et ouvre une nouvelle vision de l'action/infiltration. C'est aussi très sadique... mais ça on s'en fout, c'est un jeu, que diable ! Bref, après ces quelques éloges, parlons un peu de l'histoire.
 

Encore un Nick

Décidement, c'est un prénom à héros ça. Après Nick Kang, voici Nick Scryer. Nous sommes dans un futur proche, un terme qu'on retrouve un peu partout en ce moment, que ce soit dans les films ou en jeu, ce qui permet aux développeurs de pas se casser la date à propos de la date et du réalisme de la trame présentée. Tel un bon film de SF, le monde est dominé par les machines et le monde est bien différent de celui que nous connaissons. Néanmoins, nous n'en savons pas plus concernant le background du jeu, tout cela semble bien obscur, et c'est dans cette obscurité qu'apparait Nick. A l'instar de ses potes héros XIII (du jeu éponyme) et Code 47 (de Hitman), il est amnésique et se reveille dans un bloc opératoire sans trop savoir ce qu'il lui est arrivé. Après un bref instant, on comprend vite qu'il est soit un soldat, soit un habitué de fêtes costumées, et la première hypothese semble être la bonne quand Nick se sert de ses armes et de moultes objets qui ne sont pas à mettre entre toutes les mains. Mais Nick est différent des autres, en plus de ses aptitudes au combat, il semble avoir des pouvoirs. Et plus particulierement des pouvoirs psy qui lui vaut une large palette de techniques. Au menu : pyrokinésie, télékinésie, et ce que j'appellerais téléempathie ou controle mental, ainsi qu'une petite option : le drainage psy, très rigolo...
 

Les pouvoirs : la richesse du gameplay

On continue dans les pouvoirs, mais dans l'aspect gameplay maintenant. Au beau milieu du jeu, des phases d'entrainements vous apprendront à utiliser tous vos pouvoirs psy et à trouver comment s'en servir dans divers cas de figures pour se sortir des pièges qu'un simple humain ne saurait déjouer. En effet, Nick se souviendra peu à peu comment il a aquis ses pouvoirs et cela s'integrera dans votre progression pour vous permettre de vous améliorer sur le plan astral. Un conseil : suivez attentivement les entraînements et agissez toujours en pensant que vous avez vos pouvoirs psy, car ce sont ceux là qui permettront d'avancer, plus qu'avec des armes dans les mains. Grâce à votre télékinésie, vous pouvez soulever presque tous les objets du décor, dont caisses et produits inflammables, pour les projetter sur vos ennemis. Et puis, tant qu'à faire, autant soulever directement un garde pour le jeter contre une porte blindée ? C'est aussi très amusant de le soulever, dégainer son arme et le plomber quand il est en l'air. C'est méchant mais ... euh ... c'est eux qui ont commencé d'abord ! Nick peut aussi lancer une flamme grace a son bras qui ira enflammer ce qui se trouve devant lui, dont les pauvres soldats. Quoi d'autres ? Et bien, tout simplement agir par télépathie pour prendre le corps d'un autre garde et diriger son esprit. Vous aurez alors la vision du garde et vous pourrez tirer à volonter sur vos coéquipiers jusqu'à avoir nettoyé la zone. Autre chose sympathique, la vision à distance qui permet de sortir de son esprit, et de se déplacer ou bon nous semble pour voir ce qui se cache derriere les portes ou plus loin dans le couloir. Une question vous taraude depuis le début de ce paragraphe... Nick a-t'il ces pouvoirs de facon illimitée ? Dernier aspect présenté dans les démos : le drainage psy ou DP. Vos pouvoirs psy consomment votre barre psy. Pour faire remonter cette barre, il suffira de s'approcher d'un garde et de drainer son energie... S'il n'est pas mort, il se peut que vous le fassiez purement exploser. Votre barre remontera de quelques unités à chaque drainage. Vous avez également la possibilité de trouver dans les niveaux, avec les médikit, des capsules psy qui font remonter la barre.

Le reste du jeu

On passe rapidement au reste du jeu, qui reste bien un jeu d'action, mais avec les fantastiques nouveautés annoncées. Ceci l'eleve donc au rang de jeu d'action comme les autres, mais très différent, plus jouissif et avec un gameplay et un interet renforcé. Avec ceci, les supports (PS2 et XBox) sont poussés dans leurs retranchements puisque la qualité des graphismes sont excellents sans souffrir de ralentissements. Une prouesse pure et simple. On espere aussi voir de nouveaux pouvoirs lors de la sortie, même si je sens que SELL et PEGI vont gueuler à cause du sadisme du jeu. Seul ombre au tableau : peut-être les systemes de gestion de caméras encore et toujours, mais c'est de loin un défaut qui nuit au jeu. Rien à craindre donc. Le rendez-vous est pris en septembre sur XBox et PS2, et si vous voulez gouter aux pouvoirs psy avant d'acheter Psi-Ops, rabattez-vous sur Second Sight.

Article rédigé par Jivé , le

Psi-Ops est un jeu d'action qui va, semble-t'il, révolutionner tout ce qu'on connait en terme de jeux d'action/infiltration, doté d'un gameplay et d'un interet renforcé par l'utilisation des pouvoirs psy. Ajoutez à cela une histoire assez bien conçue, des phases de jeux très jouissifs et des graphismes excellents... La bombe de la rentrée !

Commentaires