Preview : Pariah

Pariah - Xbox

Genre : FPS

Date de sortie : Avril 2005

Genre
FPS
Date de sortie
Avril 2005 - France
Développé par
Digital Extremes
Edité par
Hip Interactive
Disponible sur
PC, Xbox

S'il est une sortie sur PC et Xbox qui est attendue, c'est bien celle de Pariah, prévue pour mai prochain. Dans la lignée d'un certain Half-Life ou d'un Unreal, voici une preview qui fait le point sur l'avancement du travail de HID Interactive au jour d'aujourd'hui.

 
 
Impossible de ne pas entendre parler de Pariah en ce moment. Pariah par-ci, Pariah par-là, personne ne peut nier être passé à côté d'une des nombreuses vidéos ou d'un screenshot récemment publié. Bon à part un FPS, qu'est-ce que tout ceci nous apprend ?
 

Meeeeeddiiicccc!

Les infos lâchées sur le site officiel du jeu nous dévoile un petit bout de scénario, qui n'est pas sans rappeller de grands noms du FPS. Vous êtes le Docteur Jack Mason, un des plus grands noms de la science actuelle en l'an 2520 après J.C. Vos avez été accusé d'insubordination ce qui eût pour conséquence l'arrêt total de vos recherches. Vous êtes maintenant assigné à la Croix Rouge en tant que transporteur de patients dans le systême solaire. Jusque là, tout va presque bien, mais l'apparition d'une patiente sans origine et atteinte d'un virus transgénique (ce qui donnerait des arguments à un certain José) va tout bouleverser. Le vaisseau transporteur s'écrase sur la Terre, devenue la plus grande prison de l'univers. Voilà, vous pouvez déjà imaginer le foutoir en perspective. Comme vous êtes médecin, point de bazooka ni de lance flammes, mais un petit taser presque innofensif. Ah oui, n'oublions pas que dans 16 jours, un satelitte lâchera une bombe de 500 mégatonnes histoire de remettre un peu d'ordre dans ce souk qu'est devenu le berceau de l'humanité. Accroche toi bien à ton slip Jack.
 

Bang, vroum, braoum

Comme dans tout FPS qui se prend un peu au sérieux, on aura accès à un large éventail d'armes, allant du classique fusil à pompe artisanal au lance-grenade en passant par un fusil de précision. Sans grande révolution de ce côté là, l'arsenal sera toutefois améliorable en fonction des points et du nombre de tués en multijoueurs. Principe sympathique qui a pour but de limiter les grosses boucheries de débutants sur les parties online. Originalité du soft, on aura accès à de nombreux véhicules dont 2 déjà présentés qui sont une moto à 3 roues équipée d'une mitrailleuse frontale et une jeep à deux places, mitrailleuse et tourelles mobile à l'appui. Bien sûr, de nombreux autres véhicules seront disponibles dans la version finale et on peut facilement en espérer une bonne dizaine.
 

"un bel autodafé"

Niveau graphismes, la barre est placée assez haut comme à l'habitude des developpeurs d'Unreal, qui semblent vouloir défrayer la chronique à chaque titre. A en juger par les vidéos déjà dispos sur la toile, Pariah s'annonce comme une grande pointure du FPS, avec une débauche d'explosions, d'effets spéciaux et de lapins dans le chapeau. Le jeu étant toujours en developpement, on est en droit de s'attendre à un gros succès étant donné que la pluspart des nouveautés jouent énormément sur la qualité graphique, mais cela reste néanmoins à vérifier.
 

Un c'est bien, dix c'est mieux

L'accent est très mis sur le multijoueurs. Prévu sur Xbox et PC qui sont les deux supports online préférés des jeux vidéo, on pourra s'éclater sur Pariah à 10 joueurs sur environ 16 maps. Vu que Digital Extreme est de la partie, la vitesse de jeu ressemblera très certainement comme l'indiquent les vidéos à la série des Unreal Tournament. Encore un petit "plus" : On n'aura pas accès dès le début de partie à tout l'arsenal du mode solo. Il faudra d'abord tuer un certain nombre d'ennemis pour "upgrader" ses armes et détenir les gros joujoux que l'on préfère. Pas de fusil de snipe dès le début, et donc pas de campeurs. Un principe intelligent mais reste toutefois à essayer, les bonnes idées ne donnant pas forcément les meilleures réalisations.
 

Article rédigé par Razhiel , le

Pariah est très prometteur et mérite ainsi d'être suivi jusqu'à mai prochain. Peut-être le prochain gros carton de l'année, qui sait ?

Commentaires