Test : Blinx 2 : Masters of Time & Space

Blinx 2 : Masters of Time & Space - Xbox

Genre : Plate-formes

Date de sortie : Décembre 2004

Genre
Plate-formes
Date de sortie
Décembre 2004 - France
Développé par
Artoon
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
Xbox

Blinx 2 ? La suite de Blinx, certes. Mais surtout un jeu de plateforme innovant et déjanté qui dépasse aisément son prédécesseur par le nombre de ses nouveautés et sa qualité graphique. Mais qui cependant ne constitue pas un défouloir absolu et irréprochable, eh oui.

 
 
Il existe certains jeux dont le genre est difficilement cernable. Pas parce qu'ils présentent quelque chose de complètement fou ou original, mais parce qu'on n'a simplement pas l'habitude de se voir ancré dans des aventures de cette forme. Et Blinx 2, c'est un peu ça, à savoir : de la plateforme certes, mais un peu hybride ; disons qu'on ne se limite pas à ça dans le jeu. Oui, il y a pas mal de choses à découvrir, pas mal de gadgets et de commandes dont il faut savoir se servir si l'on veut avancer sans embûches, etc. Mais bon, de toute façon ça m'a vite gonflé, donc je ferai un article de longueur proportionnelle à mon temps de jeu "agréablement passé". En d'autres termes, pas très long. De toute évidence, il n'y a pas grand chose à dire, si l'on y réfléchit..
 

Premier pas dans un univers décalé

Décalé déjà par son côté très kitsh, très coloré, définitivement pas sérieux. Dès le menu principal, un peu "vite fait" en passant, la couleur est annoncée (c'est le cas de le dire). Certains seront d'ores et déjà repoussés par l'aspect général, mais le soft est fait comme ça et l'assume complètement. Rapidement, le joueur se voit offrir la possibilité de créer son personnage (un chat, enfin un truc qui y ressemble, mais on pense très fort aux cochons que l'on rencontre par la suite) avec tout un tas de paramètres, comme la taille, la forme vu visage, les vêtements, l'étendard en cas d'équipe complète - même s'il n'y a pas d'équipe incomplète finalement - et plein d'autres choses encore. C'est quand même sympa de faire une espèce de Frankeinchat, surtout qu'avec un peu d'imagination, on peut parvenir à des résultats surpenants ! Et bien ensuite, c'est parti pour l'aventure. A noter qu'il y a deux principaux modes, qui sont le mode "1 joueur" et le mode "multijoueurs". Super original. Mais tout de même, si mes souvenirs sont bons le Blinx premier du nom ne proposait pas de s'éclater (certes pas forcément longtemps) à plusieurs, alors c'est quand même une très bonne chose de faite. D'autant plus qu'en y réfléchissant, je me suis beaucoup plus amusé en confrontation avec mon petit frère (et mon demi frère aussi, mais il est nul) qu'en mission solo sympathique au départ mais qui rappelle trop vite des jeux tellement plus.. mieux. C'est vrai que Blinx 2 ne se prend pas tellement au sérieux, mais si la simplicité générale qui émane des missions solo doit faire partie de cette dérision, alors il faut continuer à assumer.
 

Une technique plus que correcte

Le soft semble avoir été pas mal travaillé de ce côté-là, tant l'aspect graphique s'avère plaisant. Alors c'est souvent bien tape-à-l'oeil et ultra coloré, parfois au détriment de la finesse des textures, mais on ne peut qu'avouer que le tout demeure fort joli. L'animation est fluide, les quelques effets se savourent, bref.. du beau travail. Le contexte sonore joue un grand rôle sans pour autant convaincre, même s'il remplit son contrat dans le sens où il se veut une nouvelle fois très ludique voire bon enfant. On ne peut pas reprocher à ce soft d'avoir été bâclé graphiquement, là demeure bien un de ses points forts.

Sur le plan du gameplay, le jeu se veut riche et varié ; que ce soit en mode solo ou en multi, de nombreuses armes sont à disposition, ainsi que des gadgets variés. On peut aspirer énormément d'éléments du décor pour les projeter ensuite sur l'adversaire (les bombes font bien évidemment plus mal que les bouts de bois), on peut aussi se nourrir pour regagner des forces (comme boire du lait, personne ne s'y attendait), tendre des pièges.. Ce qui est très sympa également, c'est l'apparition des commandes "à la matrix" comme arrêter le temps ou en parallèle, effectuer des cascades héroïques pour éviter la catastrophe. Après, on aime ou on n'aime pas, c'est aussi à voir comme un clin d'oeil mais une fois qu'on sait bien maîtriser ce genre de commandes, on ressent la différence. Donc pour tous les nazes qui ont laissé tomber, ne perdez pas espoir ! Ca vaut le coup ! Enfin, la jouabilité reste bonne et ne souffre d'aucune véritable carence.. Je n'ai pas toujours apprécié les mouvements de caméra et la position que celle-ci tend parfois à prendre, en revanche.
 

Là où c'est un peu bof

Le titre n'est pas parfait, ça je pense que tout le monde le sait maintenant, mais pourquoi ? Jusqu'à présent je n'ai fait que sous-entendre l'évidence : c'est vite lourd. La durée de vie pourrait paraître longue voire infinie si l'on songe à ces beaux duels en perspective, agrémentés de bazookas, de pièges et de lancers de tonneaux. Mais sapristi, c'est quand même répétitif ! On ne s'en rend pas forcément compte au départ, mais l'éventail de possibilités et de manières d'appréhender chaque partie s'avère finalement très limité. Le tout manque indéniablement de finesse, sans doute parce que les développeurs ont voulu toucher le public le plus large possible (kevins forever) au détriment de la qualité que seuls les joueurs un brin confirmés savent apprécier. Je pense au final qu'il faut être assez jeune pour estimer réellement ce soft. Dépassé 14/15 ans, on se demandera à coup sûr l'intérêt d'y passer plus de trois ou quatre heures.. Rassurez-vous messieurs, des joueurs de cette catégorie d'âge, y'en a pas mal ! (Ne voyez là aucune attaque personnelle)
 

Article rédigé par n0nam , le

Un petit soft sympathique mais trop vite lassant, qui a malheureusement opté pour la méthode "je fais simple pour toucher tout le monde", méthode qui au final se retourne un peu contre lui. Soyons francs, c'est joli et coloré, jouable, vraiment marrant pendant quelques heures. Mais je ne conseillerais son achat que dans la mesure où on aime les titres "qui m'prennent pas la tête quoi" et où a beaucoup d'amis. Ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde. Moi perso, j'en ai pas.

Points positifs

  • Graphiquement réussi
  • Prise en main rapide
  • Pas mal d'innovations

Points négatifs

  • Très lassant
  • Entraîne durée de vie trop courte
  • Musiques un peu nunuches

Commentaires