Test : Fight Night Round 2

Fight Night Round 2 - Xbox

Genre : Boxe

Date de sortie : Mars 2005

Genre
Boxe
Date de sortie
Mars 2005 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
Gamecube, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Allant à contre-courant des autres jeux de la gamme EA Sports, Fight Night a su créer la surprise grâce à son aspect simulation très poussé. En effet, finis les jeux de boxe où il suffit d'appuyer sur tous les boutons le plus vite possible pour sortir vainqueur, comme ce fut le cas de Mike Tyson ou de Rocky. Cet épisode apporte son petit lot de nouveautés et il est plus que probable que les fans se laisseront tenter une fois de plus.

 
 
Lors du premier lancement du jeu, on ressent très rapidement l'effet "EA Sports" : on prend les mêmes et on recommence. En effet, les modes de jeu sont restés les mêmes et le déroulement du jeu est assez similaire au précédent opus. Ce qui n'est finalement pas une si mauvaise chose, car l'esprit simulation et le gameplay intuitif ont été conservés. Cette impression se retrouve aussi au niveau des graphismes, même si les boxeurs sont modélisés avec beaucoup plus de réalisme, surtout en ce qui concerne les visages, très impressionnants. Quelle joie de voir la sueur couler sur le front des boxeurs, mmmmh ! Heu pardon, je m'égare, là.
Pour le reste, on a le droit à toute la panoplie des jeux EA Sports du moment : du rap pour plaire au petit Kevin, la possibilité de personnaliser ses boxeurs en leur achetant des tatouages et de nouvelles fringues... pour plaire au Kevin aussi. A noter qu'il est possible de créer un boxeur sur mesure, via des tas de paramètres tels que la corpulence, un peu comme cela était possible dans Les Sims : Permis de sortir.
 

Fight Night 1.5 ?

Pour ceux qui n'auraient pas joué au premier Fight Night, les modes de jeu sont assez basiques, puisque vous aurez droit à la partie rapide et au mode carrière. Pour étoffer un peu le jeu, il existe aussi un mode pour s'entraîner, tout comme dans le premier opus, mais revu et corrigé. Et aussi, une nouveauté : le mode "Grosses frappes" dont le but est tout simplement de mettre votre adversaire KO pour passer au round suivant. Côté multijoueur, seuls deux modes sont disponibles : la partie rapide et le mode Grosses frappes.
Bien sûr, vous ne retrouverez que des boxeurs mondialement connus, et reproduits de la plus belle manière, ce qui devrait réjouir les fans. Toutefois, on notera la disparition de certains, tels que Lennox Lewis, Zidane ou Felix Trinidad.
Côté jouabilité, les habitués se retrouveront en terrain connu puisque l'attaque et la défense se font toujours via les deux sticks analogiques. Etant donné que ce concept était un des plus gros atout du premier épisode, ce n'est donc pas une surprise que EA Sports ait décidé de conserver le système.
 

Le Coup Fatal d'EASPORTS™

Une des nouveautés de ce Fight Night est l'ajout du "Coup Fatal d'EASPORTS™", comme les gens du marketing ont osé l'appeler (si, si, vérifiez sur le site officiel et dans le manuel du jeu, si vous ne me croyez pas). Comme son nom l'indique, ce coup permet d'en mettre plein la vue à votre adversaire, mais bien sûr, il est plus difficile à préparer. En plus, s'il est contré, préparez-vous à souffrir. Mais dans la pratique, que vous utilisiez cette fonctionnalité ou d'autres coups, il est en général possible de gagner un match sans varier ses techniques, l'adversaire ne donnant pas l'impression de s'habituer à votre technique de jeu.
Toujours au chapitre des nouveautés, il faut aussi noter la possibilité de pouvoir soigner son boxe entre les rounds. Cette fonction a aussi un nom rigolo, puisqu'elle s'appelle l'option "Soigneur d'EA SPORTS™". Plus sérieusement, la gestion des blessures est assurée en temps réel et les capacités de votre boxeur -ou de votre adversaire- évolueront au fil du match, en fonction des coups reçus. Sympa. De plus, vous pourrez aussi financer des Ring Girl et un meilleur entraîneur afin d'améliorer vos capacités au combat.
 

Mais mais mais...

Difficile de reprocher quelque chose de vraiment concret à ce Fight Night. Alors, bien sûr, en tant qu'éternel insatisfait, je pointe du doigt le fait qu'au final, le jeu reste assez semblable au premier. Alors ok, EA Sports a fait des efforts sur ce coup-là et la série est encore toute jeune, mais je ne recommande pas le jeu à ceux dont la boxe n'est qu'un loisir comme un autre. Et nous entrons alors dans un cercle vicieux, puisque les habitués du premier opus n'auront vraiment pas de mal à boucler Fight Night Round 2 : il est aisé de finir le jeu après quelques maigres journées, étant donné que le gameplay reste plus ou moins le même. Par conséquent, le réalisme en prend un coup puisqu'il est assez surprenant de devenir champion du monde aussi facilement...
Quant à ceux qui se sentent plus ou moins concernés par la boxe et qui ne se sont pas essayés au premier, vous pouvez foncer.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Un très bon jeu de boxe, reprenant toutes les ficelles du premier Fight Night, tout en rajoutant quelques nouveautés : que ce soit sur le plan du gameplay, comme au niveau du graphisme. Cependant, on pourrait regretter qu'au final, les innovations restent assez anecdotiques et qu'elles ne changent pas fondamentalement la façon de jouer. Les habitués du premier volet se retrouveront en terrain connu. Le soft s'adresse par conséquent à ceux qui ne connaissent pas la série et aux fans les plus acharnés. Pour ceux-là, l'achat est vivement conseillé.
Petit jeu pour toi, lecteur : sauras-tu retrouver la petite erreur qui se cache dans l'article ?

Points positifs

  • Quelques nouveautés
  • Aspect simulation
  • Le jeu de boxe valable actuellement

Points négatifs

  • Un peu trop similaire au premier
  • Un peu court pour les habitués

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires