Preview : Les Sims 2

Les Sims 2 - Xbox

Genre : Simulateur de vie

Date de sortie : Fin 2005

Genre
Simulateur de vie
Date de sortie
Fin 2005 - France
Développé par
Maxis
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
DS, GBA, Gamecube, PC, PS2, PSP, Xbox
Site officiel
Site officiel

Après avoir chamboulé et envahi vos consoles, Les Sims reviennent dans une deuxième édition, un an après être sortis sur PC. Aura-t-on droit à une adaptation réelle ou un simple portage sans saveur ? Premier avis dans cette preview des Sims 2.

 
 
Si les adaptations consoles vers le PC pullulent, celles du PC vers les consoles sont en revanche bien moins nombreuses (Far Cry, Baldur’s Gate) et le résultat est rarement au rendez-vous. Après avoir adapté Les Sims sur consoles, EA s’attaque cette fois-ci au deuxième opus. Autant vous dire tout de suite que le mot adaptation est plus que bien choisi pour cette version consoles. De ce que nous avons pu voir, il ne s’agit en aucun cas d’un clone de la version PC.
 

Pareil mais différent

Nouveauté inédite sur consoles, le Story Mode, vous placera dans la peau d’un Sims à Strange Town et plusieurs séries d’objectifs vous attendent. On commence d’abord par créer son personnage. Comme pour la version PC, on fait son choix dans divers menus, divers critères dont certains sont nouveaux comme les tatouages, la matière de chaque vêtement, les bijoux, etc. Vous pouvez également générer votre personnage, en espérant qu’il vous plaise…
Ca y est, voilà mon personnage créé, je vais enfin pourvoir jouer. On profite du temps de chargement pour aller aux toilettes et le jeu nous attend. Première chose frappante, la jouabilité. Fini le point & clic pour déplacer son personnage, désormais on le dirige directement au joystick. Une prise en main parfaite donc, et une immersion immédiate. Les contrôles sont instinctifs : une pression sur un bouton et le menu s’ouvre avec les barres d’état (fatigue, distractions, etc.) et on navigue à l’aise dedans. Comme la version PC, votre personnage aura des envies et des craintes et certains désirs (les désirs en or) vous permettront de débloquer de nouvelles maisons une fois assouvis.
 

Coment snala ? Patanou

Ce qui fait l’univers des Sims est présent dans cette version console. Les graphismes sont jolis mais sans plus. Le langage parlé reste heureusement le même et on constate de nouvelles animations et de nouveaux choix dans les actions à faire avec un PNJ. Plein d’objets vous attendent, dont une partie seulement provient de la version PC. Le système de nourriture a été revu : désormais, vous remplissez vous-même votre frigo en choisissant la nourriture que vous voulez. Il y a une section viandes, légumes, fruits, etc. Imaginons que j’achète du jambon et du pain. Je pourrais me faire un sandwich avec et hop, je débloque une recette ! Nickel non ? Il y a en tout 65 ingrédients donc pas mal de recettes en perspective. Le mode Story vous permettra de contrôler à peu près de 8 à 12 personnages.
 

Un Sims immortel

Pour continuer dans la présentation du jeu, nous avons vu d’autres nouveautés. On reprend notre personnage principal et on l’emmène au bord de la mer se trouver du travail. On y découvre un joli centre de vacances, avec une sorte piscine pour s’entraîner au surf. C’est assez bizarre. De la taille de deux baignoires, ce plan d’eau se soulève et on s’entraîne au surf dessus soi-même avec la manette. Marrant. La musculation est passée dans le côté du réalisme. Notre simsette se couche sur la table pour soulever une belle barre accompagnée de 5 poids sur chaque côté. C’est évidemment trop lourd pour ses bras frêles et on la voit peiner, puis se retrouver coincée sous la barre qui s’est mise au-dessus de son cou. Un classique mais très bien réalisé. Autre ajout inédit : la mort. Mais pas seulement la mort, la résurrection aussi. En fait, lorsque vous mourrez, cela n’est pas fini. Vous êtes un fantôme errant qui se promène dans la même ville que les vivants et vous pouvez leur faire peur en apparaissant devant eux (c’est hilarant) ou même en prenant possession de leur corps. Vous pouvez également jouer du violon contre La Mort himself, et si vous voulez revenir à la vie, il faudra la payer. Quelle rapiat celle-là !
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Un mois et demi avant sa sortie sur consoles, et de ce que nous avons pu voir, cette version console des Sims 2 ne ressemble que peu à la version PC et s’est vue "tunée" de plein de nouveautés inédites et bien pensées comme cette jouabilité excellente et le système de nourriture. Verdict final prochainement.

Commentaires