Test : Metal Slug 5

Metal Slug 5 - Xbox

Genre : Action

Date de sortie : Mai 2006

Genre
Action
Date de sortie
Mai 2006 - France
Développé par
SNK PLAYMORE USA
Edité par
SNK Playmore
Disponible sur
Neo-Geo, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Metal Slug n’est plus à présenter. Je ne vais donc pas m’attarder sur le succès du jeu ni comment il fonctionne parce que ça tout le monde connaît et doit connaître ! Parlons plutôt de ce cinquième volet sur PS2, parce qu’après tout, on est là pour ça.

Metal Slug, c’est une tuerie à part entière. Hmm, je m’étais juré pourtant que je n’allais pas parler de son passé. Bon, j’en touche juste quelques mots parce que c’est inévitable. Metal Slug, c’est l’un des meilleurs beat’em all 2D et sans conteste le plus fun et le plus drôle d’entre eux. Le cinquième volet vient tout naturellement poursuivre le même chemin que ces prédécesseurs sans quitter le bon vieux monde de la 2D. Et c’est une nouvelle fois un très bon jeu de beat’em all qui en ressort.

T’es pas drôle !

L’un des points forts du jeu est – comme je le disais plus haut – l’humour que les développeurs ont donné au jeu. Après tous les volets que j’ai touché avec mon pad, celui-ci est sans doute le moins drôle ou alors je suis trop habitué à l’humour du jeu. Mais il y a moins de phases hilarantes comme dans les anciennes versions où je pouffais de rire. Enfin, c’est dommage mais pas très grave. Les scènes drôles existent, mais sont moins percutantes. Les ennemis en revanche restent tels quels : rigolos et difficile à battre.

Entre nous…

Les ennemis justement. Ils sont coriaces, ces salauds. Il vous faudra beaucoup de courage et de patience pour affronter toute la masse d’ennemis qui s’offrent à vous telle une femme nue mais timide (bah ouais, c’est bien connu, les timides se débattent toujours un peu, au début). Les boss seront quant à eux encore plus difficiles et vous risquez de perdre un nombre incalculable de vies avant d’en venir à bouts, parce qu’il est tout simplement impossible de jouer de manière parfaite, même après plusieurs heures de jeu. Et voilà qu’un autre hic apparaît (non j’ai pas bu !). Vous pouvez mourir à volonté, vous continuerez à jouer au même point que là où les ennemis vous ont pété la rondelle, enfin… tué quoi. Et du coup, la difficulté du jeu en prend un coup. Ok, le jeu n’est pas simple et il est impossible de tout faire avec les nombres de vies par défaut, mais de là à nous laisser le nombre de vies infinies, c’est un peu limite niveau Gameplay puisqu’on n’est plus du tout stressé. « Merde, j’suis entouré de fritz ! Bof, pas grave, j’ai d’autres vies qui vont arriver après… » Et on se laisse parfois mourir alors qu’on aurait pu s’en sortir si on avait le stress du « Game Over ». Dommage.

Trop court ton pantacourt

Ce qui est dommage aussi, c’est de voir que le jeu est beaucoup trop court. Je vous explique. Je reçois le jeu chez moi. J’enlève le blister qui sent bon la fabrique et je mets le DVD du jeu dans ma bonne vieille console Xbox. Il était 11h30. Je me disais que j’allais jouer un peu histoire de tâter le Gameplay avant d’aller déguster le rosbif. J’ai été stupéfait de constater qu’après trois quarts d’heure – 45 minutes, quoi – le jeu touchait à sa fin et me ramenait au menu initial du jeu. D’ailleurs au passage, le menu est on ne peut plus bizarre puisque j’ai pas tout compris les cinq premières minutes. Mon rosbif n’était pas encore prêt que je commençais à chercher les trophées du jeu pour le finir à 100%. Puis je me suis dit : « 5 niveaux pour un bon Metal Slug, c’est quand même court ». Puis c’était l’heure de déguster mon délicieux rosbif.

Article rédigé par NKB , le

« Metal Slug V est avant tout un bon défouloir après une journée difficile et fatigante ». Voilà ce que je me suis dit en découpant délicatement mon rosbif avant de le poser dans ma langue salivée. Et finalement, je me suis dit que j’avais pas trouvé une meilleure conclusion pour ce test et qu’il fallait vite que je termine ma phrase avant que je tourne au ridicule. Hmm, trop tard…

Points positifs

  • L'humour
  • Le gameplay

Points négatifs

  • Trop court
  • Vies infinies
  • Trop difficile (par moments)

Commentaires