Preview : Kingdom Under Fire : Heroes

Kingdom Under Fire : Heroes - Xbox

Genre : Action/Stratégie

Date de sortie : Octobre 2005

Genre
Action/Stratégie
Date de sortie
Octobre 2005 - France
Développé par
Phantagram
Edité par
Deepsilver
Disponible sur
Xbox
Site officiel
Site officiel

L’année 2004 fut excellente pour Kingdom Under Fire : The Crusaders, qui eut un franc succès mérité grâce à son mélange d’action et de stratégie, le tout bien ficelé. Sa suite, nommée Heroes, débarque prochainement sur Xbox. Sera-t-elle à la hauteur ? GameHope y a joué et vous donne ses impressions.

 
 
Commençons tout d’abord par les graphismes. Ils n’ont pas bougé d’un poil depuis un an et The Crusaders. On pensait tout de même qu’en un an la différence se ferait sentir. Mais ne tardons pas trop sur ce point si peu important si toutefois le gameplay s’avère réellement accrocheur. Accrocheur, il le sera sans doute, car son gameplay a été équilibré. Alors que The Crusaders était à 70% stratégie et à 30 % action, Heroes devrait lui être plus proche du 50/50. Bonne nouvelle pour ceux qui s’attendaient à un énième Dynasty Warriors en jouant au premier opus et qui avaient été déçus, ou plutôt surpris. Je vous disais que graphiquement ce n’était pas le top, mais attention, cela reste évidemment très correct avec des personnages constitués de plus de 5000 polygones et un moteur 3d pouvant supporter a priori sans problème plus de 200 combattants à l’écran et 3000 sur le champ de bataille. Ce n’est pas si mal. Le seul regret à avoir est que l’on s’attend plus à une suite qu’à une évolution réelle.
 

Je ne suis pas un Heroes

Mes faux-pas me collent à la peau…hum, pardon. Mais alors, si graphiquement et techniquement c’est bien mais pas exceptionnel, que va-t-on devenir ? Facile, la principale nouveauté de Kingdom Under Fire : Heroes, c’est qu’il y a plein de nouveautés.
Sept campagnes vous attendent, chacune ayant sa trame principale, son personnage principal, sa fin inédite, et sept niveaux de difficulté différents. On pourrait croire à un fanatisme du chiffre 7 de Phantagram mais il n’en est rien. Il y aura également deux fois plus d’armes, de sorts et d’unités. Les combats se dérouleront toujours en campagne vide et déserte, et pas de combats urbains ou dans des décors plus fouillés à l’horizon. Les conditions climatiques se mêleront de tout ça (les elfes noirs sont meilleurs la nuit et les archers incapables de tirer quand il pleut) et pourront même vous déstabiliser lors de vos embuscades face à l’ennemi. Point fort, la variété des missions. On ne ressent pas de monotonie ni de lassitude en jouant. Les objectifs sont variés et bien pensés, même si chaque mission se finit en bain de sang. Vous pourrez également, outre les campagnes, jouer à des missions solos aléatoires ou créées par vos soins grâce à l’éditeur. Plutôt intéressant tout ça, mais si je veux jouer avec mes potes moi ?
 

Du « Battle Mode »

Le Xbox Live sera bien évidemment de la partie et en promet de belles. Trois principaux modes s’en dégagent. Le mode « Hero Battle Mode » qui permettra de s’affronter jusqu’à six dans des combats 100% action et bourrins à souhait. Le mode « Invasion » proposera de jouer en coopératif sur des missions simples et pas sur la campagne. C’est déjà ça. Pour finir, le mode « 3 Trip Battle Mode » permettant à six joueurs de s’affronter dans des combats autant tactiques qu’action.
Phantagram souhaite également réparer ses erreurs passées avec son système d’optimatchs, qui permettra à chaque joueur d’affronter un adversaire à sa taille. Vous ne risquez donc pas de tomber sur un joueur niveau 99, à moins de le vouloir…Vos amis pourront également voir si vous êtes actuellement en train de jouer, que ce soit au solo ou au multijoueur.
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Malgré l’absence d’innovations techniques et graphiques, Kingdom Under Fire : Heroes s’annonce comme une bonne suite bourrée de nouveautés et avec un Xbox Live plus attractif que jamais. Verdict prochainement.

Commentaires