Preview : NBA Live 14

Genre : Basket

Genre
Basket
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PS4, Xbox One
Modes de distribution
Boutique

Electronic Arts a fait un vrai bel E3, et ça faisait bien longtemps que ce n'était arrivé. On a aimé leurs annonces de titres, mais maintenant, on attend de voir tout cela vraiment en action. Parmi ce que l'on a vraiment envie de voir chez eux, ce fameux moteur pour leurs jeux de sports, EA Sports Ignite.

Sur le salon, 4 jeux de sports étaient présentés et tournaient sur ce fameux moteur. Il y avait le nouveau Madden mais avouons le de suite, nous ne nous y sommes pas intéressés plus que cela parce qu'on est des gros nazes en football américain. Mais je vous rassure, notre football n'intéresse pas spécialement les américains non plus. Il était possible de poser ses mains sur FIFA 14 sur Xbox One dans une version avancée, sur NBA Live 14 dans une version très solitaire et de regarder les intentions des développeurs pour le prochain UFC de EA, prévu pour le printemps 2014 sur consoles next-gen only.FIFA 14 sur next-gen, avouons-le, ne propose pas le gap graphique auquel nous nous serions attendus. Attention, entre FIFA 13 et 14, il y a une vraie évolution en terme de gameplay et il serait stupide de ne pas le souligner grandement. Simplement, entre le version de FIFA 14 sur Xbox 360 que nous avons essayé avant de partir à l'E3 et celle proposée par EA sur Xbox One sur son stand, la différence n'était pas vraiment notable. En tous cas en l'état, c'était donc un petit peu décevant. Si le titre est bel et bien prévu pour la fin d'année sur consoles actuelles et next-gen, il faudra peut-être attendre encore un peu et donner plus de temps aux développeurs afin d'avoir un vrai joli fossé graphique. Attention, peut-être que les évolutions en terme, par exemple, d'intelligence artificielle, sont immenses mais impossible de s'en rendre compte sur la partie que nous avons jouée.NBA Live 14, lui, était autrement plus impressionnant. Il n'était poutant simplement possible que de manipuler un joueur, Kyle Irving, sous le panier de basket et donc de dribbler, shooter et smasher. Là, rien à dire. Si le résultat sur le terrain est à la hauteur de ce que nous avons vu, c'est assez impressionnant. L'animation est très crédible, soignée, humaine même. La modélisation était vraiment bluffante, jusqu'au visage du joueur, et le gameplay semble, tout au moins dans ses intentions, très très inspiré de celui de NBA 2K. Et franchement, tant mieux, puisque celui-ci est vraiment proche de la perfection. Ainsi, nous avons pu découvrir que les dribbles étaient simplissimes à effectuer, passer la balle entre les jambes etc, simplement en manipulant le joystick droit. Démo maigre mais jouable et diablement tentante, après quelques années d'absence des parquet de basket ball pour cause de concurrence vraiment trop au point, c'est peut-être ici le titre qui fera revenir EA sur le devant de la scène.En ce qui concerne EA Sports UFC, impossible hélas de poser les mimines dessus. Pourtant, beaucoup plus de choses à raconter. Une grosse partie du travail effectué par les équipes de développement semble concerner les expressions du visage et l'animation. Si le résultat est véritablement à la hauteur de ce à quoi nous avons assisté, c'est peut-être un des plus gros écarts entre current-gen et next-gen auquel nous avons assisté. Sur le visage des combattants, fini l'inexpression. Ceux-ci grimacent quand ils prennent un coup, montrent de la confiance, etc. Les corps de ceux-ci reçoivent maintenant vraiment les impacts, se déforment sous les coups lorsqu'ils les reçoivent. D'ailleurs le corps marque vraiment, se rougit, etc. Les bleus, le sang, les coupures au visatges semblent tellement réalistes que les développeurs se sont amusés à mettre 4 visages de fighters tuméfiés et à demander aux journalistes de reconnaître lequel était extrait du jeu. Bon, moi j'étais vraiment collé à l'écran alors j'ai trouvé, mais le public était franchement bluffé.Vraiment incroyable en termes de modélisation, l'animation n'est pas en reste. Les corps se touchent réellement, les fighters, même si l'on en a vu peu vraiment in-game, ont une vraie attitude humaine. Les développeurs semblent même avoir apporté une attention toute particulière aux détails, comme lorsqu'entre deux enchaînements, Ben Henderson prend le temps de remettre ses cheveux en place (chose qu'il fait en permanence sur l'octogone...). Au cours d'un match, avec la fatigue, les veines des fighters ressortent, etc. C'est tellement sublime qu'on ose à peine y croire, mais sachant qu'il s'agit du même studio qui développait les Fight Night et compte tenu du résultat graphique qu'ils obtenaient sur PS3, on ne peut vraiment qu'être confiants, au moins en termes techniques.Pour ce qui est du gameplay, rien de bien concrêt mais des intentions plutôt louables. On nous promet pour la première fois l'utilisation de la cage, comme avec le fameux Show Time Kick d'Anthony Pettis, le coup de pied sauté qui prend appui sur la grille comme montré partout dans les trailers. Il y a un système nommé le Dynamic Striking pour le combat pieds/poings, mais difficile de vraiment savoir ce dont il s'agit à vrai dire. Les coups semblent en tous cas réalistes, certes. On nous promet des combats pour les positions, et un système de soumission stratégiques, mais une fois encore, pas énormément de détails dévoilés et surtout de l'intention à propos du gameplay d'UFC.

Article rédigé par JoKeR , le

Si FIFA 14 sur next-gen semblait trop proche de la version Xbox 360 à notre goût, en termes technique particulièrement, NBA Live 14, pour ce que l'on en a vu, était vraiment impressionnant mais n'en offrait pas assez pour délivrer un jugement plus poussé. EA Sports UFC s'annonce pour sa part absolument sublime, et si l'on ne doute pas vraiment des capacités des développeurs à livrer un jeu magnifique, on espère sincèrement que le gameplay suivra, THQ ayant placé la barre très très haute avec son UFC 3. Au final, ce nouveau moteur maison d'EA semble performant pour peu que ceux-ci bénéficient de la durée de temps adéquat, ce qui semble avoir manqué à FIFA 14 pour accompagner la sortie des consoles next-gen hélas.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires