Test : Skylanders Swap Force

Skylanders Swap Force - Xbox One

Genre : Figurines customisables

Date de sortie : 22 novembre 2013

Genre
Figurines customisables
Date de sortie
22 novembre 2013 - France
Développé par
Vicarious Visions
Edité par
Activision
Disponible sur
3DS, PS3, PS4, Wii, Wii U, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique

Skylanders : Swap Force vous propose une nouvelle aventure dans les Skylands avec comme originalité principale la possibilité de mixer les nouveaux personnages entre eux pour leur permettre d'être bi-élémentaux. Concept redoutable, surtout pour votre porte-monnaie.

Test effectué à partir d'une version PS3

 
 
Ils ont relevé un pari osé et celui-ci a payé. Pour ceux qui ne connaîtraient pas la série kids d' Activision Skylanders, le concept de celle-ci est un petit peu de mélanger jeu vidéo et jeu physique. Le starter pack est composé d'un portail magique et de 3 figurines en résine. Lorsque vous en placez une sur le socle, celle-ci se matérialise dans le jeu. Toutes les figurines ont différents types de pouvoirs, et il conviendra de les faire évoluer et les faire alterner de la meilleure manière qui soit pour mener à bien le jeu. Lorsque le premier Skylanders : Spyro's Adventures a été lancé, le succès fut monstrueux, les figurines se sont arrachées jusqu'à la pénurie presque totale en France à la période de Noël, un comble. Depuis, les Skylanders ont accueilli les Giants, des créatures un peu plus grosses et puissantes, au succès un peu plus relatif. Cette année, ce sont les Swap Force qui débarquent et leur concept est qu'ils peuvent en quelque sorte fusionner.
 
 
Donc concrètement, nous avons en tout 40 nouvelles figurines dont 16 aux pouvoirs fusionnables. Le principe est simple. Je prends Wash Buckler, un genre de Sherif au flingue à bulles et aux jambes tentaculairse. Je prends Magna Charge, un genre de gros aimant sur roue. Les deux étant swapables, on peut mettre le torse de Magna sur les tentacules de Wash. Le nouveau personnage aura ainsi les capacités d'attaques de l'un et de déplacement de l'autre. Ces capacités permettent donc d'accéder à diverses zones de défis (les swap-zones), des mini-jeux, des bonus, etc. Elles permet aussi de rafraîchir un petit peu le gameplay puisque si vous affrontez, mettons un ennemi de feu avec un bouclier, vous devrez à la fois vous déplacer vite, mais aussi lui infliger des dégâts d'eau. Mettez par exemple le torse de Wash Buckler sur le pneu qui sert de jambes à Magna Charge et vous obtenez un tout nouveau perso, Wash Charge. Celui-ci tire des bulles et se déplace très rapidement. Vous auriez très certainement pu vaincre votre ennemi avec n'importe quel Skylander du starter pack (il y en a 3), mais vous venez de vous faciliter les choses et de diversifier votre façon de jouer.
 
 
Résumer Swap Force aux échanges de pouvoirs des nouvelles figurines serait injuste. Cette année, c'est Vicarious Visions qui est en charge du développement, succédant à Toys for Bob. Ceux-ci se sont déjà illustrés sur des titres comme Tony Hawk ou Guitar Hero, mais les Skylands semblent tout à fait leur convenir. Avec un nouveau moteur, les graphismes de Swap Force se voient bien plus jolis qu'auparavant. Des tas de mini-jeux, des courses aux casse-têtes en passant par la pêche, et dont l'accès est toujours réservé à un certain type de Skylanders ont été mis en place. Plutôt diversifiés et jamais bien compliqués pour que nos chères têtes blondes puissent en relever le défi, c'est un ajout très appréciable. Autre changement significatif tout con mais qui a son importance, les Skylanders peuvent enfin sauter, rendant du même coup l'aventure terriblement moins linéaire. L'univers dans lequel prend place l'aventure est un mélange de western et de pirates, en d'autres termes un vrai piège à mômes.
 
 
Il est appréciable de constater qu'en dehors du jeu lui-même, l'histoire est toujours sujette à l'humour et les cinématiques sont réalisées avec soin. Le seul vrai problème de cet épisode est vraiment son aspect pécunier. Bien sûr, vous pourrez terminer l'aventure avec les mêmes 3 personnages du starter pack, mais le fait est que vous passerez à côté de pas mal de choses, dont des mini-jeux, des évolutions, etc. Une grosse voix horripilante ne manquera d'ailleurs jamais de vous rappeler lorsque vous passez devant une zone réservée à un certain type de personnage qu'il vous faut vous le procurer. La frustration des vos enfants devant cette injustice (ou la votre, tiens) aura tôt fait de vous faire acheter pas mal de différents Skylanders, et le jeu risque de vous coûter au final un peu cher. Certaines des anciennes figurines ont même été rééditées afin de pouvoir, comme les nouvelles, atteindre le niveau 20 (elles étaient jusque là bloquées à 15). Ouaip, vous risquez même de racheter les mêmes Skylanders qu'avant.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Skylanders débarque avec un nouveau moteur tout joli, une agréable diversité dans le gameplay avec ses mini-jeux et un principe redoutable, la Swap Force. Un cocktail qui ne pourra que plaire aux enfants à Noël, le seul souci étant qu'il faudra pouvoir assumer ensuite l'achat des autres petits bonhommes, puisque même s'ils ne sont indispensables, ils vous sont habilement conseillés en permanence.

Points positifs

  • Le concept de Swap redoutable
  • On peut sauter !
  • Le gameplay qui se diversifie grandement
  • Joli, notamment en 1080p sur next-gen

Points négatifs

  • Piège à sous

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires