Test : Overwatch

Overwatch - Xbox One

Genre : MMOFPS

Date de sortie : 24 mai 2016

Genre
MMOFPS
Date de sortie
24 mai 2016 - France
En 2016 - USA
En 2016 - Japon
Développé par
Activision Blizzard
Edité par
Blizzard Entertainment
Disponible sur
PC, PS4, Xbox One
PEGI
 Interdit aux moins de 12 ans

Blizzard n'est pas très habitué à changer ses habitudes. Warcraft, Diablo, Starcraft, c'était le trio gagnant depuis maintenant près d'une vingtaine d'années. Pourtant, ceux-ci s'attaquent à un tout nouveau genre et un nouvel univers avec Overwatch. Est-il à la hauteur de l'attente ?

Test effectué à partir d'une version PS4


 
Tout d'abord, reconnaissez que c'est tout de même hyper la classe que d'annoncer son nouveau jeu avec une telle vidéo. Plusieurs petits courts-métrages ont été ainsi produits en parallèle du développement d'Overwatch, développant ainsi un peu plus le background du titre. Et c'est d'ailleurs cette D.A., inventive et pleine de couleurs, qui est l'un des points forts d' Overwatch. Et un point faible puisque le jeu ne bénéficiant pas de campagne solo, son univers pourtant fort sympathique s'en retrouve parfaitement sous-exploité. On aurait tellement aimé explorer le background du titre que se cantonner au multi, pourtant clairement jouissif, en deviendrait presque frustrant.
 

Je fais des veuves, des petites veuves


Overwatch est un FPS multi qui remplit clairement sa part du deal. En fait, comme la plupart des titres de Blizzard, il est redoutable d'efficacité. C'est une alliance assez habile d'action saupoudrée de stratégie. Le vrai grand écart de ce titre est de réussir le tour de force de s'adresser à la fois aux débutants et aux joueurs confirmés. Les personnages, au nombre de 21, sont classés en différentes catégories très distinctes : les offensifs, les défensifs, les tanks et les supports. Chaque rôle a son utilité primordiale dans une équipe, quelque soit l'objectif. Le titre se permettra d'ailleurs de vous faire signaler, au moment de la sélection des personnages, s'il manque tel ou tel type de catégorie pour mener à bien votre mission.
 

Salut mon chou

Parmi les 21 protagonistes d'Overwatch, certains se détachent quelque peu du lot. On pensera à Soldat 76, Bastion, Reinhart ou encore Ange. D'autres, avec un certain niveau de maîtrise, se révèleront bigrement efficaces comme Mc Cree, Lucio ou Ange. Chacun possède une arme unique, des capacités spéciales avec temps de recharge, et une capacité Ultime. Pluie de missiles, résurrection de tous vos coéquipiers, auto-lock de vos cibles, les différents pouvoirs sont aussi différents qu'utiles, et il vous appartiendra de les utiliser intelligemment en fonction de la situation. Blizzard a même pris soin de classer sur 3 étoiles la difficulté de maîtrise de chaque personnage, pour que les débutants soient tout de suite à leur aise.
 

Je pue peut-être mais j'ai un gros flingue

Du côté des modes de jeu, c'est assez paradoxal. Pas de deathmatchs à proprement parler, et peu de modes disponibles, mais une fois encore diablement efficaces. Le mode Attaque demande aux attaquants de capturer une série d'objectifs avant le temps imparti, tandis que les défenseurs tenteront de les en empêcher. Le mode Escorte demandera de garder un convoi depuis son point de départ jusqu'à son arrivée, tandis que les défenseurs empêcheront celui-ci de terminer sa route. Le mode Contrôle demandera simplement de capturer et contrôler des points de la carte, et ce en plusieurs rounds (la première équipe arrivée à 2 manches remporte le match.). Enfin le mode Attaque/Escorte est un pot-pourri des derniers modes présentés, demandant de capturer un convoi puis de l'escorter jusqu'à son point d'arrivée.
 

Gorille dans la brume

Peu de modes donc, mais les parties se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque personnage peut tirer son épingle du jeu, et si l'action de la partie (une mini-vidéo qui fait mousser un mec dans la troupe) est souvent tournée vers celui qui a enchaîné plusieurs frags d'affilée, tous les rôles sont importants et récompensés. Ici, on passe des niveaux mais ils ont pour sens de niveler les parties des joueurs, ainsi que de débloquer des bonus dans des coffres. Mais ceux-ci n'influent en rien sur les parties, ce sont simplement des options de customisation. Évidemment, on regrettera quelque peu le manque de prise de risque de Blizzard quant aux différentes types de jeux, mais les 12 cartes déjà proposées sont un bel exemple de level design.
 
 

Article rédigé par JoKeR , le

Overwatch est une production Blizzard tout ce qu'il y a de plus efficace. Un univers excellent mais hélas sous-exploité qui présente un jeu qui réussit une fois de plus le tour de force d'être facile à aborder mais qui offre une marge de progression immense. Blizzard tape juste, et nul doute que devant le succès déjà impressionnant de la bêta, le contenu un petit peu faible sera étoffé au fur et à mesure qu'Overwatch convertira de nouveaux fans.

Points positifs

  • Univers au top
  • Jolie patte graphique
  • Facile à prendre en main
  • Mais sacrée marge de progression
  • Level design très efficace
  • Pas d'erreur 37

Points négatifs

  • Pas beaucoup de modes de jeu
  • Univers sous-exploité
  • Pas de solo. Oui je sais que c'est un jeu multi mais j'aurais bien aimé, j'ai le droit.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires