La PS5 dévoile ses premières specs

La PS5 dévoile ses premières specs
Partager
Ce n’est un secret pour personne, cette génération de consoles commence à s’essouffler un peu et tous les regards sont désormais tournés vers l’avenir. A ce niveau, c’est Sony qui a décidé de dégainer le premier en parlant de sa prochaine console, même si tous les détails ne sont évidemment pas encore dévoilés.

C’est Mark Cerny, producteur, développeur et homme derrière la PS4, qui a très officiellement évoqué la chose chez Wired. Et il a commencé par un détail auquel on s’attendait tout de même un peu : la prochaine machine – il ne la nomme jamais PS5 durant l’entretien – ne sera pas commercialisée cette année. Néanmoins, sachant que les envois de kits de développement aux studios se sont amplifiés, selon ses dires, on peut espérer voir la machine débarquer l’an prochain. A quel prix ? Impossible à dire pour l’heure, mais Cerny a précisé à ce sujet ‘’Je crois que nous serons capables de la commercialiser à un prix de vente conseillé qui séduira les joueurs compte tenu de ses fonctionnalités avancées.’’ On devrait donc s’attendre à quelque chose de plus cher que la PS4, mais moins que la PS3 à sa sortie, la plaie n'étant pas encore tout à fait cicatrisée à ce niveau pour le constructeur.

Mais quelles sont-elles, justement, ces fonctionnalités et ces spécificités ? Hé bien sachez tout d’abord que la console embarquera un processeur AMD Ryzen de troisième génération (huit cœurs, gravure 7 nm, architecture Zen 2). Le processeur graphique sera pour sa part un AMD Navi qui prendra en charge le ray tracing permettant de rendre les effets lumineux encore plus réalistes et effectuer un rendu allant jusqu’à 8K. Ce même processeur prendra aussi en charge l’audio avec, là encore, quelque chose de plus vivant et plus immersif.

Côté stockage, Cerny parle d’un SSD qui devrait réduire au maximum les temps de chargement et le streaming des open world. Sans donner la marque de ce SSD, il a tout de même tenu à montrer un exemple avec le Spider-Man d’Insomniac Games, confirmant au passage que cette machine sera rétrocompatible avec la PS4.  Sur un voyage rapide, cette console proposait un loading de 0,8 secondes contre 15 secondes sur PS4 Pro. Un sacré changement, donc. A ce sujet, Cerny a précisé que la bande-passante du SSD était supérieure à tout ce que l’on peut trouver sur PC actuellement et que les entrées et sorties étaient optimisées tout spécifiquement pour atteindre ce réulstat.

Enfin, la prochaine console supportera le PS VR (et sans doute le prochain casque si Sony en annonce un autre) ainsi que le cloud gaming. Difficile d’en savoir plus pour l’heure, mais Cerny a promis que ‘’nos projets deviendront clairs en approchant de la sortie de la console.’’ Sony a t-il prévu un système d’abonnement ? Impossible à dire pour l’heure, mais toujours est-il que le support Blu-Ray sera toujours de la partie, cette console ayant un lecteur optique.

Les joueurs n'ont donc plus qu'à attendre davantage d'informations, qui n'arriveront pour rappel pas durant l'E3, Sony étant cette année absent de l'événement et préférant désormais communiquer à son rythme, lors de ses propres events.
17 avril 2019 à 11h10

Par Shauni Chan

Autres news...

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut