Test : Fire Emblem Fates : Révélation

Fire Emblem Fates : Révélation - 3DS

Genre : DLC stand-alone

Date de sortie : 09 juin 2016

Genre
DLC stand-alone
Date de sortie
09 juin 2016 - France
Développé par
Intelligent Systems
Edité par
Nintendo
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop

Il y a quelques jours sortait notre test de Fire Emblem Fates, un titre 3DS qui se montrait d'ailleurs excellent et ce autant dans sa version Héritage que dans sa version Conquête. Mais ce n'est pas tout, puisqu'une troisième mouture, baptisée Révélation et présentée comme un DLC stand-alone, est aussi de la partie. Il est donc temps de voir si elle se montre à la hauteur des deux autres opus.

Test effectué à partir d'une version 3DS

Mais avant toute chose, nous vous invitons à aller lire (ou relire) notre test de Fire Emblem Fates : Héritage / Conquête si ce n'est pas déjà fait. Et si vous n'avez pas encore joué à ces titres, il vous est fortement déconseillé de vous lancer dans Révélation en premier puisqu'il vous spoilera allègrement les histoires d'Hoshido et Nohr en donnant pas mal de détails sur les raisons de la guerre entre ces deux patries. Autant dire que même s'il est considéré comme un stand-alone, il vaut mieux avoir terminé les deux autres épisodes avant de se lancer dans celui-ci, d'autant plus qu'il propose une difficulté encore plus relevée que Conquête. Comprenez par là que vous vous retrouverez bien souvent en forte infériorité numérique sur les maps et que vous aurez qui plus est parfois des entraves bien gênantes, comme une visibilité fortement réduite. Bref, autant dire qu'il faut réfléchir correctement avant de tenter quelque chose, la mort étant rapidement de la partie, et ce peu importe la difficulté choisie. En contrepartie, Révélation se montre bien plus généreux sur les objets qu'il donne aux joueurs, que ce soit au niveau du loot ou des coffres. Non seulement les items sont nombreux, mais ils sont en plus de qualité : attendez-vous ainsi à trouver bien plus de Cuiracides que de Lances bronze... De quoi contrebalancer un peu la difficulté, mais sans jamais l'éteindre totalement.

Fire Emblem Fates

Fire Emblem Fates : Révélation propose qui plus est de recruter des unités provenant des deux autes opus, les ninjas d'Hoshido comme les guerriers de Nohr. Si vous avez joué aux deux, vous savez donc que ça représente un joli paquet de personnages. Si ce n'est pas le cas hé bien... comptez sur environ 70 soldats qui vous obéiront au doigt et à l’œil. Et pour faire progresser tout ce petit monde, il s'agit bien entendu d'avancer dans le scénario, mais également de s'adonner aux défis optionnels. Il y a de quoi faire, puisque ce sont au total quasiment une trentaine de chapitres (dont une vingtaine pour le scénario) qui attendent les joueurs. Un contenu conséquent donc, aussi important que celui des deux autres versions, et qui vaut largement les 40 euros demandés (ou 20 euros si vous avez déjà acheté Héritage ou Conquête). Terminons enfin sur la gestion du château, un vrai point fort de ce Fire Emblem Fates. Ici, comme pour les soldats, ce sont les bâtiments d'Hoshido et de Nohr qui sont disponibles, de quoi donc acquérir les équipements spécifiques à chacun avec plus de facilité. Mais, malgré tout, il reste indispensable pour ceux qui veulent avoir absolument tout d'aller visiter en mode multijoueur les châteaux des autres utilisateurs.

Article rédigé par Shauni Chan , le

Fire Emblem Fates : Révélation ressemble à ce que l'on attend d'un DLC, qu'il soit stand-alone ou pas. Il propose un contenu conséquent – aussi imposant que celui des deux opus de base, une nouvelle histoire à suivre (et levant le voile sur bien des mystères) et une difficulté relevée mais cohérente si le joueur a déjà fait Héritage puis Conquête. Bref, si chaque titre peut être joué seul, au vu de la qualité de l'ensemble nous vous conseillons plutôt de faire les trois, en gardant Révélation pour la fin. Cela représente certes quelques 80 euros, mais pour ce prix là vous aurez plus de 60 heures de jeu sur un must-have du tactical-RPG.

Points positifs

  • Contenu conséquent
  • Le scénario lève le voile sur les raisons de la guerre entre Hoshido et Nohr
  • La possibilité d'avoir les unités et bâtiments des deux nations

Points négatifs

  • La difficulté qui peut rebuter malgré le loot généreux (d'où l'intérêt de se faire la main sur Héritage et Conquête d'abord)
  • 80 euros pour avoir les trois épisodes

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires