Sortie de la PSVita

Sortie de la PSVita

Dans Matériel, par Wildchoc le 17 décembre 2011

Pour la sortie de la PSVita nous avons passé la nuit dans le quartier dédié aux jeux vidéo et aux gamers : Akihabara.

Il y a des jours, ou dans ce cas des nuits, où vous vous sentez investis d'une mission sacrée. La notre était de faire la queue à Akiba toute une nuit pour y récupérer le Saint Graal. Mais le périple allait être dangereux car les préliminaires japonaises du 17 octobre furent très violentes. Des japonais avaient fait la queue par millier la vieille du jour de pré-commande pour réserver la PSVita, et les magasins avaient été submergés seulement par cet évènement qui d'habitude n'est pas important. En parallèle il ne faut pas oublier les usines du nord qui ont été détruites par la catastrophe du 11 mars, réduisant les capacités de production de Sony drastiquement. Non, cette nuit du 17 décembre allait être épique ! Nous allions devoir nous battre pour récupérer notre dû, mais il nous fallait vaincre !21 h, la motivation est là! Nous voici devant la gare d'Akihabara. Le coin semble désert et cela ne laisse rien présager de bon quant à un potentiel engouement des japonais envers la PSVita.

Promenade à Akihabara

21h30, les bouts commencent à geler et on s’inquiète un peu quand même. En nous dirigeant vers Sofmap et Yodobashi, les principales enseignes vendant du matériel vidéo-ludique, nous passons devant le nouveau bar AKB48 qui est ... vide. Les japonais boycotteraient-ils la PSVita ?

Promenade à Akihabara

22h00, maintenant on peut vraiment dire que "Winter is coming". Nous arrivons devant le Sofmap. On peut observer les employés finir les préparatifs pour accueillir les premiers clients le lendemain matin. Nous apprenons également que sur les 500 000 consoles 200 000 ont été rajoutées. Cela veut dire que tout le monde ne sera pas certain d'avoir la PSVita. Alors pourquoi il n'y a personne pour faire la queue ? Nous décidons d'aller voir au Yodabashi, une enseigne beaucoup plus populaire.

Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara

22h30, le froid n'existe plus, nous ne faisons plus qu'un. Nous sommes le froid. Nous arrivons au Yodobashi où, miracle, nous apercevons un début de queue ! Bien que peu nombreux, les gens sont là, tous chaudement vêtus car il doit bien faire entre 1 et 2 degrés. chaque bourrasque de vent vous glace les os. Chacun s'occupe comme il peut, avec un Ipad, un livre ou une console. D'ailleurs, la console dominante pour s'occuper est la Nintendo 3DS avec Mario Kart 7. La file d'attente est constituée en majorité de japonais entre 20 et 30 ans, mais on a pu y observer quelques gaijin (étrangers) dont un petit groupe de français qui eux aussi jouaient à Mario Kart 7 pour patienter. Les passants qui ne faisaient pas la queue ne semblaient pas étonnés par cet évènement, et savaient que c'était pour la PSVita. Au japon tout le monde est au courant, même les non joueurs.

Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara

00h, on voit de la lumière, l'espoir revient. Le tunnel où attendent les plus motivés sont assez chaud pour y survivre. Il ne nous reste plus qu'à y patienter jusqu'aux alentours de 5 heures, moment où le gros des gens vont arriver pour faire la queue. Heureusement, le paysage magnifique est là pour nous aider à patienter. Et surtout, il ne faut pas s'endormir ... non il ne faut pas.

Promenade à Akihabara

5h, nous sommes vivant grâce à la chaleur corporelle de chacun. Notre seul regret: pourquoi n'y a t il pas de femmes dans la file d'attente ?! Des barrières ont été rajoutées un peu partout pour optimiser la discipline et éviter la triche; et de nouvelles personnes sont arrivées devant la deuxième entrée du Yodobashi. On peut commencer à parler de véritable file d'attente. On va quand même checker si le sexe féminin est représenté.

Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara

6h, le soleil se lève, nous somme sauvés. Pourtant La tension monte, Yodobashi doit ouvrir à 7 heures, ce qui signifie moins d'une heure d'attente. On peut voir ça et là des employés de différentes enseignes se promener, soit pour organiser les files d'attentes qui ne sont pas assez ordonnées au goût des japonais, soit pour faire de la pub avec des hommes-panneau. La pub qui revient le plus souvent est celle des différents forfaits utilisables pour la PSVita 3G. Le magasin Softmap voit également naître une file d'attente encore inexistante jusque là, bien que plus timide. 7h45, on aperçoit le bout du tunnel ! Nous rejoignons la file d'attente su Softmap, plus fiable à notre goût. Plus que 15 minutes et nous pourrons entrer dans l'antre du démon pour récupérer la console tant attendue.

Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara

8h, les portes s'ouvrent mais nous devons faire la queue à l'intérieur aussi. Les employés du magasin nous font suivre un chemin parfois incohérent faisant se croiser la même file d'attente. Un choix ubuesque qui est surement le fruit d'un complot démoniaque visant à nous décourager si prêt du but. 8h30, Le Saint Graal est en notre possession. Malgré toute cette belle organisation à la japonaise, le Yodobashi ouvrira une heure en retard. Nous avons bien fait d'assister à l'ouverture du Sofmap moins peuplé mais plus efficace. Après les 30 minutes de queue au cœur même du magasin, nous avons enfin récupéré l'objet sacré qui maintenant encore provoque maintes convoitises sur les territoires occidentaux.

Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara


Promenade à Akihabara

Commentaires