Réunion TupperHope - Ces petits trucs qui énervent les joueurs, partie III

Réunion TupperHope - Ces petits trucs qui énervent les joueurs, partie III

Dans Chronique, par Shauni_Chan le 16 mars 2012

Bonjour à tous et bienvenue pour une nouvelle Réunion TupperHope, le moment où l’on parle de jeu vidéo en laissant la langue de bois à la porte. Mais sans oublier, en revanche, d’inviter notre bonne humeur. Alors maintenant que vous êtes bien installés, c’est parti pour deux nouveaux sujets énervants.

Peut-être êtes vous comme moi en ce qui concerne les doublages français. Je les trouve souvent mauvais et ne peux m’empêcher de mettre le jeu en japonais quand j’en ai l’occasion. Mais je ne parlerais pas que de ce cas-là aujourd’hui. Non, je vais également m’attaquer aux mauvais mixages qui nous obligent bien souvent à augmenter et baisser le son sans arrêt.

"Eh toi là, ça te dirais d'être dans un jeu vidéo ?"

Si je vous dis « samouraïs parlant avec un fort accent marseillais » vous me répondez ? Dynasty Warriors 3 bien sûr. Oui, c’est effectivement assez surprenant. Mais le pire dans tout ça, c’est que cet accent est tellement appuyé qu’il ne peut pas s’agir d’un vrai sudiste. Enfin, ce n’est que l’avis d’une gameuse ayant habité quelques temps pas très loin du Vieux Port… Le soft en lui-même a la chance de ne pas être trop mauvais, ce doublage spécial peut donc être considéré comme une note d’humour plutôt appréciable et qui reste dans les mémoires. Tous ceux ayant testé la chose s’en souviendront certainement très longtemps.

"Oh putaing, con"

Histoire de rester dans la même thématique, je vous propose de nous arrêter quelques instants sur Two Worlds 2. Je vous vois déjà esquisser des sourires en coin, vous savez que le titre a largement sa place ici. A ma connaissance, ce sont les plus mauvais doublages de l’histoire du jeu vidéo (mais je peux me tromper et si c’est le cas n’hésitez pas à m’en faire part !) et ils ne manqueront pas de vous faire partir dans de nombreux fou rires. Les acteurs sont si mauvais que l’on ne peut que se demander où ils ont été dégotés. Pas convaincants pour un sou, inadaptés aux personnages, vocabulaire volant au ras des pâquerettes : l’amateurisme est flagrant. Mais après tout, c’est aussi ce qui contribue au charme d’un jeu… ou pas.

Les doublages pas très convaincants (sans parler des mixages ratés…)

"Les mecs, on a plus le temps, on fini vite fait et on va manger"

Laissons de côté les doublages pour passer au mixage. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit d’une opération technique ayant pour but d’unifier les sources sonores différentes (voix, musique, etc…). La plupart du temps, tout se passe plutôt bien. Mais parfois, certains jeux se trouvent ratés de ce côté. Parmi ces derniers, je peux citer Enslaved : Odyssey to the West. Le titre est bon et les doublages convaincants, mais on a l’impression que le mixage a été fini à la truelle. L’ambiance sonore générale est correcte, mais dès qu’il s’agit d’une cinématique le joueur est obligé d’augmenter le son pour pouvoir entendre quelque chose. C’est dommage et même assez énervant à force.

Comment foirer un mixage en beauté.
Comment foirer un mixage en beauté.

De nombreux autres titres peuvent facilement se prêter à cet exercice. Hunted : The Demon’s Forge et ses héros insipides, Damnation et les voix de ses acteurs sans saveur, Spyro : The Eternal Night et sa libellule Sparx dotée d’une voix des plus insupportables, Project Zero 3 : The Tormented où le doublage a très certainement été effectué dans une cabine téléphonique, les innombrables jeux de sport et leurs commentaires répétitifs… Bref, certains joueurs ne peuvent pas apprécier un soft pleinement lorsque l’ambiance sonore ne suit pas. Cependant nous pouvons apprécier la prise de risque de certains studios qui n’hésitent pas à jouer de cela, tel Avalanche Studios avec Just Cause 2.

Les doublages pas très convaincants (sans parler des mixages ratés…)

Commentaires