KOCH Media fait son show !

KOCH Media fait son show !

Dans Actu , par Neji le 12 juillet 2006 à 21h33

"KOCH Media fait son show", c'était le nom de l'évènement auquel nous étions conviés jeudi dernier dans Paris afin de pouvoir assister à des présentations de quelques jeux à sortir d'ici la fin de l'année. Parmi ceux-ci quelques titres assez imposants tel que Warhammer : Mark of Chaos, ParaWorld, ANNO 1701, Gothic 3 , mais aussi des titres pour enfants tels que Charlotte aux Fraises, Oui Oui, ou encore Souris City (l'adaptation du prochain film de Dreamworks et Aardman, les réalisateurs de Wallace et Gromit). PC En premier lieu parlons des têtes d'affiche ; tout d'abord Warhammer : Mark of Chaos. Il faut savoir qu'un membre de la team Namco était venu spécialement de de Californie pour l'événement, et qu'avec son accent en bois je n'ai pas pu tout déchiffrer, donc de ce que j'ai pu comprendre le jeu devrait être disponible au mois d'octobre (bien qu'il devrait y avoir un embargo) et le mode multijoueurs sera disponible d'ici septembre (allez savoir...). Les particularités de cet opus ?! C'est un retour aux sources par rapport à Down of War avec des modes de jeu comme Campagne, Siège, et bien d'autres. Les unités peuvent toutes prendre du level durant le jeu. Un système de duel a été instauré pour les héros. Lorsqu'un héros est défié en duel, aucune unité ne peut se mêler au combat (les unités continuent de taper sur la gueule des autres). Enfin, la prise en main a été facilitée et on a vraiment une maîtrise totale de son armée et de toutes ses unités. Graphiquement le titre n'est pas la bête accro au dernier cri de la technologie mais il reste très beau quand même. Passons à ANNO 1701. 3ème opus d'une série de jeux de stratégie qui s'annonce comme une grosse pointure du genre. Une dizaine de civilisations (peut-être un peu moins) de disponible, comme les Indiens, les Pirates, les Anglais, les Français, etc., des cartes à ne plus en pouvoir, tout ce qu'il faut pour s'amuser pendant de longues heures. Dans ce titre votre but sera de faire évoluer votre civilisation. Pour ce faire vous serez totalement libre, vous pouvez faire une civilisation qui a décidé de vivre en paix et de faire sa petite vie dans son coin ou bien, au contraire, de devenir des bandits qui pillent toutes les villes dans lesquelles ils passent. Une innovation qu'il faut souligner est que vous faites évoluer votre univers mais selon la façon dont vous gérerez votre vie l'I.A pourra décider de la faire régresser automatiquement. Parmi les innovations il y a aussi la possibilité de mettre en place des sortes de marchés triangulaires, de gérer votre ville quartier par quartier, d'aller foutre le bordel chez les voisins en allant faire péter ses maisons (sans se faire repérer bien entendu) ou bien même d'envoyer des démagogues prêcher la bonne parole histoire de distraire les ouvriers (ce qui les empêche bien évidemment de récupérer des ressources). Enfin, graphiquement, le titre est tout simplement une bombe (et ce n'était qu'une version ALPHA qui était présentée). Sortie prévue pour octobre 2006 Ensuite il y a ParaWorld. Suite à une très grande demande je n'ai pas pu avoir d'entretien avec le représentant de Sunflowers présent pour la présentation du jeu, mais j'ai pu quand même observer quelques instants le jeu tourner. Du peu que j'ai vu je peux donc vous rapporter que ce titre s'annonce comme l'un des gros hits de cette fin d'année. Graphiquement tout simplement sublime, un univers dans lequel on s’immerge en fonçant tête baissée, très prenant et surtout, original. Egalement un jeu de stratégie, cependant ici il n'est nullement question de pirates ou d'aristocrates mais d'humains et de dinosaures, tout simplement. Dans ParaWorld, les joueurs évolueront dans 15 mondes préhistoriques différents et 5 zones climatiques ou la race humaine tentera de survivre en combattant les grosses bébêtes. Histoire de donner un peu de chiffres, 3 tribus et 7 héros seront jouables en mode Campagne Solo, le Army Controller sera une révolution dans les systèmes de gestion d'unités, un bestiaire doté de plus de 50 animaux différents et enfin 3 modes multijoueurs pour 8 joueurs avec 9 héros de disponibles. Il y avait également Gothic 3. Cet A-RPG très bien réalisé et qui s'annonce d’ores et déjà comme le concurrent direct (rival?) d'Oblivion n’a pas été en reste et ce, même s’il a été un peu occulté par les jeux déjà cités. Tout d’abord mention spéciale, avec ANNO, pour les graphismes. Ils sont tout simplement sublimes. Les changements de temps sont superbes, la modélisation promet de donner un titre qui vaut le coup d’œil, seule une version bêta était disponible donc le jeu sera vraiment une bombe. Pour le jeu en lui-même, on joue un humain dans un monde dominé par les Orcs. 3 voies sont disponibles au début du jeu : les humains esclaves des Orcs qui vivent leur petite vie tranquillement au service de leurs oppresseurs ; les humains qui se révoltent contrent les Orcs et qui tentent de renverser le régime instauré ; et enfin, ceux qui se font appeler les « assassins », qui sont des sortes de mercenaires au service des Orcs le plus souvent. Un bon point, que l’on peut attribuer au soft, est qu’il y a beaucoup d’interactivité avec tout l’entourage, les personnages, les décors etc. Le passage des niveaux vous permettra d’apprendre de nouvelles compétences très variées. Celles-ci vont de la confection d’arme, à la création de potion et bien d’autres encore. PS2 / NDS Maintenant que l’on a fait les titres qui visent principalement (mais pas exclusivement) un public adulte, passons à la gamme enfant qui était présente sur PS2 et DS. Voici donc Garfield 2 qui fait son apparition sur les deux supports et qu’il est prévu de sortir vers la fin de l’année. Jeu d’aventure, Garfield est mis à rude épreuve pendant tout le jeu étant donné qu’il doit courir à travers tout le jardin, le château et la maison pour remplir des missions sans grand intérêt. Au fil de notre avancement dans le jeu de nouvelles missions se débloquent mais la plupart restent présentes, ce qui lasse un petit peu vite. Côté graphisme le titre est bien travaillé sur DS, bonne qualité pour la portable, mais a une mention « peut mieux faire » sur PS2. En parlant de l’opus DS, celui-ci plus que celui sur PS2 est linéaire et ne laisse aucune liberté. Certains aiment ce style à la Tortue Ninja sur NES où il faut toujours aller tout droit et où le personnage ne peut se déplacer que latéralement, mais bon, on est au XXIème siècle… Toujours dans le rentre dedans, les développeurs ont mis à disposition un radar sur la version PS2 afin de pouvoir trouver les missions plus facilement. Seul bon point (du moins pour cette version bêta), les personnages sont fidèles au film et les voix sont en français. Restons dans les adaptations (vous aurez compris que Garfield 2 accompagne le film du même nom !) et parlons de Souris City, le prochain film de DreamWorks. Un peu bâclé semble-t-il, les personnages ne sont pas trop mal fait mais ne retranscrivent aucune émotion. Tout en 3D (comme le film), le jeu est très simple à prendre en main et nous fait découvrir l’univers du film avec une facilité déconcertante. Enfin, ce jeu d’aventure mérite un petit plus pour le côté recherche justement et le fait qu’il ne faille pas juste suivre un fil conducteur bête et méchant. Le jeu est prévu pour la fin de l’année sur PS2, NGC, DS et GBA Parlons à présent d’un titre pour les « un peu plus grands », j’ai nommé Secret Files : Tunguska qui sortira au mois de septembre sur PC. Ce jeu d’aventure (enquête) a un bon potentiel mais il n’est hélas pas exploité au mieux de ses capacités. Vous vous retrouverez dans la peau de Nina Kalenkov qui a pour mission de retrouver son père disparu. Beau et bien modélisé, les décors sont très bien faits, mais hélas la lenteur du jeu prend le dessus sur l’action. Un jeu à conseiller pour les fans de policier et d’enquêtes bien tordues. En redescendant dans la petite enfance, c’est au tour de Oui Oui de se faire adapter. Un jeu vraiment fait pour les tout petits afin qu’ils puissent apprendre à se servir de leur console, avec des flèches qui vous indiquent le chemin et tout ce qui va avec. Ludique à souhait, le jeu remet fidèlement en scène les personnages et l’univers de la série. Un bémol pourtant, la seule voix présente dans le jeu est celle de la voiture de Oui Oui. Le jeu sortira à la fin de l’année sur PS2. Toujours dans la même catégorie, veuillez accueillir Charlotte aux Fraises. Jeu de plateformes très sympa et pas fait que pour les plus petits (pas les trop grands non plus). Dans ce jeu vous partirez à l’aventure pour retrouver des clefs cachées dans les niveaux, clefs qui vous ouvriront les portes des niveaux suivants. Mention pas bien pour des graphismes qui font un peu vieillots et qui ne sont pas géniaux pour une PS2. La version DS est une succession de mini-jeux qui se jouent avec le stylet. Jeux d’adresse plutôt marrants. Enfin pour terminer, voici Contact, nom que vous avez pu croiser sur le net ces derniers temps un peu partout. Ce RPG sur DS s’adresse à un public très large, des plus petits aux grands (peut-être pas les plus grands, mais bon…). Bien qu’il soit doté d’un fil conducteur plutôt simple, il n’en reste pas moins très prenant. Vous incarnerez un jeune garçon prénommé Tessy qui, suite au crash du vaisseau du professeur, se lancera à la recherche d’éléments qui serviront à le réparer. Une prise en main très facile, on s’habitue très vite au stylet (même pour un joueur de PSP tel que moi, il permet d’avancer assez rapidement dans le jeu. Les monstres montent de niveau au fur et à mesure et réaparraissent à chaque fois que vous sortez et réentrez dans une zone. Ce petit jeu est prévu pour octobre 2006. Voila, tout est dit concernant la présentation de KOCH Media, si toutefois vous souhaitez avoir plus d’information sur un jeu ou un autre faites le savoir en laissant des commentaires, les previews devraient bientôt arriver, ça peut influencer leur ordre d’arrivée. Enjoy

Commentaires