Tiberium : Première Moisson

Tiberium : Première Moisson

Dans Vidéo , par Vivian Darkbloom le 29 janvier 2008 à 11h05

Le site américain IGN a pu essayer la seconde variation FPS de la franchise Command and Conquer, le très attendu Tiberium. En plus de nous fournir une petite vidéo permettant de mieux appréhender les subtilités du gameplay de ce qui devrait se présenter comme un shooter massivement destructeur [héritage C&C oblige, la gestion d'escouades est de la partie], on en apprend un peu plus sur les particularités qui tenteront de détacher Tiberium de la masse de ses concurrents. Premier constat, au lieu de nous soumettre à la tentation d'un arsenal pléthorique et de nous forcer à adapter notre inventaire à la situation, nous n'aurons accès qu'à une seule arme, le GD10, celle-ci étant conçue autour d'une structure modulaire lui permettant de devenir tour à tour Fusil d'Assaut, Lance Missiles Sol-Air ou Lance Grenades. A noter que les grenades sont susceptibles d'être déplacées au moyen des capacités magnétiques du GD10 ; il sera donc possible de les faire rouler jusque sous l'appareillage testiculaire de vos ennemis. Je ne dis pas que ce n'est pas injuste, je dis juste que ça soulage... En plus du facétieux GD10, notre personnage sera équipé d'un Jump Pack au moyen duquel il pourra atteindre des positions stratégiques hors de portée de l'infanterie. Histoire de pouvoir passer ses ordres à l’abri des balles perdues et des tirs de mortier. Second constat, la capture des ressources et des points de déploiement sera cruciale à la réussite de notre mission. Tiberium assume ici son ascendance ; il ne sera pas question d'infiltration ou de petites escarmouches gentiment égocentriques. Projetés au milieu de batailles gigantesques, nos capacités offensives propres ne seront pas suffisantes pour percer les rangs ennemis ; en fonction de nos disponibilités en Tiberium et des zones de largage que nous aurons sécurisées, nous serons ainsi amenés à prendre le commandement de quatre escouades, constituées de fantassins [ressortant à 2 catégories, l'une efficace contre l'infanterie, l'autre contre les menaces aériennes], d'unités mécanisées [le Titan] ou d'options de soutien aérien. Tant que nous serons capables de sécuriser l'accès aux ressources en Tiberium, nous pourrons continuer d'appeler des renforts afin de remplacer les troupes tombées aux champs [sic] d'honneur. L'interface de commande de nos troupes parait relativement rudimentaire puisqu'elle ne comprend que quelques ordres basiques, déplacement, attaque, mise à couvert ; le développeur avoue d'ailleurs ne pas vouloir faire du micro management la valeur axiologique de son jeu. Cela dit, l'action promet d'être incessante et frénétique. Faisons également observer qu'Electronic Arts a développé pour ce titre un utilitaire de gestion dynamique de l'environnement sonore destiné à améliorer l'immersion, l'Adaptative Surround eXperience, qui rappellera certainement aux plus vieux d'entre vous le système iMuse qui fit les beaux jours des possesseurs de Roland MT32 et des jeux d'aventure griffés LucasArts. Tiberium ne devrait par sortir avant le début de l'année 2009 sur PC, PS3 et Xbox 360.

Commentaires

A propos de...

Tiberium

Supports
Genre
Hydride FPS/RTS pour C&C
Date de sortie
3ème trimestre 2008 - France
Développé par
Electronic Arts
Edité par
Electronic Arts
Voir la fiche