Brash n'a plus de crédit

Brash n'a plus de crédit

Dans Fourre-tout , par elf le 21 novembre 2008 à 07h48

Brash Entertainment, vous connaissez ? Allez, faites un effort, c'est le studio hyper polyvalent à qui l'on doit des merveilles ludiques telles qu'Alvin et les Chipmunks, Jumper, Space Chimps, Fun Parks, etc. Bref, plein de jeux à licences... ou pas... Mais ces derniers temps, la vie n'était pas rose chez Brash. Il fallait payer les factures, payer les employés et surtout payer les avocats… En effet, la firme a quelques contentieux d'ordre juridique qu'il a été plus facile de régler en fermant définitivement les portes du studio. Brash devait les sommes rondelettes de : 113 000 $ pour le développement de Fun Park. 468 000 $ pour le développement de 9 (un jeu tiré du film d'animation de Tim Burton). 748 000 $ pour l'adaptation de Prison Break en jeu vidéo. Des sommes qui vraisemblablement s'évanouiront dans la nature...

Commentaires