Free Realms, nos impressions !

Free Realms, nos impressions !

Dans Actu , par Neji le 20 février 2009 à 11h39

Le Royaume Libre, tel est le nom du prochain MMO de Sony. Ce titre, à l’univers enchanteur et aux couleurs chatoyantes, vise un public relativement jeune : ce qu’on appelle communément des adolescents (voir préadolescents même). Il disposera donc de tout un arsenal permettant de conserver leur attention pendant tout leur temps de jeu. Parmi toutes ses options, on notera surtout la possibilité de changer de classe et de job à n’importe quel moment, ce qui évitera au jeune boutonneux de se lasser trop rapidement. Cependant, bien que ce soit un MMO avec une utilisation simplifiée, il ne faut pas leur en demander trop hein à nos jeunes, la base du genre est tout de même respectée avec des arènes de PvP, des instances, des quêtes, des alliances, des places de marché et tout un système de level up qui s’attachera à chaque classe, et non à l’avatar. En bon jeu pour minot qu’il veut devenir, Free Realms ne pouvait faire autrement que de devenir un jeu « fashion ». En effet, il y a toute une partie de customisation qui est très présente. Des vêtements aux armes, tout y passe et tout est gratuit. Non vous ne rêvez pas, c’est bel et bien vrai, tous vos achats dans le jeu se feront grâce à la monnaie virtuelle que vous récolterez au fil des aventures. Bien évidemment nos chères têtes blondes pourront utiliser la carte bleue de papa-maman pour acheter ces points, mais bon ! Ceci fait bien évidemment partie du contrôle parental indispensable dans ce genre de jeux. Concernant ce point, les parents pourront décider de laisser leurs enfants jouer ou non (euh… ouais) ou bien, une fois lancés, de les laisser ou non tchater. Pour tous les joueurs de moins de douze ans, ils seront automatiquement bridés car l’utilisation de certaines options ne leur sera pas accordée, tel le tchat public par exemple. Tout un système donc mis au point de façon très judicieuse pour que, d’un côté les parents puissent contrôler ce que fait leur petit, et de l’autres que les d’jeuns puissent s’amuser tout de même sans trop de restrictions. Pourtant, un point nous a surpris, c’est le fait que toute discussion peut être lue par les modérateurs du jeu. Privé, public, par messages instantanés ou « mails », absolument tout peut être regardé. Espérons qu’ils n’auront pas à lire de déclarations trop graves. M’enfin, il faut voir le bon côté des choses, tout ceci pourra leur servir à améliorer la qualité de leur service et ne pourra que faire plaisirs aux joueurs. En attendant, pour se lâcher, en plus du côté MMO classique du jeu, les développeurs ont inséré tout plein de mini-jeux très sympas. Ceux-ci, pompés à droite à gauche, mettront les joueurs au volant de Kart, en face de casse-briques simplistes ou devant tout un assortiment d’autres amusements plus ou moins évolués. Ces mini-jeux sont surtout faits pour garder l’attention des jeunes entre deux quêtes ou pendant une phase d’attente quelconque. Comme le jeune est relativement impatient, il leur a fallu mettre le paquet pour ne pas le faire passer à autre chose. En parlant de ça, un système de téléportation a également été installé pour éviter les trop longues distances à parcourir. Une fois que vous aurez découvert une zone, et son rocher magique, vous pourrez y revenir d’un claquement de bouton de souris. Bref, avec en plus de tout ça des pets tous plus ridicules les uns que les autres et des gnomes « keupon », Free Realms s’annonce comme un MMORPG très facile d’approche et qui séduira beaucoup de jeunes (le public qu’il vise finalement) grâce à toutes ses options et sa possibilité de changer n’importe quand d’objectifs, de personnalité et par conséquent, de vie. Sa facilité d’accès est également une force. Les plus jeunes kifferont les mini-jeux, et les plus matures s’éclateront à faire des défilés de mode. Rendez-vous bientôt pour un avis un peu plus prononcé sur la chose. Enjoy !

Images de Free Realms - PC

Commentaires

A propos de...

Free Realms

Free Realms - PC
Supports
Genre
MMO pour adolescents
Date de sortie
En 2009 - France
Développé par
Daybreak Game Company
Edité par
Daybreak Game Company
Voir la fiche