[Japan Expo] Premiers aperçus

[Japan Expo] Premiers aperçus

Dans Finances , par SiMouth le 05 juillet 2009 à 18h36

Cette semaine a eu lieu la dixième édition du plus grand événement otaku français. Quatre jours de cosplay, de karaoké, de concerts, de dédicaces, de rencontre entre la culture japonaise et ses fans. Également quatre jours de vente de mangas et de produits dérivés, de lycéens boutonneux réclamant des « free hugs », de files d’attente à chaque stand de jeu, et de contrôleurs aux portiques de la gare de RER. À la Japan Expo, il y a toujours à prendre et à laisser, mais c’est aussi l’occasion de se faire la main sur quelques nouveautés annoncées dans le monde du jeu vidéo. On a pu par exemple se prendre des roustes à Tekken 6, taillader des bambous dans Red Steel 2, rater la cible dans Wii Sports Resort, ou secouer une wiimote dans le prochain Lapins Crétins. Des expériences qui, si elles n’ont pas toujours été convaincantes, ont le mérite de nous avoir apporté quelques goodies, parce que c’est ça aussi, la Japan. Globalement, tout de même de bonnes surprises, dont font partie Tekken 6 (goodies : un t-shirt) et Red Steel 2 (goodies : un poster). Pour le premier, sans révolutionner le genre le jeu, il impressionne par sa réalisation impeccable sur tous les points. Si on voulait vraiment lui trouver un défaut, ce serait que les rounds se terminent un tout petit peu trop rapidement. Pour le deuxième, Ubisoft proposait aux visiteurs de tester le premier niveau, celui dévoilé en vidéo à l’E3. Sur cette version, tous les éléments n’étaient pas intégrés, mais rien n’empêchait de prendre plaisir à se battre au sabre en imitant les mouvements. À tel point que des crampes sont promises aux joueurs qui voudraient jouer longtemps : le Wii Motion Plus prend en compte le sens et la force de votre frappe, il sera indispensable d’exécuter des mouvements amples pour venir à bout des ennemis les mieux protégés. Le seul risque encouru sur ce titre est celui de la répétitivité, dont on ne pourra juger que sur la version finale. Du côté du moins enthousiasmant, mais un petit peu bien quand même, on trouve Final Fantasy : The Crystal Bearers, sur Wii (goodies : j’ai rien eu !). Reprenant les codes classiques du genre, ce jeu propre sur lui cherche à éblouir les joueurs de Nintendo, pas toujours très bien servis graphiquement. Avec des personnages un peu moins mignons que dans le premier Crystal Chronicles (plus adultes, plus rustres ou plus belliqueux pour certains), le scénario promet d’être un poil moins enfantin. Mais comme toujours pour un jeu à gros potentiel, c’est sur le long terme qu’on pourra vérifier si la parure chatoyante ne cache pas un corps trop fragile. Dans un genre différent, mais avec les mêmes doutes, le fameux Wii Sports Resort (goodies : une serviette de poignet et des raquettes de plage) dont les jeux n’ont pas l’air tous totalement au point. Si on trouve du plaisir à jouer à plusieurs, ce sera moins évident seul, et il n’est pas dit que vous y jouerez aussi longtemps qu’au premier. Évidemment bien d’autres jeux étaient en démonstration (que nous n’avons pas tous pu essayer), pour lesquels nous vous donnerons sûrement nos impressions plus tard.

Commentaires