Deus Ex : avant première et interview

Deus Ex : avant première et interview

Dans Interview , par pattoune le 26 août 2011 à 18h11

Hier se déroulait au cinéma Max Linder dans le neuvième arrondissement parisien, l'avant première de Deus Ex : Human Revolution à laquelle nous étions bien évidemment conviés. David Anfossi, le producteur du titre, et Jean François Dugas, son directeur étaient sur place pour nous faire une présentation en bonne et due forme de ce qu'ils appellent leur bébé. Nous avons ensuite pu assister à une table ronde ayant pour sujet l'augmentation humaine. Ce fut une conversation très dense entre les développeurs du titre et deux spécialistes en la matière durant laquelle il a été question de définir ce qu'est un homme augmenté et de le différencier de l'homme réparé : une personne portant des lunettes est elle augmentée ? Voilà le genre de question auxquelles ils ont apporté des éléments de réponse en usant de métaphores plus ou moins fines comme la pose d'implants mamaires pour augmenter son capital séduction et le tour de France comme exemple de compétition augmentée. Nous avons ensuite eu droit à une démo live du titre avec Mr Dugas aux commandes et Mr Anfossi aux commentaires. Complètement jet-lagué, il montra certaines difficultés pour venir à bout des divers obstacles rencontrés, mais il pouvait compter sur le soutient de l'assistance qui ne manquait pas de l'applaudir à chaque qu'il réussissait une manœuvre quelconque. Vint ensuite le temps des cocktails, des petits fours et des interviews. Il a fallu se montrer rusé et surtout patient parce qu'il y avait une file d'attente plutôt longue pour pouvoir s'entretenir avec les deux vedettes de la soirée. Mais notre patience à été récompensée et nous avons pu nous entretenir avec David Anfossi qui, il faut bien l'avouer, est un mec vachement sympa. Nous installâmes chacun sur un des confortables fauteuils de cette salle de cinéma, à l'écart du reste des invités, dans cette ambiance feutré à la lumière tamisée. Nous nous regardâmes un court instant les yeux dans les yeux, puis nous attaquions l'interview : Gamehope : Pouvez vous expliquer à ceux qui n'y ont jamais touché, ce qu'est un Deus Ex ? David Anfossi : Ooh ! Question large. En fait un Deus Ex, c'est un jeu qui va laisser le joueur s'exprimer. C'est à dire qu'on va pas le forcer dans un style de jeu, on va pas le forcer à utiliser que certaines mécaniques bien précises. Non, nous on donne un éventail d'outils, des armes, des augmentations, des chemins différents, différentes alternative pour passer à travers les obstacles. Donc le joueur va être capable de s'exprimer comme il le veut et le jeu va supporter ça. C'est à dire qu'il va s'adapter en fonction du style de jeu. Et bien sûr un Deus Ex, c'est l'histoire, des personnages très forts, une conspiration, un futur proche très cyber-punk. On vit une quête à travers un personnage principal. Mais au moins on peut s'exprimer comme on le veut. Gamehope : Human Revolution se rapproche beaucoup plus du premier épisode... David Anfossi : Oui c'est vrai, on l'assume (rires) Gamehope : Et je pense qu'il y a beaucoup de joueurs qui vont vous remercier (rires). Quels ont été les challenges à relever pour l'adaptation du gameplay ? Parce que c'est un jeu qui a plus de dix ans maintenant, il a du falloir faire quelques modifications. David Anfossi : Il a fallu le remettre au goût du jour effectivement. Gros challenge, on a frappé beaucoup de murs en toute franchise. Le plus important en fait, c'est qu'on a pris chaque chose en son temps. C'est à dire qu'on a pas commencé le jeu tout de suite, ce qu'on à fait c'est qu'on a rejouer les deux premiers jeux pour comprendre l'univers. Même si on était des fans, ça faisait longtemps qu'on avait joué. Donc on a rejoué les deux jeux et on a vraiment tout fait pour s'assurer qu'on comprenait bien l'univers et l'expérience de jeu. Basés là dessus, on a commencé notre conception,on a retiré les piliers du jeu. Ce qu'on appelle les piliers ce sont les mécaniques principales : le mode furtif, le mode combat, le mode piratage et le mode social. Ça se sont nos quatre piliers qui sont bien sûr couverts par la conspiration. L'histoire est très importante. Puis basé là dessus, on a pris une petite portion du jeu, une map, un environnement, puis on l'a développé comme si on voulais la rendre finale en mettant toutes les mécaniques ensemble dans un petit environnement pour recréer l'expérience Deus Ex, mais à petite échelle. Quand on a réussi à faire ça, ça nous a pris deux ans, on s'est dit : ok, là on a la recette Deus Ex, on sait comment la produire. On a ensuite extrapolé tout ça au jeu complet. C'est comme ça qu'on a procédé, dans le plus grand respect de la franchise. Gamehope : Quand on joue à votre jeu, on pense immédiatement à Blade Runner. Quelles sont vos autres influences visuelles ? David Anfossi : En effet, Blade Runner en est une très forte. Au niveau du fouilli, des détails, la fumée, l'éclairage, tout ça, c'est du Blade Runner. C'est notre grosse inspiration visuelle. Ensuite, il y a aussi beaucoup de Ghost in the Shell au niveau des personnages, des thématiques aussi, ainsi qu'au niveau des environnements. Ensuite au niveau visuel, pour ce qui est de la mode, on s'est inspiré de couturiers qui ont fait des travaux sur des habits reliés à la renaissance mais dans un mode moderne. On a beaucoup de références différentes. Gamehope : Pour finir, est ce qu'il y a une augmentation dans le jeu qui vous tenterai dans la vie de tous les jours ? David Anfossi : (rires) Excellente question... Oui, c'est l'augmentation qui est relié au social qui permet de convaincre les gens ou d'obtenir des informations. En tant que producteur ça m'intéresserait pas mal. Gamehope : Et pour draguer aussi. David Anfossi : Excellent oui. C'est une bonne approche aussi. J'aime ça. C'est définitivement celle-là (rires). Gamehope : Merci beaucoup. On va finir cette news par un défi que David Anfossi a lancé aux joueurs lors de la présentation du titre. Il semblerait que ses équipes ont, contre son avis, intégré au jeu un hot-dog géant, plus grand qu'un personnage, que le producteur n'a pas retrouvé malgré de multiples parties. Il invite donc les joueurs à chercher le sandwich en question et à lui en envoyer une photo. Bon courage à tous.

Images de Deus Ex : Human Revolution - PC

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Deus Ex : Human Revolution

Deus Ex : Human Revolution - PC
Supports
Genre
FPS/RPG
Date de sortie
26 août 2011 - France
Développé par
Eidos Studios
Edité par
Eidos Interactive
Voir la fiche