Xbox Live : Microsoft se blinde

Xbox Live : Microsoft se blinde

Dans Actu , par Oprig le 08 décembre 2011 à 19h03

La nouvelle interface pour le Xbox Live est sortie. Comme d'habitude pour beaucoup de mises à jour logicielles, il y a une notice légale à lire et à accepter (sauf que personne ne le fait jamais, parce que, parce que bon). Microsoft a ajouté quelques petites lignes concernant le marché US pas piquées des hannetons. L'utilisateur doit en effet abandonner toute possibilité de traîner la firme de Redmond aux grandes cours pour un dysfonctionnement quelconque du service, y compris les fameuses "class actions" (plein de gens qui paient plein d'avocats pour récupérer plein de sous). Ces fameux quelques mots sur lesquels tout le monde passe stipulent aussi que le montant des dommages ne saurait être supérieur à celui de l'abonnement (5$ pour le service gold, et heu, rien pour le silver). Microsoft encourage ses clients, en cas de litige, à se tourner vers l'Association d'Arbitrage Américaine (ouais les gars, on a retrouvé le triple A !) qui trancherait, ou plus simplement à s'adresser directement à eux, ou, au pire du pire, à se tourner vers les cours locales (qui auraient un impact bien moins important à tous les points de vue). On gardera en tête l'attaque du service PSN, qui expliquerait qu'à défaut d'assurer lui aussi à 100% la sécurité de son service, Microsoft a préparé la sienne.

Commentaires