Preview : Armored Warfare

Armored Warfare - PC

Genre : Tu veux voir mon tank ?

Genre
Tu veux voir mon tank ?
Développé par
Obsidian Entertainment
Edité par
My.com
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Lors de la Game Connection 2014, qui se déroulait en même temps que la Paris Games Week, nous avions pu tester le mode coopération d'Armored Warfare. Pour rappel, il s'agit d'un jeu de tank massivement multijoueurs, un World of Tanks-like avec des blindés plus modernes. Il y a quelques semaines se déroulait un alpha-test durant lequel nous avons pu tester un autre mode de jeu : le match à mort par équipe. Voici nos impressions.

 
 
Pour rappel, Armored Warfare proposera cinq classes de véhicules : les chars d'assaut, les chars légers, les véhicules de combat légers, les véhicules de reconnaissance et l'artillerie. Notez que cette dernière était la grande absente de cet alpha-test. Pour l'occasion, Obsidian nous a donné accès à quatre maps, dont deux proches de leur version définitive. Ghost Fields nous permettait d'explorer un terrain d'aviation abandonné au beau milieu de la jungle, avec ses grands hangars vides et des carcasses d'avions de chasse. Cold Strike, quant à elle, se voulait plus urbaine et hivernale, cette dernière étant recouverte de neige et traversée par une rivière gelée. Ces deux maps sont globalement bien fichues. Par exemple, Ghost Fields a un relief prononcé auquel il faut faire attention. Car si un char ennemi arrive en contrebas, vous ferez une cible de choix pour lui, qui se situera dans votre angle mort.
 

Frères d'armes

Armored Warfare est un titre paradoxal. D'un coté, vous avez des véhicules lourds qui se déplacent à des vitesses peu élevées et équipés d'armes nécessitant de longues secondes pour recharger, ce qui implique une certaine lenteur dans le gameplay. Mais d'un autre côté, tout peu aller très vite lorsque le combat est engagé. Nous avons beau nous sentir puissants aux commandes de ces véhicules capables de rouler sur des bus et de renverser des arbres, il n'en est pas moins vrai que la mort peut nous frapper en un éclair si nous n'y prenons pas garde. Pour vous donner un ordre d'idée, lors des deux premières heures de jeu l'espérance de vie de l'auteur de ces lignes n'excédait pas les deux minutes (et encore, je compte large). Le jeu en équipe est primordial pour espérer vaincre ses adversaires. Et il va sans dire qu'un bon usage des différentes classes de véhicules est vivement conseillé. Attaquer un char d'assaut avec un véhicule de combat léger relève du suicide.
 

Il est beau, mon tank

Après chaque joutes, vous gagnerez divers points d'expériences qui seront alloués à votre équipage et à votre avatar, ainsi que des points qui pourront servir à améliorer votre char. La composition de votre équipage varie selon les véhicules. Sachez qu'en plus du commandant et du pilote, il peut être constitué d'un mitrailleur et d'un canonnier. Et tout ce beau monde reçoit de l'expérience. A chaque montée de niveau, le commandant reçoit des points de compétence à distribuer entre différents attributs comme la perception, la volonté ou encore le leadership. Les autres membres d'équipage se contenteront d'une capacité passive à choisir dans une liste conséquente. Toutes ces petites améliorations au niveau de votre équipage rendront le char plus maniable et, donc, plus efficace.
Concernant vos tanks, ceux-ci sont upgradables via des points cumulés lors des parties. Il faut savoir que chaque véhicule a son stock de points propre. Si vous souhaitez améliorer un char, il vous faudra donc l'utiliser d'abord. La personnalisation est assez poussée et complète. Vous pourrez débloquer de nouveaux types de munitions, changer de canon, de moteur ou encore améliorer l'aération pour que votre équipage gagne en efficacité.
 

Article rédigé par pattoune , le

Cet alpha-test s'est montré encourageant. Si le titre manque encore d'optimisation (ce qui est tout à fait normal à ce stade du développement), le gameplay est, quant à lui, bien en place. Et derrière son apparente lenteur se cache un jeu tactique où tout peut aller très vite. Qui plus est, les maps sont plutôt bien pensées, permettant à chaque classe de véhicule de s'exprimer. Nous ne pouvons qu'encourager Obsidian à continuer dans cette direction.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires