Preview : Skyforge

Genre : MMO divin

Genre
MMO divin
Développé par
Allods Team
Edité par
My.com
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Fort de posséder l'un des plus gros stands de la Game Connection, l'éditeur russe My.com présentait pas moins de trois jeux. Tous étaient très différents les uns des autres, puisqu'il s'agissait de World of Speed, Armored Warfare, et de celui qui nous intéresse ici, Skyforge. Après avoir passé quelques minutes à fracasser du mob avec l'un des développeurs, nous vous livrons nos premières impressions.

 
 
Comme tous les titres présentés par My.com sur ce salon, et comme tous les jeux de l'éditeur d'ailleurs, Skyforge est un MMO free-to-play. Cette fois-ci, il s'agit d'un jeu de rôle se déroulant dans un univers de science-fiction teinté de fantasy. Le jeu se déroule dans un monde où chaque planète est dirigée par un dieu. L'équilibre de ce monde est mis à mal le jour où l'un des astres perd son dieu, se retrouvant sans leader. Suite à cet événement, environ 1 % de la population de la planète en question devient immortel. Les joueurs incarneront l'un de ces êtres. Et le but de votre quête sera de devenir un dieu, rien que ça. Pour nous donner une idée de ce que donnera le gameplay du jeu sous votre forme divine, le développeur présent nous a parlé de Titanfall. En effet, Skyforge devrait restituer le même genre de feeling que lorsque l'on pilote un titan.
 

Zero to God

Pour devenir un dieu, il vous faudra gagner en pouvoir et en influence. Et pour cela, vous aurez besoin de fidèles. Plus vous en aurez, plus vous deviendrez puissant. D'après les développeurs, il s'agit là d'un des piliers majeurs de l'évolution des personnages dans le jeu. Ils nous ont assuré que la gestion des fidèles constituait un véritable jeu dans le jeu. D'ailleurs, cette portion du gameplay fera l'objet d'une application mobile.
 
 
Un autre point important de la construction de personnage est l'Ascension Atlas. Il s'agit en fait d'un arbre de compétence bâti sur plusieurs niveaux. Nous avons eu une vue d'ensemble de l'engin, et nous pouvons vous dire qu'il est vraiment imposant. Le jeu permettant de switcher entre les différentes classes à tout moment, à condition de ne pas être engagé dans un combat, l'Ascencion Atlas les regroupe toutes. Ceci étant dit, lorsque le joueur en débloque une, il pourra accéder à une sous-section dédiée à ladite classe, pour débloquer des compétences spécifiques. D'ailleurs, pour déverrouiller des talents ou des bonus de statistique, vous n'aurez pas besoin de points de compétence, mais de ressources que vous collecterez lors de vos aventure. Pour tout vous dire, le titre ne propose même pas de système d'expérience.
Enfin, le dernier facteur d'évolution du personnage est bien entendu son équipement. Mais rien de particulier ne nous a été dit sur le sujet.
 

Battle of gods

Pour ce qui est des combats, Skyforge se démarque complètement de ce que fait la concurrence. Pourtant, il propose des contrôles similaires, à base de techniques à lancer via les touches chiffrées du clavier. Seulement, il inclut en plus un système de combos. La souris vous permet de lancer vos deux attaques de base (rapide et puissante), l'enchaînement de ces dernières aboutissant à la réalisation desdits combos.
 
 
Un tel ajout au gameplay implique un certain changement de rythme dans les combats. On se retrouve donc avec un jeu beaucoup plus nerveux que la moyenne pour un MMO. Vous pouvez même dasher à volonté. Les développeurs ont mis l'accent sur l'action, cela se sent. Chaque classe a une compétence ultime, capable de débarrasser la zone des créatures les plus faibles. Et bien celle du gunner n'est rien de moins qu'une mini-bombe atomique. Pour tout vous dire, lors de l'instance que nous avons essayé, nous avons davantage eu l'impression de jouer à un beat'em all qu'à un MMORPG. Et nous avons bien kiffé.
 

Article rédigé par pattoune , le

Ce premier contact avec Skyforge est franchement enthousiasmant. S'il est encore trop tôt pour dire s'il révolutionnera le genre du MMORPG ou non, il devrait néanmoins lui apporter une fraîcheur bienvenue et le dépoussiérer un peu. Les combats sont nerveux et, pour ne rien gâcher, le jeu est beau. Les décors aperçus lors de la présentation étaient somptueux. Tout ce que nous attendons maintenant, c'est de pouvoir toucher au god mode.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires