Test : Wii Fit Plus

Wii Fit Plus - Wii

Genre : Fitness de salon

Date de sortie : 30 octobre 2009

Genre
Fitness de salon
Date de sortie
30 octobre 2009 - France
Développé par
Nintendo
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii

Chantre du fitness de salon version vidéoludique, la suite de Wii Fit est enfin là ! Plus d'une année après la sortie de ce phénomène, une version "plus" arrive afin, dit-on, de renforcer l'expérience originale. Pour le reste, il suffit de lire le test !

 
 
Avec plus de 22 millions d'unités écoulées, Wii Fit et son plateau magique sont entrés par la grande porte dans le monde des licences les plus juteuses de la planète. 22 millions, ce n'est rien de moins qu'être directement propulsé dans le top 10 des meilleures ventes de jeux consoles de tous les temps. Autre aspect rigolo, cela représente des ventes à peine plus faibles que la PS3 en 3 ans... Ca fait réfléchir, non ? Visant un public de femmes actives et matures, le logiciel a créé la surprise et ses ventes inébranlables montrent qu'il continue de susciter le désir. L'objectif est simple : prendre conscience de notre tenue, faire une dose d'exercices que l'on ne ferait pas autrement, et mieux appréhender notre maintien corporel en jouant avec notre centre de gravité. Au-delà de la cible initiale, la Wii Balance Board est jusqu'à présent l'accessoire d'interaction indépendant du contrôleur de la machine ayant connu le plus d'essais ludiques et de compatibilités [- Plus d'une trentaine de titres entièrement dédiés à l'outil ou pensés comme compatibles -]. A n'en point douter, il y aura un avant et un après Wii Fit...
 

"Mais ça n'marche pas ton truc !"

Avec des épreuves aussi ludiques que parfois subtiles, Wii Fit Plus poursuit sa route, poussant davantage l'interaction que l'on a avec la balance board. La finesse de certains concepts en impressionnera plus d'un (je dis ça par expérience). Les épreuves sont agrémentées d'une reconnaissance remarquable qui n'aura de soucis que par la gestuelle approximative et maladroite de certaines personnes. Combien de fois j'aurais entendu des gens dirent : "Mais ça marche pas ton truc ! Je vise pourtant vers la gauche, regarde !", alors qu'en réalité leur corps était complètement tordu, les fesses pointées dans la bonne direction, mais le haut du corps parfaitement à l'opposé et par conséquent un centre de gravité clairement à droite. Le simple fait de mettre les bras dans une direction tend à faire croire à beaucoup de gens qu'ils sont dans telle ou telle direction (le contraire aussi). Ce genre de remarques s'évaporent souvent très rapidement quand on a un retour direct via la visualisation d'une petite balance et de notre fameux point de gravité rouge. En réalité, comme nous sommes sur une planche munie de quatre capteurs, notre direction dépend dans la plupart des jeux de ce centre de gravité. Notion essentielle de Wii Fit d'ailleurs. Peut être aurait-il fallu faire apparaître ce point de gravité sur la totalité des jeux ? Peut-être, au contraire, est-ce une volonté de nous en extirper et de nous faire prendre conscience de notre masse corporelle ? Une chose est sûre :quand on fait ce qu'il y a à faire, tout répond parfaitement...
 

Plus de contenu

Bon, alors une fois qu'on a mis les choses au point, qu'est-ce qui fait la différence entre ce Wii Fit Plus et la première version ? Comme on le savait déjà, le contenu a évidemment été revu à la hausse. On dénombre une vingtaine d'activités en plus. Et en sus de cette redéfinition du contenu, le tout a été réarrangé, réorganisé afin d'en personnaliser son utilisation. Cette version porte d'ailleurs plutôt bien son nom, n'étant pas une suite mais davantage une amélioration logiciel. Mais est-ce une mise à jour légitime ? Soyons franc, on retrouve toutes les sensations de Wii Fit, mais en plus complet. Une poignée d'épreuves de yoga supplémentaires. Pareil pour la gymnastique de salon. Mais les deux ajouts les plus importants sont les mini-jeux et la personnalisation. Du côté ludique, Nintendo propose rien de moins qu'une dizaine de jeux totalement originaux, ainsi que quelques versions plus difficiles de jeux déjà excitants. Et du côté de la personnalisation, on trouve un aperçu des épreuves auxquelles on joue le plus, celles qu'on a l'habitude de laisser de côté, une notion de calories et de conséquences "énergétiques" des épreuves que l'on pratique, ainsi qu'une interface revue et corrigée avec des raccourcis, etc. On trouve aussi la planification d'entraînements personnalisés et de manière plus anecdotique, des entraînements prédéfinis. Bref, une mise à jour en réponse à certaines critiques formulées sur le premier opus.
 

Le golf, une épreuve fascinante

En tant que joueur, et puisque pour moi Wii Fit est avant tout une interface d'échange en famille et entre amis, je m'attarderai plus volontiers sur la partie proprement ludique du logiciel. Et pour commencer, je parlerai du golf qui est pour moi une des épreuves les plus surprenantes de ce WF+. Attention, quand je dis surprenante, je ne dis pas "géniale". J'ai été surtout surpris par sa simple présence et la qualité de son intégration. On avait eu le droit à du golf dans Wii Sports, avec une première approche du mouvement d'excellente facture. On avait eu le droit à du golf dans Wii Sports Resort, avec une version plus exigeante et moins permissive. On est ici en présence d'un entrainement sur practice parfaitement intégré à la notion de réflexion sur son corps que véhicule Wii Fit. Faire un geste dans le vide, c'est beau, mais faire un geste aussi complexe que celui du golf prend tout son sens sur la balance. Ayant pratiqué quelque temps du golf sur de vrais terrains refluant l'herbe fraichement tondue, sur cette épreuve de Wii Fit Plus, je suis passé de sceptique à captivé. Le golf met en pratique la notion de transfert de masse, donnée essentielle d'un swing beau et puissant. Et c'est ici impressionnant de précision. On pourra évidemment reprocher à cette épreuve les limitations dues à l'écartement forcé de nos jambes sur la balance (soit trop, soit pas assez pour être parfaitement à l'aise dans l'exécution de notre mouvement). Limite qui amputera une partie de la liberté de mouvement, mais qui permettra malgré tout de sentir ce que l'on fait. Car bien souvent (et si la Wii aura appris une chose, c'est bien ça) quand on effectue un mouvement, on est régulièrement à côté de la plaque, croyant en effectuer un autre. On pense faire un mouvement, alors que pas du tout. Bien sûr, avec de l'habitude et de l'entraînement, on comprend mieux notre gestuelle ou plus simplement notre corps… Dans ce practice de golf, les sensations sont telles que je me suis surpris à enchaîner les parties durant près de 2 heures... alors qu'initialement, je n'imaginais pas y consacrer plus d'un quart d'heure.
 

Le vélidrapeau

Une des nouvelles activités rigolotes (et plus exigeante qu'elle en a l'air) de ce Wii Fit Plus est le vélidrapeau. Vous êtes sur un VTT, et vous devez atteindre un certain nombre de drapeaux disséminés sur l'île. Dans les faits, on piétine la balance pour pédaler et on incline la wiimote comme on le ferait avec un guidon. Le mécanisme ainsi définit fera travailler le bas de note corps, et nos mollets en particulier. Le jeu est efficace et agréable. On est libre d'aller où on veut sur l'île (dans la limite de l'accessibilité de notre bicyclette), de prendre le chemin que l'on veut et d'effectuer cette chasse aux drapeaux dans l'ordre que l'on désire. L'épreuve est efficace, et au bout de quelques minutes nos mollets sont mis à rude épreuve. Il y a pourtant un mais... Dommage qu'ils n'aient pas pensé à introduire un système "multijoueur". Car cette activité ne se prête pas du tout à une session multijoueur, alors qu'elle est très rigolote à pratiquer. Il aurait fallu proposer des interactions avec les autres joueurs, un système de score plus motivant que la seule distance parcourue (le temps par exemple) ou encore des courses-relais. On se contentera de regarder celui qui effectue l'épreuve en attendant son tour. Une délicate amertume...
 

T'as le look cocotte !

Une des épreuves parmi les plus ridicules et les plus charmantes de ce WF+ (mais aussi d'une impressionnante finesse de gameplay) est à n'en point douter la poule planée, que je préfère dénommer l'envol du poulet. Allez comprendre ! Dans la peau d'un poulet, vous devrez faire un parcours dans le minimum de temps tout en vous posant par-ci par-là afin d'engranger de précieuses secondes supplémentaires. Dans les faits, il faut agiter les bras pour battre des ailes, tout en se penchant dans les différentes directions afin de se mouvoir. C'est incroyablement efficace et précis ! La gestion simultanée des grandes et faibles variations de pression force le respect et montre l'intelligence de réalisation. En niveau de difficulté faible, la marge de progression est déjà intéressante, et quand on choisit le niveau supérieur, on se rend compte de toute la subtilité du maniement. Les plates- formes bougent, vous obligeant à optimiser votre progression. Bref, une excellente surprise qui trouve sa place dans une foultitude d'autres épreuves tout aussi bien fichues, mais pas aussi décalées...
 

Et les autres

Je ne pouvais faire l'impasse sur les autres nouvelles épreuves. Car la bataille de boules de neige dans laquelle nous nous penchons pour sortir de notre planque est un vrai bonheur. Mais où est le multi dans l'histoire ? Comme pour le vélidrapeau, on aurait aimé avoir des interactions avec d'autres joueurs qui ici auraient très bien pu avoir eux aussi des curseurs, pour soit collaborer, soit mettre des bâtons dans les roues etc. On n'oubliera pas non plus de mentionner l'épreuve de Segway, pas inoubliable mais sympathique. Bien plus accrocheurs, les niveaux de Skate Board sont vraiment bien fichus. Cela répond excellemment bien et a été bien pensé. La jonglerie en folie ou encore les boules maboules en feront, quant à eux, fuir plus d'un. Car ces épreuves demanderont une coordination entre le mouvement de votre corps et de vos mains. Très sympathique à pratiquer, elles ne seront pas des plus accessibles pour manchots débutants. Autre jeu, autre style, le parcours aérien ne fera pas appel à votre timing. Car dans les faits, on est dans un jeu de plate-forme classique. Mais le fait d'interagir avec nos pieds change pas mal la donne. Une excellente idée qu'il aurait été dommage de manquer. On trouvera aussi des améliorations aux épreuves de promenades en bulle ou jeu de billes qui deviendront plus délicates surtout en ce qui concerne le jeu de bille atrocement plus difficile et donc exigeant. Bon je ne vais pas non plus tous vous les citer, mais le tour rapide de la propriété que je viens de vous fournir, sans être exhaustif, ne me semble pas inutile… Sachez aussi que pour la plupart des épreuves, des niveaux de difficulté assez ardus permettront aux joueurs les plus enthousiastes de progresser... Pour exemple, le mode Vélidrapeau en niveau "extrême" vous fera aisément pédaler pendant une grosse demi-heure non-stop à la recherche des drapeaux. Ensuite, ce sera à vous de juger, en toute âme et conscience. Mais une chose est sûre, ce n'est pas au niveau du contenu qu'on fera tomber ce Wii Fit Plus.

Petite liste des nouvelles épreuves :

Gymnastique :
Pont d'équilibre
Fente latérale
Extension arrière

Yoga :
Etirement de la colonne
Demi-bateau appuyé
Posture de la charnière

Jeux :
Champiflip
Kung Fu cadence
Circuit Segway
Parcours aériens
Bataille d'hiver
Boule Maboule
Jonglerie en folie
Skate Park
Jeu de billes
Jogging Plus
Promenade en bulle Plus
Vélidrapeau
Golf
Poule Planée

Ah oui j'oubliais, si vous vouliez en savoir plus, allez faire un tour du côté de notre test maison de Wii Fit.
 

Article rédigé par elf , le

Si la première itération de Wii Fit était déjà convaincante, lui permettant de créer un véritable raz-de-marée planétaire grâce sa campagne marketing, son bouche-à-oreille phénoménal, l'innocence de son approche et l'élégance de sa philosophie, cette version PLUS tend vers davantage de maturité et de profondeur dans la définition même de son concept. Personnellement, je définirais Wii Fit comme un logiciel plein de ressources. Seul, il constitue une source d'activités saines et relaxantes, quand en multijoueur il se transforme en un savoureux théâtre d'échanges. Et il ne faut surtout pas négliger ce dernier aspect, car le faire découvrir à son entourage insuffle un alizé de bonheur. Wii Fit est d'une telle accessibilité qu'il en devient évident à plusieurs et demeure un des rares jeux auquel presque tout le monde veut s'essayer, des plus jeunes aux plus sages d'entre nous. Si comme moi, vous possédiez Wii Fit et y preniez régulièrement du plaisir (seul ou entre amis), ou si vous aviez planifié de l'acquérir, la question d'acheter Wii Fit Plus ne se pose même pas. Pour les autres, il n'y a pas de raisons particulières pour que vous flanchiez subitement.

Points positifs

  • Les entraînements personnalisables
  • Les nouveaux mini-jeux (dont certains plus techniques)
  • Un véritable mode multijoueur !
  • 20 euros pour le jeu seul...

Points négatifs

  • Certaines épreuves longuettes mal pensées pour le multijoueur alors qu'elles en avaient le potentiel
  • Quid de l'intérêt d'une mise à jour plutôt qu'une vraie suite ?

Commentaires