Notre avis sur la One X

Notre avis sur la One X

Dans Matériel, par JoKeR le 03 novembre 2017

En novembre 2013, Microsoft sortait la Xbox One, et obtint un succès en demi teinte. La console est un succès commercial comparé à la Xbox 360 et à l'investissement qu'y met Microsoft, mais les ventes comparées à la Playstation 4 sont bien en deçà. En début d'année, il se vendait encore 3 PS4 pour une One en Europe, et 2 PS4 pour une One aux Etats-Unis. Entre temps, Sony a proposé une Playstation 4 Pro l'an dernier et, ce 7 novembre, Microsoft proposera une Xbox One X, la console la plus puissante jamais créée. Où se situe cette console sur le marché ? Quel est son intérêt ? Faut-il craquer ? On va tenter de vous éclaircir quelque peu sur le sujet dans le dossier suivant.




La Xbox One X est la console la plus puissante du marché, c'est un fait. Comparons la avec les consoles actuelles existantes en matière de Teraflops (unité de mesure de vitesse d'un système informatif) : 

 
- Nintendo Switch : 1 Tflops
- Xbox One : 1,4 Tflops
- Playstation 4 : 1,8 Tflop
- Playstation 4 Pro : 4,2 Tflops
- Xbox One X : 6 Tflops


IT'S A MONSTER


 
 
La Xbox One X, au-delà de ses 6 Tflops de puissance de traitement graphique, possède 12 Go de mémoire GDDR5, un processeur 8 coeurs cadencé à 2,3 Ghz et un lecteur Blu-Ray 4K (ce qu'aucune PlayStation ne propose tandis que Sony est possesseur du format). La console permet aussi l'affichage du HDR et le streaming en 4K. Son disque dur a un espace de stockage de 1000 Gigas, ce qui est aujourd'hui un minimum si vous voulez installer quelques jeux récents.
 
 


Comparaison avec la One S


Microsoft propose aussi un lecteur Blu-Ray 4K Ultra HD, et c'est la seule console sur le marché avec la One S à le faire. Aussi étonnant que cela puisse paraître et alors que Sony est propriétaire du format, aucune des consoles que propose le constructeur nippon n'a cette option. Ce lecteur est l'un des signes qui prouve que la console est tout de même résolument tournée vers l'avenir, avec un marché du 4K aujourd'hui en pleine expansion. Si les puristes lui préféreront peut-être un lecteur 4K dédié (afin de pouvoir optimiser la lecture des films grâce à des réglages directement sur la machine), celui de la One X fait très bien le boulot, que ce soit dans la lecture des 4K ou dans l'upscale des Blu-ray traditionnels.
 


Vue arrière de la Xbox One X


L'autre très bonne surprise de la Xbox One X, c'est son design. Totalement à l'opposé de la première édition de la One, grosse et disgracieuse à souhait, Microsoft n'a pas fait de compromis entre design et puissance, cette fois. Dans la lignée de la Xbox One S, la console ne prend pas plus de place dans votre meuble TV. Toute noire, elle adopte un physique "pure carbone" franchement joli, diamétralement différent de sa concurrente directe, la PS4 Pro, qui elle fait plutôt office de triple cheese avec son étage rajouté. Une fois allumée, elle est d'un silence assez prodigieux. Un petit peu moins lorsqu'elle a un disque dans le ventre, c'est un fait, s'il faut la comparer à la concurrence, en l'occurrence la PS4 Pro, c'est le jour et la nuit. Cette dernière peut faire un bruit d'aspirateur quand elle lit un disque qui lui demande pas mal de puissance.
 


Forza 7, la vitrine graphique


La Xbox One S avait enfin passé le cap de l'alimentation extérieure, et la One X aussi, fort heureusement. Elle semble aussi plus aérée vers l'arrière par rapport à la One S. Elle est livrée avec une manette traditionnelle (et pas une Elite, hélas), où il y aura toujours des piles. En 2017. Des piles. RT si c trist.
 
Tout comme la PS4 Pro, la One X est une console qui s'inscrit réellement dans la continuité de la précédente. Une architecture similaire, mais même si elle propose une puissance jusqu'ici inédite, la compatibilité avec tous les accessoires et jeux de la génération précédente est assurée à 100%, et se permet même de sublimer certains titres. L'interface de la Xbox One a évolué, et ce n'est sincèrement pas beaucoup mieux. Un peu mieux, mais toujours aussi bordélique de s'y balader. Une fois que vous aurez un peu plus vos habitudes, les choses se passeront bien. Mais ce n'est vraiment pas intuitif et ergonomique. Un gros point noir, qu'on aurait aimé voir résolu avec une remise à zéro de l'interface, pas simplement une évolution.

Les jeux

Assassin's Creed Origins
Multi-support mais plus beau sur One X


Ceci étant dit, si la compatibilité a ce défaut d'avoir gardé l'interface de la One, on est tout de même avec une console qui dispose de centaines de milliers de jeux pour son lancement, puisqu'elle est compatible avec tous les jeux One. Une centaine d'entre eux vont disposer de l'optimisation One X, à date plus de 160 titres sont annoncés comme améliorés par la console. On y trouve de tout, d'Assassin's Creed Origins à PES 2018 en passant par Forza Motorsport 7. A ce jour, hélas, assez peu de patchs sont disponibles afin de pouvoir constater nous même ces optimisations. Si certaines, très impressionnantes, nous ont déjà été dévoilées, comme Forza 7 en 4K / 60 FPS (et qui, semble-t-il, ne requiert que 60% de la puissance de la console), d'autres devraient poindre le bout de leur nez plus tard. Toutefois, nous avons pu observer l'optimisation sur FIFA 18, qui en 4K HDR est indéniablement plus fin. Mais la différence sur Gears of War 4 entre version One S et One X est assez hallucinante. Sorti l'an dernier et déjà assez joli, l'optimisation One X propose du 4K natif couplé avec du HDR. Le jeu en devient vraiment sublime. Toutefois, attention. Vous devrez tout de même choisir entre 4K / 30FPS et 1080p / 60 FPS. 6 Tflops, c'est bien, mais la One X a aussi une puissance limitée.


Coucou les Blu-ray 4K


 
Tous les jeux ne proposeront pas nécessairement du 4K natif. Assassin's Creed Origins, par exemple, utilisera la technique du shakerboard (utilisée par Sony sur Horizon Zero Dawn). Celle-ci simule la 4K de manière assez ingénieuse. Grosso modo, sur un carré de 4 pixels, elle en affiche 2 en même temps et alterne suffisamment vite pour que l’œil humain ne puisse pas faire la différence. De là à tirer la conclusion que la console ne peut pas afficher le jeu en 4K natif, impossible. Le jeu a été commencé en développement tellement tôt qu'il n'a pas forcément pu être optimisé au mieux. Les limites de la console, nous les découvrirons bien plus tard. Une chose est sûre, jouer sur One X est plus joli. Plus que sur One S, et plus que sur PS4 Pro, si tant est que vous êtes bien équipés.



Contrairement à la Xbox One à sa sortie, la Xbox One X est bien finie. Elle a de nombreuses qualités indéniables : puissante, petite, jolie, dotée d'un lecteur 4K UHD, compatible HDR, Dolby Atmos... Elle est résolument tournée vers l'avenir. La One X est une console de luxe, tout simplement. Tout le monde n'a pas l'équipement nécessaire pour profiter pleinement de cette console. Il vous faut une TV 4K HDR au minimum pour un y trouver un quelconque intérêt, par exemple. Il faut aussi aimer le cinéma, pour acheter des formats physiques des films en 4K afin de justifier la possession du fameux lecteur. Et pour ce qui est de comparer face à la concurrence, c'est toujours la même chose. Sur quelle console jouent les potes ? Quelles exclusivités vous bottent le plus ? Si la One X est une très bonne plate-forme, elle n'arrive pas avec assez d'exclusivités selon nous pour faire vraiment changer la balance de ce côté là.

Commentaires