Fire Emblem : Three Houses : que vaut le DLC Ombres Embrasées ?

Fire Emblem : Three Houses : que vaut le DLC Ombres Embrasées ?
Partager
Fire Emblem : Three Houses étant l'un de nos jeux coup de cœur de l'année 2019, il était évident que nous voudrions nous pencher sur son gros DLC, Ombres Embrasées, celui-ci promettant une histoire inédite ainsi que l'entrée en scène d'une nouvelle Maison. Alors, ça vaut le coup ?

Le contenu

Difficile dès le début du DLC de ne pas être déçu par l'absence d'une feature importante du jeu de base : le joueur n'enseigne plus aux élèves. Impossible donc de faire évoluer la poignée de personnages présents comme on le souhaite... Dommage, d'autant plus que les quatre élèves des Loups de Cendre proposent des classes inédites (Valkyrie, Baladin, Pégase Noir, Moine Guerrier), qui disposent donc de leurs propres points faibles et forts. Pas non plus de conversations de soutien à avoir, les interactions de ce DLC étant réduites à leur minimum, à savoir papoter dans l'Abysse entre deux combats. Pour avoir droit à tout ça, il faudra par la suite relancer une partie classique : les nouveaux personnages deviendront ainsi recrutables, avec tout ce que ça comprend d'apprentissage à leur apporter et de rendez-vous galants à organiser... 
 
Fire Emblem : Three Houses : Ombres Embrasées

Côté gameplay, les adeptes de challenge seront ravis de savoir que la difficulté de ce DLC est supérieure à celle de Three Houses, d'autant plus qu'aucun mode Facile n'est cette fois-ci proposé. Il faudra donc jouer finement pour venir à bout des nouveaux ennemis et boss, ainsi que pour déjouer les pièges posés par certaines maps. Comme dans le jeu de base, on prend un vrai plaisir à combattre, d'autant plus que l'on a le droit ici à une sorte d'équipe ultime : non seulement les Loups de Cendre débarquent avec leurs nouvelles classes, mais en plus Ombres Embrasées permet d'incarner les trois dirigeants des maisons (Dimitri, Claude, Edelgard) ainsi qu'une poignée d'autres élèves un peu plus secondaires. Précisons que tout le monde démarre ici au niveau 20 et que Byleth est déjà en possession de son épée magique. Rajoutons par ailleurs que les ressources sont ici super limitées et qu'il faudra bien faire attention aux équipements des uns et des autres, des choix s'imposant forcément.
 
Fire Emblem : Three Houses : Ombres Embrasées

Enfin, en ce qui concerne le scénario, on ne va pas trop en dire pour ne pas vous spoiler. Sachez néanmoins que vous découvrirez l'Abysse, un endroit souterrain où les parias peuvent se réfugier en toute tranquillité... en tout cas jusqu'à ce que des individus de ''la surface'' se mettent à lancer des attaques de manière régulière. Pas bien surprenante, la faute essentiellement à un manque de profondeur ainsi qu'à des retournements de situation que l'on voit arriver de loin, l'histoire d'Ombres Embrasées se montre toutefois suffisamment intéressante à suivre, d'autant plus qu'elle est portée par les nouveaux élèves, chacun attachant à sa manière. Côté durée de vie, nous avons terminé ce DLC en un peu plus de quatre heures, mais le tout dépend évidemment des aptitudes de chacun ainsi qu'au temps accordé à la préparation.
 
Fire Emblem : Three Houses : Ombres Embrasées

Verdict ?

Ombres Embrasées propose une histoire plutôt sympa à suivre ainsi que des combats agréables et à la difficulté rehaussée par rapport à Three Houses. Néanmoins, on reste un peu sur notre faim, la faute à l'absence de features importantes comme l'enseignement ou le soutien. Ce DLC est également un peu cher, même s'il fait partie d'un Season Pass proposant d'autres petites choses (escarmouches, cosmétiques, etc) pour justifier ce prix. A réserver aux fans hardcore qui voudront par la suite relancer une nouvelle partie pour pouvoir recruter les nouveaux élèves. Pour les autres, le prix sera sans doute rebutant (24,99€) pour ce qui est ici proposé.
18 février 2020 à 13h20

Par Shauni Chan

Autres news...

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut