Jack Sparrow recrute

Jack Sparrow recrute

Dans Actu , par Vivian Darkbloom le 01 novembre 2007 à 10h08

Voici quelques temps déjà que développeurs et éditeurs, confrontés au fléau du piratage et à l'explosion des coûts de production, explorent des business models alternatifs. On a récemment appris que la publicité, qui a déjà bassement colonisé le cinéma, est en passe d'investir les jeux vidéo ; plusieurs éditeurs se sont déjà ralliés à la cause de cette [lamentable] solution promotionnelle. En 2004, Valve, soucieux de réduire les coûts de distribution, créa Steam. L'an dernier, Bethesda s'est essayé à la facturation au détail de contenu additionnel avec Oblivion [la concurrence avec les offres mises en ligne gratuitement par la communauté des moddeurs fut toutefois rude]. Electronic Arts est sur le point de tenter une approche similaire en proposant un abonnement pour Hellgate : London. On peut craindre qu'à terme, les perspectives financières ouvertes par la vente de ces ressources additionnelles finissent par inciter les éditeurs à ne plus autoriser la distribution de kits de développement et que s'en soit ainsi fini des productions amateurs. Aujourd'hui, Disney, s'inspirant des solutions adoptées par certains MMORPG coréens, vient de mettre gratuitement en ligne la déclinaison massivement multi-joueurs du Pirate des Caraïbes : Pirates des Caraïbes Online. Quoiqu'il ne soit pas nécessaire de souscrire à un abonnement pour s'adonner aux joies de la piraterie dans le golf du Mexique, cette dernière option (environ 7 euros par mois) vous ouvrira toutefois l’accès à la totalité du titre. Soit, en substance : - Accès à l'intégralité des armes, équipements, compétences. - Possibilité de créer une guilde. - Accès prioritaire aux serveurs - De meilleurs vaisseaux. - Une trame narrative plus riche et davantage de quêtes. - Pas de limitation dans le développement de votre personnage. - Accès aux combats en PVP. - Affrontements épiques contre des boss [?]. - Options de stockage plus importantes. - Pas de réclame entre deux abordages. Considérant les nombreuses limitations de la version gratuite du titre, nous admettrons donc que celle ci ne constitue qu'une offre d'appel pour la version payante. Finalement, Disney réinvente le fil à couper le beurre... On rappellera pour finir que Flying Lab et Sony ne devraient pas tarder à offrir au titre de Disney un peu de concurrence puisque la sortie de Pirates of the Burning Sea, l’autre MMO au pied marin, est toujours fixée au 22 janvier 2008.

Images de Pirates des Caraïbes Online - PC

Commentaires

A propos de...

Pirates des Caraïbes Online

Pirates des Caraïbes Online - PC
Support
Genre
MMO
Date de sortie
31 octobre 2007 - France
Développé par
Buena Vista Games (Disney Interactive)
Edité par
Buena Vista Games (Disney Interactive)
Voir la fiche