Empire TW : Touche mais ne coule pas !

Empire TW : Touche mais ne coule pas !

Dans Actu , par Vivian Darkbloom le 14 août 2008 à 09h38

C'est à l'occasion de la mise à disposition d'une nouvelle vidéo que nous décidons, en ce petit matin crayeux d'Aout, alors que les estivants déjà dégoulinant de sourires et de crème solaire arment parasols et glacières en vue d'un nouveau paroxysme d'oisiveté et de mauvais goût [il va de soi que j'exècre les vacanciers], de faire le point sur le prochain chef d'oeuvre de The Creative Assembly, Empire : Total War. On le savait déjà depuis quelques temps, la grande nouveauté apportée par ce quatrième volet de l'infatigable série Total War, celle que les puristes de la stratégie réclamaient à hauts cris depuis des années - au surplus de nous proposer de revivre cette vaste et douloureuse époque de mutation que fut la fin du XVIIIième siècle - consistera en une gestion complète des batailles navales. Et la vidéo présentée ce jour fait copieusement saliver d'impatience le capitaine de frégate qui sommeille en chacun de nous. Inutile de tergiverser et de sublimer par une cargaison d'épithètes laudateurs ce que l'évidence impose à la vue : c'est absolument somptueux ! Les équipages s'activent sur les ponts, les haubans s'ébrouent comme fluent les vents des immensités marines, les bastingages s'ébranlent aux sursauts de la ligne d'étrave, le feu jaillit des ouïes fumantes des gigantesques trois-ponts, les mats écuissés s'écroulent sous un tonnerre de plomb, les hommes-poupées pris dans la tourmente des flammes et de la fureur se jettent dans le ventre ensanglantée de la mer grise... Connaissant le savoir-faire des gens de The Creative Assembly, on peut légitimement attendre une gestion particulièrement pointilleuse des éléments naturels mais également des avantages et des défauts de chaque type d'embarcation. Inertie contre vélocité, portée de tir optimale, bordées de plomb contre volées de graille dans les voilures, sabordage ou abordage... Ceux qui ont eu la chance de parcourir les mers brulantes de Pirates of the Burning Seas [un titre assez peu plastique mais terriblement exigeant sur le plan tactique - à découvrir] connaissent l'importance des décisions stratégiques dans l'issue des affrontements maritimes et la jubilation que peut ressentir l'astucieux capitaine d'une escadre de vaisseaux légers et maniables après avoir coulé plusieurs redoutables bâtiments de ligne. La flotte commandée par Francis Drake triompha des 130 navires de la Grande y Felicísima Armada de Philippe II en dépit d'un net désavantage en terme de puissance de feu ! On espère que les gens de The Creative Assembly s'inspireront de la réussite de leurs confrères de Flying Labs et nous offriront des batailles navales à la mesure des magnifiques engagements terrestres des trois Total War précédents... Le prodigieux travail accompli par le développeur et exhibé au travers de cette courte vidéo laisse présager du meilleur pour Empire : Total War. Deux mauvaises nouvelles cependant : les exigences matérielles menacent d'être lourdes [notons au passage qu'ATI vient de sortir deux cartes graphiques au rapport qualité/prix proprement époustouflant : les Radeons 4850 et 4870 - que les retardataires prennent donc le train en marche !] et la sortie du jeu n'est programmée que pour le 9 février 2009. En attendant, les apprentis navigateurs passeront le mois d’Aout à écoper sur l’étang de Jablines…

Images de Empire : Total War - PC

Commentaires

A propos de...

Empire : Total War

Empire : Total War - PC
Support
Genre
Stratégie Total War
Date de sortie
04 mars 2009 - France
Développé par
The Creative Assembly
Edité par
Sega
Voir la fiche