"C'était la dernière séance... pour Cing"

"C'était la dernière séance... pour Cing"

Dans Actu , par elf le 08 mars 2010 à 13h35

Cing, le petit studio japonais à l'origine de bon nombre de petites perles ludiques de ces dernières années, va très prochainement mettre la clé sous la porte. Leurs dernières vestes que sont Last Window (flop au japon), Another Code R (même pas sorti au USA) ou encore Little King's Story (par-dessus international qui n'aura jamais atteint les 200 000 unités vendues) y auront contribués. En effet, depuis quelques années (depuis le mémorable Hotel Dusk sur Nintendo DS et ses plus de 600 000 ventes), la société japonaise n'a pas réussi à se sortir de leurs mauvaises performances, alors que leurs productions méritaient bien plus d'égards... "Loi du marché", "business is business" et "Bye bye Cing", des phrases toutes faites avec une infime pointe d'espoir. L'espoir qu'un de leurs derniers éditeurs mettent la main à la poche pour renflouer les quelques 2 millions d'euros de dette d'une société qui ne mérite certainement pas ce qui lui arrive... Et si jamais ce qui doit arriver arrive, on pourra les remercier, même quand ça allait au plus mal, de ne jamais avoir été prisoniers de la facilité, et d'être restés intègres jusqu'au bout en produisant des jeux dont ils pourront toujours être fiers.
TITRE DE L'IMAGE

Commentaires