PSN piraté : séquence 2

PSN piraté : séquence 2

Dans Rumeur , par Naxi le 26 avril 2011 à 21h11

Parce qu'il est toujours bon de changer d'air, voici un tout nouvel article concernant la maintenance du PSN. Pour tout savoir de cette dernière, RENDEZ-VOUS ICI. C'bien clair ? Dans ce nouvel épisode, nous ne traiterons que des informations datées du 26 avril au plus tôt. MAJ - Aujourd'hui, 27 avril : C'est en cet ensoleillé mercredi que nous avons droit à une ribambelle de nouvelles concernant le PSN. Commençons avec humour : Sony vient d'annoncer que les PlayStation Store de toutes les régions du monde ne seront pas mis à jour. Ça pour une surprise, c'en est une grosse, non ? C'est vrai quoi, nous sommes privés de presque tout accès à Internet depuis une semaine, on nous en annonce encore une de délai, et quoi, même pas de mise à jour du PSN ? Ne me dites pas que les employés travaillent d'arrache-pied pour re-construire le service ou pour protéger nos données personnelles, quand même... Ironie à part, c'est par la société Reuter que le directeur des études de l'institut S.A.N.S. (et pas avec), Alan Paller, avoue penser que l'attaque pirate du PSN est la carrément la plus grande jamais orchestrée pour voler des données personnelles. C'est ouf, hein. Sony en prend évidemment plein la tronche de la part du monsieur puisqu'il reproche à la société un terrible manque de surveillance et d'attention dans le développement de ses produits virtuels. Il s'exprime par ailleurs, avec des mots et des lettres, comme un grand :
"Ils doivent innover dans la rapidité. C'est leur business model. Les nouveaux logiciels contiennent des erreurs. Ils exposent donc des lignes de codes erronés à un grand nombre d'utilisateurs, ce qui est désastreux en termes industriels."
Hop, ça c'est fait. Il est maintenant temps de faire de la place à une information particulièrement intéressante. En effet, il s'agit d'une conversation entre les hackeurs du PSN ! Passablement véridique, elle fait objet de quelques blaguounettes et de manières d'opérer lors de l'attaque du PSN. En effet, cette discussion date de février dernier... Comme on est super cool, voici tout ce qui a été dit. Cliquez ICI pour lire l'entretien des hackeurs. MAJ - 26 avril : Alors que le groupe Anonymous avait semble-t-il confirmé son attaque informatique sur le PSN, voilà que Chesh, ancien modérateur des forums du site PSX-Scene évite cette hypothèse et en pose une autre : et si tout cet incident avait été provoqué par un firmware de la console ? Pour lui, c'est parfaitement plausible. Selon le monsieur, l'erreur est due à un firmware custom (trafiqué), qui permettrait de se connecter au PSN + et de télécharger tout le contenu du Store en parfaite gratuité. Du nom de Codename Rebug, ce dernier aurait été utilisé, et aurait donc semé la panique au sein de la firme nippone. Une utilisation massive des Anonymous ? Possible... En revanche, l'utilisation de Codename Rebug ne permettrait apparemment pas l'accès aux informations personnelles des comptes. Une phrase écrite au conditionnel puisqu'hier, Sony paraissait plutôt inquiet quand à la sécurité de tout cela... Nous en apprenons plus également à propos des dédommagements aux clients, actions demandées hâtivement de la part des consommateurs. Ainsi, il se pourrait que les premiers servis soient les inscrits au PSN +et qui plus est ceux qui ont eu la patience de passer un coup de fil à la boîte japonaise pour avoir des nouvelles et/ou gueuler un bon coup. En revanche, ceux qui ne les brisent pas aux hotliners, qui ne dépensent pas d'argent pour avoir un service gratuit légèrement amélioré et qui attendent patiemment, peuvent toujours aller se faire cuire un oeuf. Ou un steak, un coulis d'asperge, une dinde au Pepsi et toutes autres choses aptes à faire comprendre poliment le message. Dans la catégorie des bruits de couloirs, il paraîtrait que la réactivation du PSN se ferait en plusieurs passages. Ainsi, dès demain aurait lieu une première étape et jeudi le téléchargement obligatoire d'un patch. Attention cependant, cette information-là n'est que rumeur. De plus, Capcom voit deux de ses jeux inutilisables par ses clients, même en solo : il s'agit du récent Bionic Commando Rearmed 2 et de Final Fight : Double Impact, demandant tous deux une connexion au PlayStation Network pour être joués. Chose particulièrement débile, soit dit en passant. C'est tout, pour le moment. Comme d'habitude, revenez régulièrement sur cette page pour avoir toutes les nouveautés concernant le hack (?) du PSN , son état et son actualité. De plus, comme l'on est sympa dans la rédaction, nous vous offrons une nouvelle manière de vous occuper pendant l'inaccessibilité au service online de la PS3 et PSP. Après le documentaire consacré à la migration des langoustes dans la news précédente, voici une manière de réviser son anglais en musique et apprendre les jours de la semaine avec le clip officiel de Rebecca Black, sûrement très fan de Justin Bieber, qui exprime tout son talent avec la chanson "Friday". Oui, parce que vendredi, il se peut que l'on n'ait toujours pas d'accès à ce foutu PSN.

Images de Sony Entertainment Network - PS3

A propos de l'auteur

Naxi

Naxi

22 ans | Chasseur de cool

Guinness, Bacardi et 9mm : âgé de 20 ans, Naxi est le testeur le plus jeune de l'équipe. Embauché dès l'âge de quinze piges dans la rédaction, il se débrouille pour écrire sur sa passion entre deux soirées alcoolisées où se mêlent Tekken buveur, basses acidulées et lancers de nains roux. Une vie étudiante ponctuée par son addiction à Devil May Cry et son goût des bonnes femmes qu'il tente désespérément d'approcher par sa "voix d'acteur porno". Drôle d'énergumène.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Sony Entertainment Network

Sony Entertainment Network - PS3
Support
Genre
Téléchargement
Date de sortie
23 mars 2007 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment
Edité par
Sony Computer Entertainment
Voir la fiche