Interview Resistance 3

Interview Resistance 3

Dans GameHope , par JoKeR le 05 septembre 2011 à 04h21

C'est au Nouveau Casino, petite salle de concert branchée de la rue Oberkampf à Paris que Sony a organisé une avant-première pour son jeu Resistance 3. C'est dans une ambiance sombre aux couleurs du jeu que Jon Paquette, scénariste, et Cameron Christian, Senior Designer chez Insomniac Games ont bien voulu répondre à quelques questions que voici. GameHope : Quelle ambiance avez-vous voulu retranscrire pour ce Resistance 3 ? Jon Paquette : Vous vous souvenez comment se terminait Resistance 2 je présume. On se doutait bien sûr que nous allions avoir un nouveau personnage puisque le héros mourait à la fin du dernier épisode. Nous savions qu'il n'y avait plus vraiment d'espoir, les Chimères ont gagné la guerre, personne n'a pu les arrêter... Mais les personnages voulaient garder espoir quelque part. Ils sont perdus, prient Dieu, et c'est là qu'ils trouvent la force de survivre. Nous avons voulu montrer la difficile progression du héros vers New-York, avec ses paysages évoluant, ses chances qui s'amenuisent à mesure qu'il avance, le temps qui se refroidit de plus en plus... GameHope : En effet, après avoir terminé le jeu, on se dit que Resistance mérite vraiment son titre pour la première fois. On ressent vraiment l'ambiance seconde guerre mondiale, avec ses hommes terrés, apeurés et en sous nombre... Où avez-vous puisé votre inspiration pour cet épisode ? JP : On avait deux inspirations principales. Bien sûr, il y avait les deux premiers épisodes de Resistance, qui posaient une base à l'histoire et auxquels il fallait donner une suite logique. Et puis, je ne sais pas si vous connaissez "The Road", de Cormac Mc Carthy, l'histoire d'un père et son fils sur la route, essayant d'atteindre la cote dans un univers dévasté après un cataclysme. C'est leur but désespéré. Nous voulions quelque peu essayer de transposer ce drame dans un jeu vidéo. CC : Ici, il n'y a plus vraiment d'univers militaire comme avant. Ce ne sont plus que des hommes essayant de survivre et c'est véritablement sur ce point que nous avons voulu insister. GameHope : Aimeriez-vous une adaptation ciné de Resistance ? JP : Oh ce serait génial ! Je pense qu'il y a plein de moyens d'adapter la licence. Par exemple, dans Resistance 2, le sujet s'y prête bien parce que vous êtes un humain qui subit la transformation Chimère dans l'histoire. Il n'a que quelques heures d'humanité pour essayer de défendre la terre avant d'être définitivement changé. Je trouve ça bourré d'opportunités. GameHope : Et qui verriez-vous incarner les personnages principaux, Nathan Hale ou Joseph Capelli ? JP : Haha, bonne question ! Pour Nathan Hale, il faudrait définitivement un chauve... Pour Capelli, j'ai toujours pensé à Clive Owen. Il a vraiment un faux-air. L'autre, je ne sais pas, peut-être Russell Crowe, mais en chauve... CC : Je verrais bien le mec de Snatch là, balèze... GameHope : Jason Statham ? CC : Oui ! Celui-là ! Je le trouve suffisamment chauve et avec son air sérieux, il ferait bien le militaire. JP : Il faudrait intégrer Meryl Streep quelque part, ce serait sympa. Et Anne Hathaway, parce que j'ai un petit béguin pour elle... GameHope : C'est un peu triste, mais vous avez l'honneur d'être le premier jeu Sony à proposer aux joueurs l'un de ces fameux "online pass" (ndlr : le online pass est une solution des éditeurs pour lutter contre le marché de l'occasion, le principe étant que les joueurs se procurant le jeu d'occasion doivent payer pour accéder à ses fonctionnalités en ligne). Qu'en pensez-vous ? JP : Vous savez, je crois qu'il va falloir vous habituer à ce système ! Je pense que c'est important pour les boites de contrôler les revenus du jeu, c'est une partie du business. GameHope : Vous pensez que c'est une bonne solution pour lutter contre le marché de l'occasion ? JP : Oui, je pense que c'est quelque chose que tout le monde fera à terme, payer pour jouer en ligne lorsque l'on achète son jeu d'occasion. Là, tout le monde en parle, mais je pense que les choses se normaliseront d'ici peu et cela paraitra normal à tout le monde. GameHope : Quels sont selon vous les avantages de cet épisode par rapport à ses prédécesseurs ? CC : Je crois que tout d'abord, cela tient à son histoire. On est plus dans une ambiance de shoot militaire, mais vraiment de survie. Un peu comme sur le bateau où ils essaient de se frayer un chemin parmi les vagues d'ennemis. Et puis bien sûr, il y a les armes. On a vraiment pu se lâcher sur les armes, parce que ça collait bien à l'univers, et elles sont donc très cools et différentes. GameHope : Qu'apporte Resistance 3 en multi, en comparaison aux nombreux FPS online concurrents ? CC : C'est à dire qu'il est différent des autres FPS. Bien sûr, ça reste un FPS, mais dans notre univers, alors on peut faire pas mal de choses sympathiques qui sont impossibles à faire dans un pure simulation militaire. Les armes bien sûr, sont originales et géniales, mais cela concerne aussi les bonus. On piège les corps, qui éclatent quand on meurt, ou encore on se protège avec des boucliers spéciaux d'où l'on tire les ennemis... GameHope : Insomniac Games a récemment annoncé le développement d'un jeu multiplateforme édité par Electronic Arts, Overstrike. On a toujours vu le studio travailler sur des exclusivités Sony, est-ce la fin d'un partenariat ? JP : C'est vrai qu'on a beaucoup travaillé avec Sony, mais nous sommes parfaitement indépendants, comme le montre d'ailleurs le projet Overstrike. Mais le fait est que nous sommes très contents de notre partenariat avec Sony et que nous sommes toujours disposés à collaborer ensemble sur de nouveaux projets. QUESTION SPOIL : ATTENTION NE LIRE QUE SI VOUS AVEZ FINI RESISTANCE 3 ou que vous ne comptez définitivement pas le finir.. GameHope : Pensez-vous en avoir fini avec la licence Resistance 3 ? JP : Je ne sais pas vraiment. Vous avez fini le jeu apparemment, c'est un petit peu la fin d'une trilogie non ? GameHope : A vrai dire, j'ai justement eu un goût d'inachevé. J'ai plutôt eu l'impression que c'était la fin d'une petite histoire dans un autre de bien plus grande envergure, non ? JP : C'est exactement ça ! En fait, on voulait vous donner. Une histoire achevée, mais un monde bien plus grand qui continue de tourner autour. La fin est pleine d'espoir, vous remarquerez que cette fois, on a pas tué le héros à la fin. Mais comme vous l'avez dit, beaucoup de choses peuvent encore se dérouler par la suite... Merci à vous ! Propos recueillis par JoKeR pour GameHope

Images de Resistance 3 - PS3

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Resistance 3

Resistance 3 - PS3
Support
Genre
FPS
Date de sortie
07 septembre 2011 - France
08 septembre 2011 - USA
Développé par
Insomniac Games
Edité par
Sony Computer Entertainment
Voir la fiche

Fiches liées