Les prévisions de Papi Garriott

Les prévisions de Papi Garriott

Dans Fourre-tout , par Oprig le 09 décembre 2011 à 13h18

Ho oui grand papi, raconte nous une histoire ! Richard Garriott (aka Lord British) a vu l'avenir dans sa boule de cristal, probablement ramenée de son beau voyage en tant que touriste de l'espace. Il s'était en effet payé un aller retour Terre - Cosmos avec le pognon gagné à développer sa saga Ultima. Son dernier grand titre était Tabula Rasa (2007, 61 000 copies vendues aux US). Mais revenons à nos moutons. Voilà ses propos, en substance : "Je pense que nous allons avoir une autre génération de consoles, mais qu'elle sera probablement la dernière, ce support étant condamné à terme. Les possibilités offertes par le jeu portable et sur navigateur bousculent l'ordre établi." Après il s'est resservi un petit verre de schnaps, et il a continué : "Nous entrons dans la troisième grande ère du jeu. Dans les années 80 et 90, c'était le jeu solo. A partir des années 2000 est apparue celle du massivement multijoueur. Maintenant, nous entrons dans la période du jeu casual et social. Et non seulement ces ères sont marquées (on résume : solo, multi, casual/social), mais à chaque fois le marché s'est décuplé de manière importante et puissante." Après avoir vidé la bouteille, il s'est mis à raler sur le fait que la course aux graphismes avait tendance à bouffer le game design, que les suites de jeux étaient toutes les mêmes, et que le prix de la carte Navigo, c'était une honte. Puis il a eu cet instant de grâce, en disant qu'il n'avait jamais été aussi excité de bosser dans l'industrie du jeu vidéo, et qu'avec sa compagnie de jeux sociaux et casual, Portalarium, il allait tout déchirer, faire mieux que Farmville, Doodle Jump et Angry Birds réunis, en mimant un acte sexuel avec les doigts. Puis il est parti vomir. (Propos "presque" recueillis par Gamehope)

Commentaires