Test : Diablo III : Ultimate Evil Edition

Diablo III : Ultimate Evil Edition - PS4

Genre : RPG

Date de sortie : 19 août 2014

Genre
RPG
Date de sortie
19 août 2014 - France
En 2014 - USA
En 2014 - Japon
Développé par
Blizzard Entertainment
Edité par
Activision Blizzard
Disponible sur
PS4, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
PlayStation Network
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans
 Jeu en ligne
 Violence

Quoi ? Diablo 3 sur consoles ? Les fans de PC ont de quoi frémir à l'idée d'imaginer le mythique hack'n slash se diriger à la manette. Mais curieusement, ces mêmes personnes seront rapidement obligées de ranger leurs craintes dans une petite boite et de s'asseoir dessus : Blizzard a fourni du très très bon boulot dans la réalisation de ce portage.

Test effectué à partir d'une version PS4

 
 
Tout d'abord, pour un test vraiment complet de Diablo 3, nous vous donnons rendez-vous ici, et si vous voulez être à la page pour de bon, lisez même surtout notre test de Reaper of Souls par . Il rentrera bien plus dans les détails que le papier express que nous produisons ici, qui s'attardera simplement sur les différences et similitudes entre PC et PS4. Et première bonne surprise pour ce portage, sa qualité graphique. Ouais, on joue en 1080p et 60 images par seconde. Du coup c'est beau, fluide et agréable même en multi. Si l'on pouvait craindre pour la maniabilité du titre sur consoles, sachez que passée la petite impression d'imprécision, le tout est plutôt agréable. Parfois même plus que sur PC puisqu'outre des raccourcis plutôt bien pensés et une ergonomie générale sans faille, Blizzard a ajouté une touche d'esquive, déjà présente sur PS3 et Xbox 360 à la base. Cela donne à Diablo 3 un petit côté punchy et nerveux qu'il n'avait pas forcément sur la version PC.
 

Le mal est de rereretour

Le multi est plutôt bien pensé. Déjà, je m'acharne à le dire depuis très longtemps, mais rien ne remplace une partie en réseau avec son acolyte qui occupe le siège juste à côté de soi. On se tape sur l'épaule, on se congratule, et en plus pas besoin d'avoir l'air truffe avec un casque de contrôleur aérien sur le crâne. Un mode apprenti permet même de rentrer online dans une partie de potes sans être trop largué en termes de compétences, et ça c'est cool. De plus, avoir le jeu sur PS4 (la plate-forme testée ici) permet d'avoir quelques exclusivités, à savoir des monstres tirés de Last of Us (infectés, claqueurs et colosses), ainsi que des armures inspirées de Shadow of the Colossus.
 

Article rédigé par JoKeR , le

L'Ultimate Evil Edition de Diablo 3 sur consoles next-gen est un portage qui aurait pu faire frissonner les fans de PC, mais qui au lieu de cela s'en tire avec tous les honneurs. Gameplay efficace et adapté parfaitement à la manette, multijoueur bien pensé et ergonomie au poil, on a bien peu de reproches à lui faire. On serait même tenté de vous dire que vous n'avez plus d'excuse si vous êtes passés à côté de la version PC. Ouais, on serait tenté de vous le dire.

Points positifs

  • Ergonomique
  • Accessible pour les nouveaux joueurs
  • Gameplay bien adapté à la manette

Points négatifs

  • Parfois un peu plus imprécis qu'avec une souris, forcément.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires