Nintendo Switch : notre dossier complet

Nintendo Switch : notre dossier complet

Dans Matériel, par Shauni Chan le 01 mars 2017

Plus qu'une poignée de jours avant la sortie mondiale de la Nintendo Switch, la petite soeur de la Wii U, qui n'a malheureusement pas rencontré le succès espéré par Big N. Se présentant comme une console de salon pouvant être transportée n'importe où, cette nouvelle machine propose avant tout un concept, comme toujours chez Nintendo, au risque de déplaire à ceux qui cherchent essentiellement la puissance. Afin de vous faire une idée de l'intérêt de cette Switch, nous vous avons concocté avec amour ce petit dossier, en y regroupant le plus d'informations possible. Alors, day one or not day one ?

La Nintendo Switch, bien loin de vouloir proposer une puissance similaire à celle de la concurrence, se pose avant tout sur un concept génial : une console de salon qui peut être transportée n'importe où. Un peu le même principe que la Wii U, mais en plus abouti, le GamePad de cette dernière devant rester à proximité de la machine pour pouvoir jouer en off-TV. Ici, la donne est différente : la machine, c'est la tablette tactile en elle-même, alors forcément on peut se la trimballer n'importe où. Quant au socle sur lequel on peut la poser, il permet de connecter la Switch en HDMI sur la télévision et de recharger la tablette via une prise secteur lorsque l'on veut jouer avec la manette pro ou les Joy-Con.

Nintendo Switch

L'autre principe de base de la Nintendo Switch, c'est de proposer plusieurs manières de jouer, et ce grâce à des manettes ''clipsables''. En mode télé, il est possible de jouer avec une manette pro en laissant les Joy-Con sur la tablette histoire qu'ils se rechargent, comme n'importe quelle autre console de salon. Ces fameux Joy-Con peuvent aussi être clipsés sur le support spécialement prévu à cet effet disponible dans la boite, histoire de transformer le tout en manette classique. Mais ils peuvent aussi être utilisés seuls, un dans chaque main. Enfin, à deux joueurs, chaque personne peut prendre un Joy-Con en y rajoutant deux gâchettes - là encore clipsables - et jouer en les tenant à l'horizontale. Bref, de nombreuses manières de jouer s'adaptant à tous les types de joueurs. La tablette, quant à elle, peut tenir debout sans son support grâce à un petit pied dépliable sur le dos de l'écran.

Nintendo Switch

En main, ces Joy-Con sont assez agréables à manier, même si leur taille risque de poser problème à ceux dotés de trop grosses mimines. Qu'à cela ne tienne, il suffit de les clipser au support pour les transformer en manette plus traditionnelle. Un peu moins grande que celles de la concurrence, elle se prend elle aussi plutôt facilement en main et se montre également sympathique à utiliser. Finalement, la manière la moins intéressante de jouer, à notre sens, est la version nomade, les Joy-Con attachés de part et d'autre de l'écran, car cela rend la tablette un peu trop large. Ce qui ne serait pas un problème en soi - elle est d'ailleurs un tout petit peu moins large que le GamePad, si elle était suffisamment ''épaisse". Or, contrairement à la mablette de la Wii U, le tout est totalement plat, ce qui ne donne pas le confort de jeu que peuvent offrir les manches d'une manette classique. Sans compter qu'elle chauffe quand même un peu... En revanche, la Switch est moins lourde que sa grande sœur : là où le GamePad pesait 490 grammes, l'écran de la Switch avec les Joy-Con clipsés ne pèse que 400 grammes.

Nintendo Switch

Enfin, toujours concernant ces manettes, elles sont dotées de tous les boutons nécessaires : deux joysticks (sachant que le droit sert aussi de lecteur NFC pour les amiibo), une croix directionnelle, les boutons A / B / X / Y, les gâchettes ZL et ZR, les boutons de tranche L et R, de petits boutons - et + (pouvant par exemple ouvrir un menu), un bouton Home et enfin un dernier petit bouton permettant de prendre un screenshot. Précisons que chaque Joy-Con dispose par ailleurs d'un tout petit bouton sur l'arrière permettant de les expulser du support sur lequel ils sont. Quant à l'écran tactile, il dispose d'un bouton Marche / Arrêt, d'une prise pour les écouteurs, de boutons servant à régler le son, d'une prise permettant de le brancher sur le secteur et enfin d'un port pour les jeux qui prennent la forme de petites cartouches.

Nintendo Switch

L'écran d'accueil de la Nintendo Switch est des plus épuré. Sur la gauche, les ''News'', qui compileront sans doute les nouveaux jeux, annonces, promotions, etc. Sur la droite, un écran blanc qui permet d'aller sur le profil de l'utilisateur. Là, les jeux apparaissent en gros, et de petites icônes sont présentes en plus petit en dessous : paramètres, galerie des screenshots, eShop, etc. Précisons que plusieurs profils et donc plusieurs utilisateurs peuvent être créés, sachant que chacun dispose de ses propres sauvegardes et que passer d'un profil à un autre se fait de manière très rapide. D'ailleurs, la navigation dans les menus est rapide, contrairement à la Wii U à son lancement. Pour l'heure, concernant les applications, seuls les jeux sont disponibles, Nintendo ayant indiqué vouloir proposer au lancement une vraie console de jeu avant tout. En revanche, d'autres fonctionnalités seront proposées plus tard, comme par exemple un navigateur Internet ou encore Youtube.

Nintendo Switch

Commentaires