Le cinéma interactif allemand

Le cinéma interactif allemand

Dans Vidéo , par elf le 29 mars 2010 à 18h14

Pour que les gens continuent de squatter les salles obscures, certains producteurs (et cinéastes de talent) rivalisent d'ingéniosité pour tenter de renouveler les expériences. Last Call est une de ces expériences. Il s'agit d'un film d’horreur interactif, projeté pour l'instant en Allemagne. Mais comment un film peut-être interactif ? C'est 13th Street (du groupe NBC) qui a proposé ce court-métrage d’un nouveau genre nouveau basé sur l’interaction avec les spectateurs et le grand fléau de cette décennie, leurs téléphones portables. Le concept : A l'entrée de la salle, les gens donnent leur numéro de portable. Au cours du film, n'importe qui peut être appelé, l'héroine désirant savoir quelle décision elle doit prendre.
" Je monte ou je descends les escaliers ?" " J'aide cette personne ou je menfuis ?" " Je tourne à droite ou à gauche ?" Etc, etc.
Pour ce faire, les réalisateurs de Last call (Jung von Matt et Film Deluxe) ont écrit et réalisé une multitude d'alternatives, ainsi qu'utilisé une technique de reconnaissance vocale développée par des publicitaires allemands. Les commentaires des spectateurs sont intégrés à la narration et permettent le déclenchement de séquences correspondantes. Selon les premiers avis, on parle d'une excitation accrue, d'une plus forte implication du public dans la projection, ainsi que d'une interaction communautaire... C'est aussi ce qu'on pourrait appeler l'effet de surprise !
Mais comme l'a dit David Cage (Directeur marketing de Quantic Dream), le cinéma est à bout de souffle et a déjà tout donné en terme de possibilités narratives...
Pour terminer, je vous livrerai une sentence bouddhiste afin que vous puissiez, si le coeur vous en dit, poursuivre votre réflexion vers d'autres horizons : "Les ignares se délectent du faux clinquant et de la nouveauté. Les gens cultivés trouvent leur plaisir dans l'ordinaire."

Commentaires