Dossier récap' de l'année

Dossier récap' de l'année

Dans Guide, par La Rédac' le 22 décembre 2018

Cette année 2018 a été particulièrement riche en jeux vidéo. Nous avons eu une quantité incroyable de titres qui sont sortis, bons ou mauvais. Je m’estime donc chanceux d’être globalement passé entre les gouttes, l’immense majorité des jeux auxquels j’ai pu m’essayer cette année allant du très bon au chef d’œuvre. Mais je suis également un peu frustré, pensant à tous les bons titres que j’ai loupé. Voici donc sans plus attendre mon Top de cette année.

5 - Forza Horizon 4


Forza Horizon 4
Débutée il y a 6 ans, comme un amuse-gueule destiné à nous faire patienter entre deux Forza Motorsports, la licence de Playground Games est très vite devenue un incontournable des jeux de course. A tel point qu’elle se vend désormais mieux que sa grande sœur. C’est un succès amplement mérité, la qualité des titres de la licence étant constamment revue à la hausse. Et ce Forza Horizon 4 ne déroge pas à la règle.

4 - Dragon Ball FighterZ


Dragon Ball FighterZ
Le dernier jeu de combat que j’ai retourné est Tekken 3, qui date de 1998. C’est vous dire que je ne suis pas un gros fan de ce genre. En revanche, je suis un grand fan de Dragon Ball Z, alors, quand Dragon Ball FighterZ a été annoncé, cela a titillé mon intérêt. Et je n’ai pas été déçu. J'ai retrouvé ici tout ce qui me plaisait dans les adaptations de l’animé du début des année 1990, sur la Super Nintendo, la vitesse en plus. C’est un kiff de tous les diables. D’où sa présence ici.

3 - F1 2018

F1 2018
Si sortir un jeu tous les ans rend l’apport de nouveautés de plus en plus compliqué au fil des épisodes, cela permet, normalement, de constamment niveler la qualité vers le haut. C’est le cas des jeux de sport tout du moins, catégorie dont F1 2018 fait partie. Visuellement joli, sans être bluffant, il propose un réalisme poussé au niveau de la conduite, qui est à la fois plaisante et exigeante. Ajoutez à cela un mode carrière très immersif, et vous obtenez un combo gagnant.

2 - God of War

God of War

Je ne vais pas vous mentir, je ne l’ai pas terminé par manque de temps. Mais la petite quinzaine d’heures passées dessus suffit pour se rendre compte de ses immenses qualités. Visuellement bluffant et, surtout, très bien écrit, ce God of War version 2018 aborde des thèmes rarement traités dans ce genre de super-productions. Il se démarque tellement de ses prédécesseurs qu’il a pu attirer un réfractaire à la série d’origine, comme moi, et à le faire kiffer.

1 - Red Dead Redemption 2

Red Dead Redemption 2

Ce n’est clairement pas avec ce choix que je vais avoir la palme de l’originalité. Mais comment peut-il en être autrement ? Rockstar est tellement loin en termes de narration et de direction artistique que la concurrence, même God of War, fait pâle figure en comparaison. Alors oui, le gameplay est lent et pas toujours au point. Mais les qualités citées plus haut gomment totalement les réserves que peuvent générer ces menus défauts. D’autant plus que le premier point est raccord avec l’univers du jeu. Red Dead Redemption 2 est mon GOTY, et Kratos n’a qu'à aller se faire...

Mon flop...


Metal Gear Survive
Comme dit en introduction, je suis globalement passé entre les gouttes. Et je me frotte encore les mains d’avoir esquivé Fallout 76. Cependant, il y en a un qui a trouvé le chemin vers ma PS4 : Metal Gear Survive. Nous pouvions nous attendre à une baisse de qualité de la série, après le départ fracassant d’Hideo Kojima, son créateur. Mais de là à partir sur une idée aussi what the fuck (et moisie), il y a un pas que Konami n’a pas hésité à faire. Il en résulte un titre tellement moyen que j’avais même oublié y avoir passé du temps.

Mes attentes pour 2019

PlayStation
Concernant les jeux, l’early access d’Asseto Corsa Competizione possède d’énormes qualités, laissant présager du meilleur pour le jeu complet, prévu pour mars. Toujours dans les jeux de caisses, Dirt Rally 2.0 promet aussi d’offrir d’excellentes sensations. Quoi de plus normal pour un jeu développé par Codemasters, le maître du jeu de rally ?
Au niveau des annonces, il serait grand temps pour Ubisoft d’annoncer un nouveau Splinter Cell, le dernier datant de 2013, et un nouveau Driver, l’épisode San Francisco remontant à 2011. Mais c’est surtout Sony que j’attends. Le constructeur ayant annulé son PlayStation Experience et sa participation au prochain E3, il est évident qu’il nous prépare de grosses annonces pour cette nouvelle année. Shawn Layden l’a d’ailleurs teasé sur Twitter, cela devrait commencer dès janvier. Et il est plus que probable que les dispositifs qui seront mis en place par Sony concerneront, au moins en partie, la PlayStation 5. Et j’ai hâte de voir ce qu’ils nous préparent... Enfin, il y a la boutique d’Epic Games, qui vient titiller Steam. Si nous voyons mal le store de Valve vaciller du jour au lendemain, il est toujours bon de voir un nouveau concurrent débarquer. Surtout lorsqu’il nous offre deux jeux par mois (merci Fortnite). Mais c’est surtout pour voir comment le marché du jeu dématérialisé PC va évoluer. Car, dans ces cas-là, c’est nous, les consommateurs, qui en sortons gagnants.

Commentaires