Dossier récap' de l'année

Dossier récap' de l'année

Dans Guide, par La Rédac' le 22 décembre 2018

2018 a été une année un peu particulière pour moi. J’ai joué à beaucoup de jeux, de très bons jeux, des jeux corrects, des jeux pas oufs. Mais rares sont ceux qui ont vraiment laissé leur empreinte, ceux auxquels je pense encore en cette fin d’année, ceux sur lesquels je pourrais retourner avec plaisir pour passer encore des heures et des heures. Je pourrais certes citer pas mal de petites pépites, comme Valkyria Chronicles 4, Hitman 2 ou Yakuza 6, mais il leur manque tous ce petit je-ne-sais-quoi. Du coup, pas de Top 5 pour moi cette fois-ci. Ça va, j’ai le droit, qu’est-ce que vous allez faire ? Me foutre dehors ? Venez donc me chercher ! … Hum. Quoi qu’il en soit, je ne vous propose ici qu’un Top 2.5, car dans le lot je mets un DLC. OUI. BOUUUH !

2.5 – Assassin’s Creed : Origins – The Curse of the Pharaohs

Ac origins

Il s’agit là du second gros DLC d’Assassin’s Creed : Origins, sorti en mars de cette année (alors que le jeu, lui, est sorti à la fin 2017). Si j’avais adoré cet épisode, qui m’a clairement réconciliée avec la série grâce au dégraissage d’une bonne partie d’éléments devenus trop vieillots, il lui manquait une toute petite chose que j’avais très envie de voir pour cette période de l’Égypte Antique : du surnaturel. Et ce DLC m’a apporté ce surnaturel. J’ai adoré visiter les tombes de l’au-delà d’une poignée de grands personnages de cette époque, découvrir les différentes ambiances collant bien à ces derniers (un paradis très solaire pour Akhenaton, par exemple), combattre les soldats d’Anubis… Bref, j’ai adoré, et j’aime autant vous dire que pour un DLC c’était clairement pas gagné d’avance avec moi.

2 – Ni no Kuni II : L’Avènement d’un Nouveau Royaume


J’avais déjà beaucoup aimé le premier épisode, malgré son système de combat qui a laissé perplexe pas mal de grincheux gens. Mais ce second opus est clairement d’un autre niveau, même si je trouve très dommage que les développeurs aient abandonné la map sublime de Ni no Kuni pour mettre ici quelque chose d’un peu plus basique, voire pas bien joli (j’accuse !). J’ai en tout cas adoré les longues heures passées aux côtés d’Evan et de ses amis, j’ai beaucoup aimé le message positif – certains diront naïf - envoyé par l’histoire, sans parler du système de combat clairement plus intéressant et de tout le pan gestion apporté par le royaume. Aller chercher de nouveaux citoyens, résoudre leurs problèmes, les attribuer aux bons bâtiments, améliorer tout ça… Si l’on omet une trop grande facilité et des phases de stratégie peu intéressantes, on tient là l’un des RPG de l’année. Je signe direct pour un troisième épisode.

1 – Assassin’s Creed : Odyssey


S’il ne peut en rester qu’un en 2018, ce sera forcément celui-ci pour moi. J’y peux rien, j’adore assassiner des gens, c’est ma passion. Et cet épisode continue sur la lignée d’Origins : un système de combat pas prise de tête, des côtés RPG bien foutus (craft, gain d’expérience…), ainsi qu’une map immense à visiter et nettoyer – au risque certes de parfois frôler l’indigestion. A cela se rajoutent des choix, même s’ils n’ont clairement pas tous un impact important, le plaisir de rencontrer de grands noms de la Grèce Antique ou encore quelques créatures fantastiques, même si là encore je regrette le manque de surnaturel. Plus de 80h de jeu plus tard et un Platine obtenu sur PlayStation 4, je prends toujours autant de plaisir à me lancer en jeu et à aller assassiner des soldats ennemis ou des zinzins adeptes du Culte. Hein ? Quoi ? Le scénario ? Qui ça intéresse ?

Mes flops...

Spyro reignited trilogy

Là encore, année spéciale pour moi et je n’ai pas de vrai gros flop puisque j’ai soigneusement évité les jeux qui ne m’inspiraient pas tellement. J’ai seulement deux petites déceptions. La première concerne Little Dragons Café, qui m’a déçue dans le sens où j’attendais clairement un côté gestion plus poussé, surtout lorsque l’on sait que le bébé de ce jeu est aussi celui derrière les très bons Story of Seasons. L’autre déception concerne Spyro Reignited Trilogy, même si ça me brise le cœur de l'avouer. C’est bien simple : les trois premiers épisodes de la série font partie des rares jeux que j’ai poncé de bout en bout à de nombreuses reprises et que je connais par cœur. Et là, j’avoue, ces remakes n’ont pas été à la hauteur de mes attentes. Entre un chara-design franchement douteux pour la plupart des personnages (mais pas pour Spyro, lui il est vraiment trop mignon), une VF qui est en dessous de celle de l’époque (et ce n’est pas de la nostalgie ‘’gna gna gna c’était mieux avant’’, celle de 2018 est clairement moins inspirée et plus plate) et surtout une maniabilité en vol qui a été détériorée, rendant les courses clairement frustrantes. J’ai certes aimé refaire ces trois épisodes, mais le plaisir n’était vraiment pas le même. Snif

Mes attentes pour 2019


Il y en a beaucoup, mais je vais un peu abréger. Après Crash Bandicoot et Spyro, j’attends tout d’abord forcément le remake de Crash Team Racing, jeu de course sur lequel j’ai sans doute passé encore plus de temps que sur Mario Kart. Ensuite, du côté des grands classiques et surtout chez Nintendo, j’ai hâte de poser mes mains sur plusieurs jeux Switch : Fire Emblem, Pokémon et bien entendu Animal Crossing, qui va enfin revenir sur console de salon. Ayant adoré Dragon Quest Builders, j’attends aussi forcément de découvrir ce que le second épisode me réserve. Enfin, du côté de l’inédit, je suis curieuse de voir ce que le très mystérieux Sea of Solitude réserve aux joueurs, ainsi que The Good Life, le prochain jeu de Swery. J’espère en tout cas que tous ces titres, et bien d’autres encore que je n’ai pas cité ici, me marqueront plus que les jeux de cette année, histoire de proposer fin 2019 un Top 5 digne de ce nom...

Commentaires